Uncategorized

Deux ou trois choses que je sais d’eux.




Sont quand même marrants ces Américains, parfois j’oublie à quel point.

Les Américains vivent dans un frigo: dès que la température passe la barre des 16 degrés, hop c’est la clim à fond. C’est bien simple, je ressemble à une pintade surgelée. Faudra penser à leur parler de ça au prochain sommet de Kyoto….

Les Américains sont enthousiastes. Un rien les émerveille : une réponse complètement banale à une question complètement banale soulève des hurlements de joie. Ex. « Vous venez d’où ? » « Du New Jersey ». Réaction immédiate : cri perçant et sautillements. Je me remémore quickly ma géo: de mémoire, le New Jersey n’est pas un nouveau météore, mais le petit état des Sopranos à deux encablures de NY…
Stupéfaite, je comprends mieux pourquoi mon boss ne trouve pas ma motivation à la hauteur… moi qui n’annone que des sobres « Yes, OK, I’ll do it ».

Les Américains aiment les procès mais sur ce coup, je suis assez affligée. Les cabinets d’avocat font de la pub dans le métro comme le Wall Street Institute et Télé 7 jours dans le métro parisien. Exemple en photo : 0800-DIVORCE, si vous voulez vous barrer selon vos propres conditions. Mais j’ai vu bien pire: un cabinet d’avocat donne les montants des dédommagements obtenus dans des affaires médicales. C’est ainsi qu’on apprend qu’un enfant né avec une déformation peut se négocier dans les 2 millions de dollars, un enfant né avec un syndrome non pré diagnostiqué vaut…. Ainsi ici, tout a un prix même le chagrin et la douleur.

Mais je vais finir sur une note plus gaie. Je lis ce matin dans le New York Times que notre amie Carrie Bradshaw/ Ms Parker lance sa ligne de vêtement sportswear…. Je jubile mais pas longtemps parce que je comprends assez vite que ça ne va pas être aussi glam que ses Manolos…C’est en vente uniquement dans une chaîne de magasins qui vend des articles de sport…
Si vous voulez quand même y faire un tour : http://www.steveandbarrys.com/

Et en l’honneur de ma très très chère Lili de Saint Gilles, ma Carrie Bradshaw : je publie directly from the NYT : les summer looks des mâles new yorkais ET ET ET bravant ma très grande honte, une photo du vendeur d’Abercrombie. HAPPY BIRTHDAY my sweet fairy….

Publicités

7 réflexions au sujet de « Deux ou trois choses que je sais d’eux. »

  1. Oh Non… tu as osé !!! A picture du vendeur !!! Rien qu’à voir sa tête, j’imagine la tienne 😉Bon je me moque, mais en fait moi j’avais pas osé…Encore… encore…

    J'aime

  2. Mousse, je m’amuse, je m’amuseLe Chat – je te raconte pas the big honte, j’ai du recommencer plusieurs fois et puis il m’a vue….je crois que je suis partie en courant.Bouh – j’attends ta versionCel : bagels a la canelle, je passe la douane avec tes trucs ? Shopping, j’y vais mollo – je vous raconterai, quelques babiolesLili, il y en avait des plus beaux inside mais je pouvais pas prendre de photos. Mais il est pas mal….le jeunot

    J'aime

  3. A part du fromage on peut tout passer non? J’avais même ramené de la poutine du Canada (si vous savez pas ce que c’est, vous ratez quelque chose ;-), c’est pour dire…Mange-en un en pensant à moi alors, ça compte aussi 😉ENJOY 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s