Uncategorized

J’ai 10 ans.


Une semaine qui passe comme un train à grande vitesse dans un beau paysage de campagne.
Je regarde par la fenêtre, j’ai envie de descendre, m’allonger dans un champs, lire. M’abandonner au slow life… Avoir 10 ans, j’ai 10 ans dans ma tête, parfois. Où est donc passé l’insouciance, l’intensité du présent, du maintenant ? Se laisser vivre, ne même pas avoir conscience de l’après-demain.

Le slow life : difficile dans notre « global monde » qui se nourrit d’horribles mots: sub-primes, hyper-présidentiabilité, transgénique, leadership, prévisions…

Descendre du train ou pas ? Le prendre pour rejoindre une amie – j’entends âme amie – pour lui dire que ça ira parce qu’on n’a pas trop le choix, que la vie est capable du pire et du meilleur, qu’il y aura toujours des ballades dans les bois, du vent en bord de mer et du soleil pour réchauffer nos cœurs.

Descendre pour arrêter cette course infernale. Descendre pour avoir 10 ans : être une princesse aux pantoufles roses et l’instant d’après Fantômette, être fière de son gros bidon gonflé par les bonbons, grimper dans les arbres, faire des cumulets dans l’herbe, toucher le sommet de la haie depuis la balançoire, se faire croire que son lapin est un poney : vivre milles vies sans rien faire.

Hésiter peut-être, imaginer que ce train m’emmène vers un mieux, un rêve, un cheval comme le disait Mr Souchon à propos des foules sentimentales ? La vie nous envoie tour à tour des pétales d’espoir, d’élan, de chance et puis des grêlons d’angoisse, de peur et de désespérance. On ne sait jamais trop quel temps il fera demain, alors on reste dans le train.

Ce matin, je suis descendue du train à grande vitesse, j’ai pris le vieux tortillard à vapeur. J’ai pris le temps de penser très fort à mon amie qui doit se sentir bien petite dans ce grand hôpital, je pense à Mousse qui a perdu son amie. Et malgré tout, le soleil brille, demain ce sera l’été, on ira s’asseoir sur une terrasse, on tournera nos visages vers le soleil. Et on aura 10 ans pour toujours.

18 réflexions au sujet de « J’ai 10 ans. »

  1. Que c’est bien écrit !!!Tes posts sont de plus en plus beaux.Merci pour la pensée que tu as pour moi qui viens de perdre ma vieille amie.IL faudra moi aussi que je reprenne le train tres vite pour ne pas rester sur un quai sinistre.Je t’embrasse

    J'aime

  2. Le premier qui ose dire que je suis adulte…t’vas voir sa gueule à la récré!Sérieux, qui a décrété que nous devions devenir sérieux et responsable et que l’enfance avait une date de péremption immuable,Encore un rabat joie contrôleur des impôts avec deux fonds de pension pour assurer sa retraite…Sur ce, je vais finir mes dragibus (oui, il est 11h20 et alors? C’est mon petit déj’!!)Bon dimanche!

    J'aime

  3. 10 ans ou un peu plus pour donner vie à nos projets ? Je te taquine au poins sensible, je sais… 😉Bon, mon dimanche fut super cool grâce à toi… c’est bon de se sentir moins seule… merci 🙂

    J'aime

  4. Très émouvant post, Miss Zen. Bien vu. Et joliment écrit. Je crois que ce soir, moi aussi, j’aimerais avoir 10 ans… Je sens que ça va pas être possible/possible dans les quelques jours qui viennent… Mais je vais m’appliquer, promis!

    J'aime

  5. …et fêter les anniversaires de sa meilleure amie avec plein de copines qui rient, un gateua avec des bougies ( on s’en fout du nombre! )qui refont le monde et qui dansent, comme des princesses de 10 ans!!comme toujours, c’est bon de te lire…mieux que Pif Gadget même!Bonne semaine Miss!

    J'aime

  6. Ah mais moi je n’ai pas 10 ans, j’en suis restée à la période où j’allais piquer les fruits en douce dans la cuisine, alors que ma maman me répétait qu’il n’y avait pas de souci pour les fruits … mais c’est tellement plus rigolo … C’était à quel âge, déjà ? 3 ans ? Oui, certes, j’ai encore à peu près 3 ans d’âge de maturité …Au fait, je t’ai renvoyé un e-mail, mais je crois que j’ai encore oublié de signer … J’ai honte ^^

    J'aime

  7. ton post, en plus d’être très beau, contient un message nécessaire à ma vie qui tourne autour du maître-mot : « efficacité »…ça se soigne?parce que « zen » est un mot qui me plaît bien, en plus…zen et efficace ça doit être le concept idéal.Ton post évoque la nécessité de tourner nos visages vers le positif, c’est une démarche à avoir pour que les grêlons soient plus supportables.J’ai tellement aimé tes métaphores que je me mets à les filer…

    J'aime

  8. Mousse : on n’as pas trop le choix, il faut y remonter dans le train mais il faut prendre son temps et choisir un petit train qui va doucement et se faire des petits plaisirs en cours de routeFlabber : si tu descends dans le Larzac, j’espere que tu garderas ta connection internet….La bureautiere : je veux des dragibus , tout de suite !Le Chat : un bon thé, du soleil, vider son sac à pensées avec un chat : si c’etait pas un dimanche parfait ! Un dimanche qui fait du bien.Castor : c’est maintenant ou jamais !Missbrownie : alors la je suis flattée – je pars au boulot, voir un client tres ecole de commerce alors je vais en avoir besoin de la poesie.Les autres, je reviens tout a l’heure faut que je file ou mon client école de commerce va pas etre content de voir ses performances journalieres retardées par la pouffe de la com….

    J'aime

  9. ça me réconforte tellement ce billet. c’est bizarre comment à chaque fois que je jette un coup d’œil à ton blog, je tombe sur un billet qui me sort de mon état (de plus en plus pathologique (emotionnellement))

    J'aime

  10. La Myrtille : mieux que PIF Gadget, merde alors. C’est un sacre honneur !Cel : à qui le dis-tu !Ilou : toi tu avais de la suite dans les idées et tu savais ce que tu voulais !Fanette : ravie de te savoir à mes cotés !Elsa : 3 ans c’est assez chouette surtout pour l’école sauf que je ne savais pas lire donc cela m’embete un peu…Grenadine : merci beaucoup. j’aurais pu appeler mon blog « Miss Efficacité » ou « Miss je veux etre parfaite » sauf que cela aurait sans doute fait fuire..Et cela me fait tellement plaisir que tu tricotes ces petites métaphores…Dinosaurus : ben voila moi qui cherchais à me sortir de la pub, je vais devenir psy…je rigole of course mais mon etat va tres bientot devenir pathologiquement désesperé si je ne trouve pas un autre job !

    J'aime

  11. Je suis pas sensible, mais là je suis émue, c’est la même émotion que pour « je fais semblant » de Bruel : je suis thierry la fronde je gagne toujours et le temps court…

    J'aime

  12. Phoebe : tu veux dire que tu joues souvent au bon petit soldat, j’y joue tres souvent aussi au petit soldat de fer….on se fatique n’est-ce-pas ? Parfois c’est meme douloureux…..

    J'aime

  13. Mes enfants ont une balançoire dansle jardin et quand je m’y installe promis j’ai 10 ans!!!!!!!!J’ai toujours peur que les voisins me voient ! c’est comme si je redevenais une gamine!!!autant te dire : j’adore!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s