Uncategorized

Qui croire ?

« Le bonheur, c’est d’avoir pour métier sa passion». Cette phrase de Balzac me laisse pensive…..

C’est sans doute vrai: se lever chaque matin la fleur au fusil, le cœur à l’ouvrage et l’envie de relever toutes les difficultés sans penser «fait chier», «m’emmerde», «quelle connerie».

Mais pour atteindre le Graal professionnel, il faut avoir identifier sa passion.
Trois cas de figure :
1) Vous êtes tombée dedans petite et vous êtes née sous une belle étoile: depuis votre plus tendre enfance, vous saviez que vous vouliez être présidente, Claudette, journaliste…
Et le ciel vous a souri, vous êtes Nicolas Sarkozy, Victoria Beeckam, vous êtes Alix Girod de l’Ain, vous respirez le bonheur….
2) Vous êtes tombée dedans petite, mais le ciel ne vous a pas souri : vous vouliez être avocate, danseuse, femme au foyer mais vous n’avez jamais réussi à passer le barreau, vous mesurez 1,87m ou vous n’avez pas de mari. Pas de bol et maintenant vous faites quoi ?
3) Vous êtes tombée dans rien du tout, vous avez sautillé d’une case à l’autre. C’est mon cas, je reprends :
À 8 ans, je voulais être détective.
À 12 ans, journaliste
À 16, cavalière professionnelle
À 18 ans, brésilienne
À 20 ans, la femme de JFKjr
À 25 ans, tendanceuse
À 35 ans, bloggeuse – disons retour à la case 12ans.

Bon je plaisante, il y a quand même 3 grandes tendances : les chevaux, les livres, la peinture.
Ce qui m’amène à rêvasser à toutes ces belles vies : libraire, muséographe, restauratrice de tableaux, sellier(e) et bottier(e) – (mais chez Hermès, hein, pas dans un atelier pourri), propriétaire d’un haras….. et puis je trouve plein de raisons pour ne rien faire.

Parfois je me dis que le bonheur, c’est d’être capable de savourer ce qu’on a, l’instant présent, d’être capable d’être dans le «Now» pour parler comme JC Vandamme. Et parfois je me dis que c’est rien qu’une excuse qui m’empêche d’aller plus loin.

Alors, sur la route du job de ma vie, je préfère penser à la phrase de Winston Churchill : « Les succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ».

22 réflexions au sujet de « Qui croire ? »

  1. Tatatata Miss Zen…Le blues du taf n’aura pas ta peau! Un p’tit bilan de compétences pour mettre tout ça à plat et les bons vieux services d’un coach pour négocier un virage? non????

    J'aime

  2. Tres belle cette phrase de Winston Churchill .mis à part ton boulot qui est un boulot de merde je pense que ta vie est reussie: tu as fait plus de choses que la plupart des filles de ton age:tu as fait une partie de tes études et vécu à NY, tu as eu un cheval,tes parents t’ont laissé faire ce que tu voulais et tu habites Paris ! Elle est pas belle la vie ?(comme dit la pub )

    J'aime

  3. C’est fou cette histoire de « thème croisé » sur nos blogs !!… Comme quoi y a pas de hasard…En ce moment si ça t’intéresse j’ai de très bonnes adresses pour suivre un bilan de compétences 😉C’est vrai tu voulais être brésilienne à 18 ans ????

    J'aime

  4. J’ai eu la chance de faire partie de la première catégorie, ce qui n’a pas empêché les doutes à certaines périodes charnières de ma vie (genre choisir mes études).J’ai essayé de retrouver sur ton blog un billet où tu parles de ton métier, mais j’ai pas retrouvé 😦 Tu fais quoi (si c’est pas indiscret)?Ya effectivement une forme de savoir à pouvoir savourer ce qu’on a sous les yeux et ce qu’on vit au quotidien. Mais rien n’interdit de rêver, de porter ses rêves à maturité, puis de les réaliser. C’est même encore plus bonheurifiant de se rendre compte qu’on a réussi à réaliser ce dont on rêvait.Même si c’est par petites étapes, hein!

    J'aime

  5. Si le journalisme te tente vraiment you can send me an e-mail pour en parler si ça te dit 😉Il est jamais trop tard pour réaliser ses rêves professionnels! C’est tout le mal que je te souhaite 😉

    J'aime

  6. Moi ausi je fais partie de la catégorie 3… j’ai joyeusement sautillé de case en case mais sans jamais toucher 20 000 francs.Je viens enfin de trouver, à 24 ans! Mieux vaut tard que jamais non??ET puis Aurélie, pas la peine de te la raconter parce que tu fais 1m85 nanana. Sale Pue va!Bizz Miss Zen!

    J'aime

  7. Aurelie : toi no doubt – t’es vraiment née sous une bonne étoile…Miss K : bilan de compétence déja fait, un peu bof bof : financée par la boite grace à la seule super boss que j’ai eue (virée apres 5 mois). C’est un peu délicat le bilan quand le rapport est partagé avec ta boite.Coach, j’y pense et je pratique ponctuellement. Mais on vient de me donner une bonne adresseMousse : j’ai l’air de geindre mais je ne me plains pas…car oui la vie est belle malgre les bosses qui font le poivre et le sel. J’aimerais juste trouver ma voie. Le chat : ouais j’tais un peu scotchée, j’ai eu peur que tu penses que j’avais copié…mais on a des lignes de destin qui se croisent. Ouai c’est vrai pour le Brasil mais attention je veux pas dire travello….une histoire de coeur.Sophie : je bosse dans la pub, je suis une affreuse publiciste….j’ai adoré et encore aujourd’hui j’aime certains trucs. Mais j’ai trop de mal avec les horaires, la pression, les grandes gueules arrogantes, le blabla bullshit. Trop d’heures, de sacrifices et trop peu de satisfaction. Et je suis pas faites pour ce monde d’égo à 6 chiffres…..Cel : aaah ben jdispasnon…je t’écris ce week-end, je suis lessivée. MERCIMarie Helene : no problemo- au contraire c’est un immense plaisir de partager. C’est aussi du baume de lire de si gentils commentaires

    J'aime

  8. Loin de moi l’impression que tu pleure sur ton sort !!Je sais que tu es une fille tres forte mais je pense que c’est mon coté verre à moitié plein qui a dicté mon commentaire.Tu arriveras à trouver ta voie. Bisous

    J'aime

  9. Il y a quelques années, je t’aurais répondu, pleine de certitudes que le « now » c’était bien mais pas plus que ça.Et puis la vie a voulu que je fasse une dépression à 20 ans, soi disant le plus bel âge et les certitudes se sont envolées, laissant la place à ces petits bonheurs quotidiens parce que la vie est belle si on sait l’apprécier ;).Se pose mille questions, c’est résolument humain. Mais comme les autres personnes qui ont commenté , je pense que tu es forte , intelligente et que tu sauras trouver ton bonheur, ta voie, ce qui te convient .Courage !

    J'aime

  10. Je te tague chez moi et en lus j’oublie de te le dire et Anaïs me tappe sur les doigts 😉 Donc tu es OBLIGEE de venir sur mon blog voir ce qui s’y passe 😉

    J'aime

  11. Cyrielle : je suis vachement curieuse…c’est quoi ton truc à toi ?Mousse : no soucis, je suis moi même en petard avec les accents -alors pas de maniere chez Miss Zen- mais un petit café le matin ça aideShopgirl : tu es de retour, alors tu vas mieux, je suis vraiment contente ! Merci pour les encouragementsAnais : Merci, des demain je viens faire un tour chez toi.Le Chat, j’arrive….mais j’avais vu que tu m’as donné un chtit travail….

    J'aime

  12. Arghhhh Miss Zen, si tu savais ce qui m’arrive….La cata intégrale !Le ciel m’est tombé sur le coin de la tête ce matin !Je m’explique : j’ai fait un bilan de compétence il y a 2 ans, juste histoire de m’assurer que mes velléités journalistiques tenaient la route…J’ai été incroyablement déçue par le déroulement de cette formation que j’effectuais sur mes congés, et qui n’a eu strictement aucun impact à aucun niveau! J’ai du mal choisir le cabinet de consulting…. J’ai passé l’année dernière à bassiner mon mari que finalement, à part libraire ou critique de films (juste pour visionner hein les filles, pas pour critiquer, c’est pas mon genre), et ben je ne pouvais décemment rien envisager d’autre !Mais en bonne fille consciencieuse, je suis en slow blogging depuis quelques temps, car je suis sur un coup pour me remettre en selle.La méga tuile imprévue, c’est que l’on me réclame un second bilan de compétences !Bien entendu, dans le genre mission impossible, je dois rendre les résultats de ce bilan pour la mi juillet !J’avoue que mon plan initial était super bien huilé, et que je ne m’attendais pas du tout à ce bâton das ma roue….Bien entendu, je n’ai pas de plan B, et force est de constater que je suis dans une mouise très liquide ma foi….Le sujet de ton blog tombe pile poil, quel heureux hasard ….@ Le Chat : Crois tu qu’il soit possible que l’on puisse se contacter par mail afin que tu me communiques le nom de tes adresses qui ont l’air bien, tu comprends, quitte à remettre 3000 € sur la table, autant que ça serve cette fois ci !Merci les filles !

    J'aime

  13. Je partage complètement ce point de vue sur le travail exercé avec passion. Ce n’est pas donné à tout le monde de se découvrir une passion et encore faut-il que ça arrive au bon moment. Idéalement juste après le bac où on a le choix de l’orientation !Pour ce qui est de vivre et apprécier le moment présent, c’est le véritable secret du bonheur 🙂 Mais quand on se pose 36000 questions comme moi c’est pas tjs facile.

    J'aime

  14. Imaginair :pour l’instant je pratique le métier non passion du coup ça fait beaucoup de jardin secret….La fee : c’est compliqué ton truc…c’est ta boite qui demande un second bilan ? Tu avais fait le premier en solo ? Je dois dire que mon bilan était interessant si mon objectif avait été de rester dans le domaine de la com, cela m’a permis de remettre mes forces/faiblesses à plat. Mais je n’ai eu aucune revelation sur des pistes plus différentes et je n’étais jamais faites pour ce qui me tenait à coeur. Mais je crois que comme c’etait payé par la boite, la consultante devait temperer un peu…Seheno, bienvennue au club…je dis toujours que j’ai un cerveau comme une roulette dans la cage d’un hamster shooté au guarana.

    J'aime

  15. franchement si tu deviens pas journaliste avec le talent que t’as moi j’arrête la WII!non mais c’est vrai, jamais vu autant de créativité, d’humour, de style, de personnalité , même pas chez l’AGA, c’est dire!!la myrtille

    J'aime

  16. l’anonyme qui a écrit en dernier, je la vénère… tu es tellement douée pour l’écriture et ce depuis tes 12 ans, maintenant que t’es dans ton 3ème cycle j’entends 36 ans, il est temps donc de vivre le moment présent avec conviction et de prendre en même temps les choses en main! à commencer peut-être par postuler dans les ateliers d’écriture les plus célèbres de la capitale, commençons par le haut du panier direct 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s