Uncategorized

Consolation


Hier soir, j’ai été à la petite sauterie BuzzParadise. C’était très « Auberge espagnole », sympa, j’ai croisé Miss Hello, Mzelle Fraise et j’ai même vu the famous DeeDee mais de loin.

Hier soir, le cœur n’y était pas. Je souriais mais sans mon cœur. Je me sentais vieille, gribouillée de l’intérieur. Un de ces soirs où l’on se dit qu’il vaut mieux ne pas rester entre ses 4 murs mais au fond, il n’y a rien d’autres à faire. Alors je me suis éclipsée tout doucement. J’ai pris un taxi avec un gentil chauffeur qui écoutait des chansons de circonstance : Daho « Quand les certitudes s’effondrent En quelques secondes -Sache que du berceau à la tombe. C’est dur pour tout l’monde », et Pagny « Là où je t’emmèneraiiiiiiii. Aucune peur, ni aucun doute. Le monde est toujours en été. Pas de douleur et pas de déroute. C’est là que je t’emmèneraiiiiiiiiii ».

Nous sommes passés devant les grands magasins, les vitrines aux milles couleurs, George Clooney qui buvait tranquillement son café sur la façade, les enfants émerveillés malgré l’heure tardive. Je me suis vue avec ma grand-mère et je me suis demandé si jamais j’emmènerai à mon tour ma petite fille….Et je n’ai plus du tout eu le cœur à rentrer, j’ai demandé au gentil chauffeur s’il voulait bien passer par les quais et je me suis laissé bercer par la beauté de Paris la nuit, ses lumières, Le Louvre, la Place de la Concorde, le Grand Palais et la beauté somptueuse de la Tour Eiffel illuminée, sa grâce, sa dignité, un aura protectrice et bienfaisante. Et Paris m’a consolée doucement, lentement.

Je suis rentrée, j’ai mis Le Stabat Mater de Vivaldi, j’ai ouvert la bouteille de champagne que j’avais prévue au cas où une bonne nouvelle tomberait et j’ai laissé passer les nuages doucement, lentement. Bientôt je retrouverai Paris dans le froid glacial, du petit matin et je retrouverai le rythme de mon souffle, de mon coeur, le rythme de ma vie : mon rythme, le mien, décalé, à contre-courant, désynchronisé mais le mien. Et je serai repartie vers ?

Publicités

19 réflexions au sujet de « Consolation »

  1. Ma pauvre chérie,il est temps que la fin de la semaine arrive et que tu te retrouves entourée par tous ceux qui t’aiment.Tu as eu une petite dépression d’avant les fetes quand tout le monde a l’air de trouver la vie belle sauf toi.Un jour toi aussi tu emmeneras ta petite fille admirer les vitrine de Noel.Courage ,je t’embrasse

    J'aime

  2. Noël, c’est aussi un peu ça…Des souvenirs qui reviennent, de la mélancolie et de l’espoir, malgré tout.Je croise les doigts pour tes beaux projets en 2008 :).

    J'aime

  3. les fêtes de fin d’année souvent synonyme de joies et aussi de déprime… Douce mélancolie et douce consolation dans Paris. Moi je cuisine pour me consoler.Sinon c’est comment ces famous soirées parisiennes entre blogueuses ?

    J'aime

  4. (…)pas de soupe habituelle comme tu m’as dit un jour si justement…Mon pharmacien ce matin : « j’avais 3 clientes comme vous, les 2 sont mamans, reste plus que vous maintenant… »ou comment être maladroit en 1 acte…C’est comment qu’on dit « le Roi est mort, Vive le roi » ? Allez, vivement 2008 (et La ferme…)Un gros câlin dans mes bras.

    J'aime

  5. Les soirées ont parfois le don d’exacerber certains sentiments complexes comme la solitude dans la foule … Attention, c’est valable aussi dans les dîner, et là c’est beaucoup moins facile de partir.

    J'aime

  6. elle est jolie la dernière photo de ton post.c’est chouette aussi de passer noël avec sa famille comme tu le décris dans ton billet précédent, et pui bientôt tu emmèras tes enfants voir les vitrines et tu devras ruser pour les décoller de là avant minuit !

    J'aime

  7. oh zut !!J’etais avec mzelle-fraise hier, j’étais contente de te rencontrer surtout que je ne connaissais pas l’existence de ton blog qu’il faut que je m’empresse de découvrir ! T’inquiète, on va trouver THE job de nos rêves… passe de bonnes fêtes.

    J'aime

  8. Ton ressenti est raconté de façon si poétique que cela rend joli le mélancolique du contenu.Je sais ce que tu peux ressentir, cette impression de ne pas être à sa place,ou seule au milieu de la foule…Cela s’accentue certains jours, et cela disparaitra un autre jour, la Vie et son spleen sont comme des vagues qui s’écrasent avec plus ou moins de douceur sur nos existences.Mais tu as une chance de vivre à Paris, qui est une ville magique, merveilleuse, surtout la nuit, et qui est le plus beau des spectacles pour un coeur blessé.Je t’embrasse, prends soin de toi.

    J'aime

  9. Mousse : merci et effectivement un bon break devrait aider pour recharger les batteries.Missbrownie : trsitoune c’est le mot mais j’ai repris du poil de la bete apres mon gros coup de bluesMam’zelle : je t’embrasse et prends bien soin de toi pendant ces fetes….Clo : je pense qu’avec toutes vos bonnes ondes des bonnes choses vont forcement arriver….merciLila : c’est marrant parece que j’avais pas beaucoup envie de venir m’installer à Paris et 8 ans apres j’aurais trop de mal à partir…..souvent femme varie 1?shopgirl : Noel exacerbe un peu tous les sentiments mais tu as raison c’est aussi une periode d’espoir-merci…..Ilou : cuisiner excellente recette contre la mélancolie….Pour cette soirée c’était ma premiere et j’avais bien choisi mon jour, je ne sais je me suis vraiment sentie comme une extra-terrestre et c’etait mixte alors que je ne sais pas pourquoi j’avais imagine une girl party….Le Chat : marrant ton pharmacien….un bon coup de pied, peut-etre ? parfois trop de bonnes intentions tuent la bonne intention….. et j’adhere completement à ta stratégie : hibernons jusqu’en 2008 ! Rien de tel que le gros calin d’un chat…Rosemary : je crois que meme un diner ne m’aurait pas retenue, j’aurais fait une tres bonne crise d’epilepsie….Domino : j’ai hate de partir hiberner en famille et j’aurai mes nieces que je ne parviens jamais à decoller du manege, de la librairie….je m’entraine avec tout mon manque d’autorité……Nanikaa : j’ai essayé de trouver ton blog mais j’avais loupé le deuxieme A – du coup j’ai pas trouvé et j’ai cru avoir mal entendu. Ravie que tu sois passée par ici et ravie de t’avoir rencontrée .Wafa : alors au champagne et à cette année toute fraiche et neuve qui s’annonce. bisous.Wentworthlady : c’est exactement ce que tu decris – l’impression d’etre etrangere au monde. Comme je le disais à Lila, c’est un grand bonheur pour moi de vivre à Paris, parfois je peste mais c’est tous les jours une petite source de bonheur.

    J'aime

  10. Miss Brownie a raison, on dirait la scène de fin d’un film romantique … Et comme après la fin d’un film qui se termine mal, il n’y a plus qu’à attendre que ça passe … ( Bon, au bout de 6 mois, j’aimerais bien que ça commence à passer, m’enfin bon … )En tous cas, c’est toujours aussi agréable de te lire 🙂

    J'aime

  11. Se faire consoler par une balade nocturne dans Paris, j’aime l’idée et tu communiques joliment.Sinon, si tu ne veux pas sortir regarder un petit film sympa chez soi c’est bien aussi ! (Moi j’ai regardé l’autre soir La Bûche, je ne sais pas pourquoi ce film me réconforte !).

    J'aime

  12. Une grosse pensée pour toi. 2008 va être une belle année, je te le promets. Profite de Noel, de ton ptit séjour en Belgique, de tes proches… Fais le plein de bonheur!

    J'aime

  13. Elsa : merci pour ton compliment – je suis comme toi, j’espere que 2008 sera un bon cru – c’est la théorie de mon castor : les années paires sont géneralement meilleures que les années impaires….perso j’ai pas fait de statistique. Plein de bonnes ondes …..Cel : alors toi aussi tu les sens bien les années paires – il semblerait que mes compatriotes aient une bon feeling pour 2008 – je vais me convertir ! Et tout tout pareil pour toi !

    J'aime

  14. Fauvette : olalalal je dors encore, j’ai zappé ton commentaire. Quand le coeur n’y est pas, j’ai trois remedes : 1) la ballade 2) couper/coller/peindre 3) un bon film bouillotte. Je me souviens de La Buche, dans ma liste il y a Quand Harry rencontre Sally, The Kid et un film avec Whoppy Goldberg  » Corrina Corrina »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s