Uncategorized

Billet décousu entre savoir et vouloir

Ouf: c’est le week-end, je suis claquée – semaine en célibataire sur les chapeaux de roue avec une motivation de tortue….
Je jongle et j’ai l’impression que cela va mal se finir ! Est-ce possible de ne pas jongler dans le climat actuel? « Travailler plus – gagner plus- consommer plus- s’abrutir plus »: tout plus, plus, plus …

Je jongle avec mes projets. Encore une fois, j’ai une folle envie d’arracher la prise et en finir avec ce rythme, – je pense souvent au joli billet de Mamzelle Poupée : « Vivre à sa façon ».
Faire le choix d’une autre vie ? J’hésite pour plein de bonnes et de mauvaises raisons : ce nid que j’adore mais qui n’est pas donné, mon rêve de petite maison aux livres dans la prairie, ce petit piou piou (clin d’œil au Chat) qui se fait attendre, la peur du vide, mon goût des belles et bonnes choses. Comment gagne-t’on sa vie loin du corporate world ?

Sinon, jeudi c’était la Saint Valentin: je suis restée dans mon canapé, grosse couverture et tasses de thé – deux épisodes de Grey’s… Mais je voulais quand même vous faire un petit cadeau (pour toutes les admiratrices)….


Cette semaine, La Myrtille m’a refilé le virus de la blogosphère : Mentionner 6 choses, habitudes ou tics sans importance sur nous-même:
J’ai la rotule fluctuante
Je ne suis pas certaine de savoir ce que je veux
Je déteste le cuir blanc
Je sautille en me brossant les dents sinon je m’ennuie
Je ne bois pas assez d’eau…
Je viens de découvrir que je ressemble à mon arrière grande mère maternelle

Il faudrait que je le file à 6 autres girls et que j’affiche le règlement mais j’en ai marre de faire ce qu’il faut faire. Je vais faire comme j’ai envie, tiens ! Faire comme j’ai envie !
Encore faudrait-il en être certaine de ses envies au risque de faire absolument n’importe quoi !

Voilà ce que j’ai plutôt envie de vous demander : et vous, est-ce que vous savez ce que vous voulez, vraiment ?

Publicités

23 réflexions au sujet de « Billet décousu entre savoir et vouloir »

  1. Salut miss,le choix je l’ai fait un jour,la situation était différente :c’était pour m’occuper à plein temps de mon petit dernier.Du jour au lendemain nos revenus ont été amputés de moitié ,il a fallu jongler pour s’en sortir parfois mais on s’habitue tres vite et j’y ai gagné une qualité de vie fantastique et des rapports tres fusionnels avec mon fils.Je n’ai jamais regretté cette décision.Je t’embrasse

    J'aime

  2. Ah ! vaste question miss zen ! je pense avoir fait le choix de mener l’existence dont je revais (du moins que j’imaginais idéale pour moi) le fait d’écrire des chansonnettes et qu’elles recueillent un tant soit peu d’enthousiasme (et ..un peu d’agacement pour les plus pertinentes) me comble . Mais , en te lisant j’ai bien l’impression que ta vie te convient et que tu la gères d’une main de maitresse avisée , je te félicite !

    J'aime

  3. C’est fou comme ton billet me parle… Comme je viens juste de recommencer à travailler, je me pose beaucoup de questions. Est ce vraiment ce que je veux, ou est mon bonheur…

    J'aime

  4. Beaucoup s’interrogent régulièrement sur le vrai sens de ce qu’ils font, s’ils mènent la vie qu’ils ont choisi ou s’ils continuent de la subir, etc. Mais très peu agissent pour prendre les choses en main, faire un virage à 180° et devenir totalement libres de toute contrainte ; certes il faut les moyens, mais ce n’est pas non plus le pérou… J’appartiens résolument à la seconde catégorie.

    J'aime

  5. OUI je sais ce que je veux… quitte à me mettre en danger, à miser tous mes oeufs dans le même panier, quitte à me couper un temps du monde du travail, quitte à me retrouver comme une c**** si Arthur M me quitte… oui toute mon énergie est dédiée actuellement à ce fameux projet…j’espère juste que mon corps a cette même énergie…Il est joli ton billet… comme d’hab… très léger mais qui finalement fait tilt car il va là où c’est secret…C’est quoi l’histoire de ton arrière grand-mère ?… je dis ça je dis rien…Bon dimanche Miss Zen 🙂

    J'aime

  6. Parfois je suis persuadée de savoir ce que je veux vraiment…parfois je flotte.Je veux une petite maison ancienne à moi à retaper sans passer par la case location, ouvrir ma boutique avec ma soeur…mais il faut pour cela travailler et gagner des sous.Misère!En tout cas ton billet me parle beaucoup…grosses bises!

    J'aime

  7. Je donne des conseils et puis parfois je me rends compte que je n’y arrive pas mieux 😉 Je persiste dans ce que j’ai dit mais certains jours je suis découragée, j’ai peur de l’avenir et peur du « plus » … Je ressemble comme deux gouttes d’eau à ma grand-mère maternelle, je ne sais pas quelle visage avait mon arrière-grand-mère mais j’aimerais bien le savoir 😉Bisous 🙂

    J'aime

  8. À défaut de savoir réellement ce que je veux, je sais au moins parfaitement ce que je ne veux pas … Finalement, c’est bien plus pratique, ça laisse plus de portes ouvertes.

    J'aime

  9. Je ne sais absolument pas ce que je veux, où je vais et me perds dans le manège, la tête me tourne et j’aurais envie de mettre sur pause ce tourbillon ….Merci de me réconforter sur le fait que je ne suis pas la seule :).Et merci pour ces photos de P.Demspey ….

    J'aime

  10. Cela me ressemble parfois, cette impression de faire « trop » et de ne pas avoir « assez »…en ce qui me concerne, j’ai décidé de faire « ce que je veux »le jour où j’ai appris que… Cela me coûte très cher mais au moins je fais ce que bon me semble. Au diable le reste ! Un choix.

    J'aime

  11. J’ai 23 ans, il y a un an de ça, j’avais mon premier vrai boulot dasn une banque, vers Paris, je gagnais bien ma vie 1800 € net( en comptant commisionnement), enfin pour débuter je trouve que c’est un super salaire,jamis j’aurais un tel salaire maintenat!!!Aujourd’hui je traville à mi-temps, je suis pas du tout stréssé et puis je vais être augmenter, et l’argent ne fait pas tout, il suffit de bien gérér et de changer sa conception de la vie, même si ce n’est pas évident pour débuter, mais on y arrive. D’ailleurs, avec mon chéri, nous allons acheter un appart ou petite maison à retaper pas trop chere, bon j’avoue mon père est maçon, couvreur etc.. à son compte , donc de ce côté là c’est tout bénéf pour nous.Alors réfléchissez bien, avoir de l’argent c’est bien mais si c’est bosser comme un malade toute la semaine, et cklquer son blé pour des conneries, fringues à je sais pas combien etc… quel intérêt??? les années passent… surtout avec tous les prbls de santé qu’il ya a en autre à cause du boulot…

    J'aime

  12. Je sais ce que je veux, mais je sais aussi que le chemin est long et difficile, et j’ai de plus en plus souvent envie de baisser les bras. Alors, je m’enferme dans ce boulot qui paie mal, où je ne me plais pas et auquel je ne crois pas. Parce qu’on a besoin d’une sécurité matérielle, de penser maison et enfants (du moins en ce qui nous concerne, moi et Chéri), sans se dire que c’est irréalisable. Pourquoi devrais-je choisir entre ma passion, mon métier rêvé mais aucun confort matériel et ce job horrible mais qui veut dire contrat, et salaire régulier…Je me pose aussi beaucoup de questions, et j’ai envie de te dire « suis tes envies, tes passions », parce qu’on a qu’une vie, qu’elle est courte et qu’il n’y a pas grand chose de pire que les regrets et les « comment ca aurait été si j’avais… » Maintenant, pour un peu le vivre aussi je sais que le saut dans le vide fait peur et que l’abandon d’une certaine stabilité aussi…Mais tu le sais, je t’encourage, je crois en toi, sincèrement…

    J'aime

  13. Mousse : je crois qu’un petit dernier ou premier m’aiderait grandement et je n’hésiterais plus mais peut-on jamais être tout à fait certaine ?Jean-Philippe : « de main de maître » je ne suis pas certaine, mais ma vie me convient plus ou moins sinon je crois que je ne me poserais pas autant de questions, je changerais !Lila : comment trouver un équilibre ? Quelqu’un me disait un jour qu’il fallait penser en « périodes de vie » : pour bosser, faire des enfants, etc. sauf que parfois on n’a pas la vie bien dans l’ordre qu’il faut…..Le Chat : ça soulage non quand on a pris une décision, quand on sait ou l’on va et ce qu’il faudra donner pour y arriver et puis ne pas changer de trajectoire ! Mon arrière grand-mère, rien de très spécial : ma mère a retrouvé des vieilles photos et, je crois que je l’ai découverte pour la 1ere fois. J’avais entendu des milliers d’histoires sur son énorme instinct qui lui a sauvé la vie plusieurs fois pdt les 2 guerres. Mais je ne l’avais jamais vue !Mamzelle poupée : il me semble que tu mènes bien ta barque, et ton équilibre, ton cap ressort bien sur ton blog. C’est pour ça que je m’y sens bien…. Un jour, tu tomberas peut-être sur une vieille boîte avec des photos oubliées…Elsa : c’est un bon point de départ : savoir ce que l’on ne veut pas !Shopgirl : je savais que tu apprécierais Mister Patrick…. Voilà nous sommes 2 dans les bras de Patrick a ne pas trop savoir ce que l’on veut et vu que lui non plus : nous voilà bien parties !Marie Helene : oser, foncer, y aller – il me faudrait des vitamines !Frieda l’écuyère : comme pour Elsa – effectivement c’est une bonne façon de procéder et cela éviter pas mal de déconvenues….Nina : je crois qu’un jour effectivement pour une raison ou une autre tu atteins le point de non-retour, le Aha moment celui ou la lumière s’allumeSandra : ce n’est pas tant de bosser le problème – c’est de bosser pour qq chose dans lequel on croit, qq chose qui nous passionne, qui motive…..C’est de se lever le matin en ayant envie d’y aller car sinon effectivement c’est moyen la peine malgré le salaireCel : pas facile de changer de cap – beaucoup d’obstacles surtout d e nos jours tout le monde est si frileux. Mais j’aimerais trouver un équilibre qui me permette d’avoir des passions, de lever le nez. Alors si pour l’instant tu dis faire bouillir la marmite, essaye de garder un petit espace pour toi, tes envies… .Voilà j’n’ai pas de recettes miraclesGondolfo ; bonjour – oui je l’aimais bien ce lapin, je cherchais le bon billet pour vous le présenter !Clo : une fois de temps en temps, ça soulage !Dicey : et bien je crois oui et ils y vont tout droit – je crois vraiment qu’il y a 2 espèces !

    J'aime

  14. Je crois surtout savoir ce que je ne veux pas ou plus ! Mais oui, dans l’ensemble je sais. J’aime beaucoup la photo de ton arrière grand-mère, elle est très digne et belle.

    J'aime

  15. Flabber : je t’ai oublie ! En plus, je me suis dit « ah tiens Flabber n’est pas venu »….il faut que je me repose un peu. « prendre les choses en main, faire un virage » voila je manque d’énergie et de volonté !Miss Brownie : toi aussi – bon c’est grave : je vais me faire une petite cure de sommeil pour me remettre les idees en place ! Si tu as le secret pour ne pas se prendre la tete because of the boulot, je suis preneuse !Fauvette : elle est toute mignone, elle n’ est plus toute jeune sur la photo mais elle a garde toute sa fraicheur – je suis contente de l’avoir decouverte cette arriere grand-mere….

    J'aime

  16. Je commençais à me demander si j’avais pas fait une gaffe, si c’était pas un oubli volontaire 🙂Ta note est vraiment très à propos pour moi : j’ai enfin quitté ma carrière de golden boy pour celle de scénariste… aujourd’hui même !!!

    J'aime

  17. « Savoir ce que l’on veut »… Je crois que je veux tout… Ce qui est compliqué, et je mets la barre très haut…Je crois que plus que tout, je veux être libre et créative. Lili K.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s