Uncategorized

Miss Zen et le Grand Monsieur.

C’est un homme qui ressemble à sa maison : discret, élégant, accueillant, surprenant, raffiné, enchanteur. Ici pas de tape à l’œil, pas de vulgarité, pas d’arrogance, pas d’ego boursouflé : la signature des vrais grands.
J’ai donc rencontré un de ces rares représentants de l’espèce humaine dans le Périgord.
Cet homme a photographié tout ce que la France et le monde a compté de célébrités, de beautés, de pouvoir : Mitterrand, Delon, Bardot, Dalida, Pierre Lazaref, Brel, Rita Hayworth, Capucine, Jeanne Moreau, Ben Gourion, Géraldine Chaplin, Françoise Dorleac, Erol Flynn, Joséphine Baker, Piaf, Marcel Cerdan…

Il a travaille pour le ELLE ou il a connu Hélène Lazareff et Françoise Giroud avec laquelle il a continué de collaborer à l’Express, il a vu débuter Philippe Labro, il a contribué au lancement du VSD, il a signé des photos qui ont berce mon adolescence.

Ses photos sont comme des poèmes, des refrains qui nous enchantent et nous bercent. Les femmes sont sublimées dans toute leur grâce – encore une fois pas de trivialité, pas de facilité, pas de clinquant.

Dans ses portraits d’homme, on retrouve leur part d’enfance, la petite faille cachée derrière le succès, le pouvoir, la gloire.

Quand il en a eu assez du carrousel parisien, il a imaginé et réalisé au détail près la maison de mes rêves. Il y vit désormais en osmose complète avec cette bâtisse, cette nature qu’il a su magnifier et cette région qu’il connaît comme la paume de sa main. Il semble tout étonné de l’intérêt qu’on porte à sa vie, à ses photos, à ses histoires. Il dit qu’il a essayé de faire des belles images simplement, de s’entourer de belles choses et de profiter de la vie. Il ne parle pas de toutes ces femmes qui lui ont permis de construire de si belles images. On devine une vie bien remplie, on devine encore le grand fauve qui d’un coup d’œil évaluait sa proie et d’un coup de griffe lui prenait son cœur.
Je ne risque pas d’oublier ce grand Monsieur, sa gentillesse, sa disponibilité et son talent pour la vie.

http://www.georges.dambier.fr

Publicités

10 réflexions au sujet de « Miss Zen et le Grand Monsieur. »

  1. alors c’est a ce monsieur que je dois ma seule et unique coupe « cheveux courts »… sauf que je suis brune et que je ne ressemble pas au mannequin Desange !!!! La pire erreur de ma vie cette coupe ! Je m’en souviens encore…Bizzzzz grecques pour toi Miss Zen. Contente de lire que tes vacances ont ete belles…

    J'aime

  2. Kriss : c’est vrai, il m’a beaucoup touchée et émueMousse : c’etait completement inattendu de tomber sur un monsieur comme lui au milieu du PerigordMzzlle Fraise : j’etais émue et fascinée comme une petite filleLe chat : et moi je revais d’être blonde et d’avoir des boucles d’oreille mais mes parents refusaient catégoriquement. Rage et desespoirShopgirl : je sais, j’ai toujours des problemes de liens quand j’ecris sur MAC….

    J'aime

  3. Frieda : je pense qu’il mériterait vraiment d’être plus connu. Mais en même temps, c’est ce que je trouve merveilleux : il s’en fout. Il a fait tout ca pour gagner sa vie mais surtout pour son plaisir. Alors qu’aujourd’hui tout le monde veut être un people plein de frics. (C’est son fils qui a fouillé dans ses archives pour mettre ce site sur pied.)

    J'aime

  4. Chère Miss Zen et à croquertombé par hasard sur votre blog (très bien mis en page) si élogieux j’en rougis de plaisir et me torture les méninges à tenter de devinerqui se cache derrière ce charmant surnom. Soyez Gentille …dîtes-le moi…Comme vous j’ai été très ému en apprenant ce matin la disparition de Jacques Martin .Avec lui et nos amis communs nous avons partagé tant de rires.Très peu doué avec ce p… d’ordinateur j’espère vous joindre et vous embrasse.Georges

    J'aime

  5. Ici je reste anonyme, je suis prudente car on ne sait jamais. Mais vous pouvez me joindre via mon adresse email.Si vous n’avez pas encore deviné….Disons que je suis la dévoreuse de tourin de la semaine la plus pluvieuse du mois d’aout….Encore un indice, j’ai eu un gros coup de coeur pour la photo des mains de Cerdan.J’ai adoré votre maison, vos photos et vos histoires. Je suis ravie que ces quelques lignes vous aient fait plaisir. C’est la moindre des choses après tout ce que vous nous avez fait découvrir.Je vous embrasse aussi. V.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s