Uncategorized

Miss Zen brainstorm sur le Bosphore

Miss Zen s’est rendue à un workshop « insight consommateur ». Kezako ?
Je vous explique: il s’agit d’un séminaire pendant lequel mes clients et moi analysons la parole des consommateurs et consommatrices.
Je résume : les annonceurs (les marques) organisent des groupes «consommateurs» pour entendre votre avis sur tel ou tel produit. Ils enregistrent le tout. Ensuite, une personne hyper diplômée en sémiologie/sociologie/linguistique décortique tout ça et rend un petit rapport concis et « innovateur ». Généralement, les conclusions sont boulversifiantes : « la principale attente de la consommatrice de gel douche est le plaisir et le respect de la peau ». Généralement, le client est très content d’avoir investi beaucoup de temps et d’argent pour apprendre qu’on veut que ça mousse, que ça sente bon et que ça ne gratte pas !!!!!

Un de mes clients (fort malin) a eu une idée brillante –, – il a été expliquer à ses supérieurs que tous ces rapports constituaient une mine d’or non exploitée car on se contentait trop souvent de ne lire que la page de résumé… Ces rapports seraient donc le nouvel Eldorado dans lequel se trouvent les pépites de l’innovation pour les 15 ans à venir. Avec le mot « Innovation » , mon client a ouvert le sésame pour la mise sur orbite de son «spécial project». Et un «Special Project» qui se respecte ne peut-être que multi-culturel et multi-location….
Nous avons donc inauguré le spécial projet à Moscou et nous enchaînons à Istanbul afin de décortiquer, d’analyser et de triturer ces fameux insights consommateur.

Je suis ravie. L’hôtel est vraiment parfait, situé dans la partie asiatique et juché sur le Bosphore. J’entends son ressac de ma belle chambre et je vois au loin Istanbul l’Européenne. Quel bonheur, je me relaxe, je dors comme une bienheureuse au bord de l’eau, je bois de l’apple tea et je mange des délicieux poissons. Je rentre officiellement en période de coolitude après la petite surchauffe de la semaine dernière. J’aimerais bien revenir avec Castor et prendre le bateau pour visiter toutes ces merveilles….. Vous saviez qu’il y a des dauphins dans le Bosphore ?

Mais là, je suis à Istanbul pour penser nouveaux produits ou, plus pompeusement, nouvelle plateforme de développement : le client veut bien rigoler un peu, mais il va lui falloir du créatif et du stratégique (traduction : un truc que son boss trouvera malin). Il faut être « force de proposition » – l’expression la plus ridicule et galvaudée du monde de la com. Pas une annonce dans laquelle le recruteur ne cherche une personne qui soit « force de proposition ». Je vous jure: pourquoi ne pas dire un truc plus normal du style «dynamique, imaginative, créative….»? On comprend pourquoi Sarko est dans un tel pétrin, lui qui ne jure que par ses conseillers en com et leurs postures de pythie….

Je me suis bien amusée avec mes clients : un kaléidoscopes de personnalités et de styles. Et cela fait du bien de travailler avec des humains…. Et si mes chers Diabolo et Satanas allaient bosser pour Sarko ? Sans eux la com, c’est pas si mal !

13 réflexions au sujet de « Miss Zen brainstorm sur le Bosphore »

  1. Ravie de lire que tu te sente mieux !!Dis c’est facile de bosser dans des conditions aussi « paradisaiques » ?? Tes photos sont belles comme tout, ça donne envie c’est sur :))

    J'aime

  2. On voit que tu vas mieux ,normal quand on va à Istambul.quelle ville fantastique!Il faudra que tu y retournes avec ton Castor:il y a tant de choses à visiter et aussi faire une croisiere sur le Bosphore.Tu me fais rever.J’espere que tu as rapporté de l’apple tea (il est unique!)Comment va ton genou?< .Bisous

    J'aime

  3. Dis, somme-nous censés être heureux de voir que tu vas mieux, ou alors te jalouser pour ton escapade stambouliote ?Roooo, mais non, je ne suis pas jalouse 😉 Par contre, je ne sais pas comment tu fais pour bosser ! Perso, je suis déjà une glandeuse en chef en temps normal, mais alors dès que je suis à l’étranger … il ne faut pas me demander quoi que ce soit !

    J'aime

  4. Veinarde! le Bosphore pour toi toute seule (ou presque) les magnifiques villas « les yali » qui longent les rives et ont accès direct sur la mer.Quand le travail est allié au plaisir, c’est pas si mal!Dis donc, je me rends compte que le secteur du marketing est impitoyable, pour qui veut postuler, il faut une sacré carrure, on demande des « presque » gladiateurs, des requins affamés de chiffres de stats,et la fantaisie et l’âme dans tout ça? Que dalle!Bises et bon retour!

    J'aime

  5. y a des boulots trop trop durs!!je vais en parler à ma caissière de Géant Cas’, sur qu’elle va te plaindre!non, on n’est pas jalouse, même pas vrai!c’est quoi la prochaine destination paradisiaque?!!

    J'aime

  6. Fran : le decor motive et tout le monde est plus détendu – c’est donc vraiment tres different chouette que les réunions habituelles.Mousse : oui j’ai rapporté de l’apple tea mais je me suis plantée j’ai pris du en poudre – mon genou c’est rien de grave – je cite « une rotule fluctuante »….Elsa : tu peux me jalouser pour mon escapade car c’était top mais généralement j’ai droit à 2 chouettes escapades annuelles pour 12 mois d’enfer. Car des mon retour Diabolo et Satanas, les boss, se sont bien acharnés : deux filles en pleure – moi j’ai tenu bon en pensant aux dauphins du Bosphore.MissBrownie : Tres sympa, merci les gentils clients…. Et j’adorerais retourner et tout visiter au printempsGrenadine : ouai tout pareil la frange, juste un peu moins coiffée…Kriss : je vais rectifier ce que je fais pour ce client est super interessant et c’est un coup de chance pas croyable que le client me demande de participer (donc Diabolo et Satanas n’ont pas pu refuser) mais 90% de mon boulot n’est pas du tout aussi excitant…Wentworthlady : dans la com, c’est pas des tendres et les places sont cheres….. beaucoup d’egoraptor. Et effectivement à force de chercher des profils ecoles de commerce, ils vont devenir des clones des annonceurs….byby la creativite, l’imagination….Fanette: comme je le disais à Kriss : quelques jours de reve et un projet interessant pour 90% de frustrations et d’humiliation.La Myrtille : tu sais chacun sa merde – j’ai un projet comme celui la pour 30 autres de merde – la caissiere a ses emmerdes et j’ai les miennes proportionelles. Pas certaine que ta caissiere aimerait tant mon boulot….Marie Helene : j’ai bien profite de ces 2 jours mais le retour fut brutal…Cassandra : donc au risque de me repeter – ce genre de projet est tres tres rare – en général on assiste aux groupes dans des salles pourries entre 20.00 et 22.00 dans le IX….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s