Uncategorized

La fille qui m’énervait.

Prenez-moi pour une snob mais je n’aime pas les petits instituts. Je préfère les grands et prestigieux paquebots, les temples chics. Et ce n’est pas uniquement à cause de la double moquette et des poignées de porte dorées. Dans les grands instituts, quelqu’un a eu la bonne idée de dire aux esthéticiennes de la boucler.
Seulement voilà j’ai beau être une vilaine snob du soin, je ne me résous pas à m’épiler toute seule (oh la chochotte) et je ne me résous pas non plus à payer 40 euros pour une épilation demi-jambe (même si 2 demi-jambes, cela fait une jambe entière).
J’ai donc trouvé un petit endroit, derrière le bureau, où je paye 10 euros : vite fait, bien fait.

Pour mon plus grand malheur, il m’arrive de ne pas pouvoir y aller, il m’arrive d’oublier et de me rendre compte que je ne peux plus humainement imposer mes jambes velues au castor sans risquer une prestation compensatoire pour cruauté mentale….
Donc, je me précipite le samedi dans les petits instituts rarement complètement bookés. C’est là que je tombe sur des modèles divers et variés de « coconnes » (j’emprunte ici le nom d’un merveilleux personnage de « Eloge de la pipeautique »).

Le supplice commence invariablement par un « oooh vous avez été dans le coma ? » ou une remarque avoisinante.
Réponse : « naaan » histoire de leur faire comprendre que je ne suis pas du genre causante.
Rien ne désarçonne coconne, elle enchaîne : « votre peau est très seeeeeeeeeeche » – là j’essaye de lui faire comprendre que j’ai autre chose à foutre : « j’ai ENORMEMENT pris l’avion, ça dessèche très fort ».
J’entends généralement coconne déglutiner avec difficulté et je vois l’effroi au fond de ses yeux « une hôtesse de l’air si négligée mais quel manque de professionnalisme » soupire-t’elle intérieurement.

Elle m’ordonne de me mettre sur le coté avec le ton d’une prof de gym qui viendrait de demander à son élève de faire un triple salto arrière. Je prends tout mon temps, histoire de lui montrer qui est le chef.
Coconne continue son interrogatoire, elle veut sauver la souillon : « Vous faites des gommages, des hammams, des masques, des bains de vapeur, des frictions ? » : « oui je fais tout ça Madame quand j’ai envie…. »
« Mais combien de fois par semaine ? » Réponse invariable : « quand je le sens »
« Mais avec quel produit, quelle marque ? » : ma première envie est de lui répondre avec de l’Ajax, de l’eau de Javel et de la cire Cedar mais généralement je préfère citer la marque en vente dans son institut – ce qui calme coconne pour les 8 minutes qui restent.

Si la coopérative des petits instituts passe par ici, je reconnais que près de chez moi il y a un petit institut où l’esthéticienne ne pose pas de questions et raconte des histoires hilarantes sur sa vie mais il faut prendre RDV très longtemps à l’avance comme au théâtre….

Publicités

19 réflexions au sujet de « La fille qui m’énervait. »

  1. J’aime beaucoup ce billet, je n’ai pas lu le bouquin qui te permet d’employer coconne mais je crois qu’à l’avenir, je vais m’autoriser l’humble droit de l’employer aussi et, pour finir, je ne t’en voudrais pas de me prendre pour une snob mais je crois que je préfère aussi les grands instituts – ceux où le silence n’a pas toujours un prix abordable mais on peut se garantir qu’il y règne plus en maître qu’ailleurs…g.

    J'aime

  2. Je crois qu’il existe des coconnes dans tous les secteurs:J’ai eu le cas dans un magasin de chaussures et celà ne date pas d’hier.Une jeune vendeuse (Qui croyait sans doute que le magasin lui appartenait) après l’essayage de 2 paires de chaussures qui ne me convenaient pas m’a dit:quand on a vos pieds et votre age on met des chaussures de personne agée !J’ai été ravie et je suis sortie immédiatement.Tu vois il y a des coconnes partout

    J'aime

  3. je serais incapable de m’épiler à la cire moi-même… trop chochotte, c’est clair 😉Alors je vais dans un mini « institut » de beauté. Ca n’a rien d’un truc luxueux, je fais papote avec l’esthéticienne, mais moi, j’ai besoin de me sentir en confiance pour enlever mon jean’s devant quelqu’un et lui confier mes jambes, sourcils et bikini. 😉Les épilations, c’est mon moment de détente à moi, mon chouchoutage bien mérité 😉

    J'aime

  4. Et oui, les Coconne sont parmi nous, elles nous envahissent avec leurs questions à la con et leurs remarques encore plus à la con. Et elles parlent. C’est, je le crains, le signe particulièrement distinctif de la Coconne : elle parle, elle publicise sa connerie sur la place publique…J’ai renoncé à l’esthéticienne et me traîne chez le coiffeur à regret (là aussi, repaire de Coconnes)!@g. : Eloge de la pipeautique n’est pas un livre, mais mon blog que Miss Zen a super gentiment linké! (Merci!)

    J'aime

  5. Pour une fois, j’ai la solution Miss Zen : l’épilation définitive !On en parle autour d’un thé, d’acc ? 😉Je te fais signe dès que les messieurs en blanc m’en disent plus sur ce qui m’attend ces prochains jours…(ps : t’es fortiche toi pour clouer le bec des coconnes… tu sais que j’ai appris plein de choses grâce à ton billet ?! Parce que y a aussi les coconnes coiffeuses, les coconnes masseuses, les coconnes soin du visage, etc etc….. donc je vais m’en servir !)

    J'aime

  6. Te voilà malaimable avec les coconnes ! Rhoooo, la vilaine.Mais tu sais bien qu’elles ont pour consigne de te faire acheter et consommer des produits ! allez sois indulgente, c’est la patronne de la p’tite boutique qui leur met la pression !On m’a offert récemment un soin dans un bel endroit (Weleda), c’était bien, mais la fille sinistre,l’air absent, qui ne décroche pas trois mots, euh, moi j’ai trouvé cela pesant.Je crois qu’il faut un minimum de sympathie pour la personne à qui on confie nos petites personnes non ?Fauvette

    J'aime

  7. En de telles circonstances je me dis toujours que si elle était plus futée elle ferait sans doute pas ce métier… 🙂

    J'aime

  8. Je vais à l’école d’esthétique, c’est le top : elles sont toutes jeunes donc timides et n’osent pas parler, sont perfectionnistes car notées, font des vrais massages qui durent, c’est génial.

    J'aime

  9. G. : juste une petite precision  » eloge de la pipeautique » est un blog hilarant que je te conseille les soirs de blues…Lili : quel courage – je n’arriverais jamais à m’arracher ces bandes de cire toute seule comme une grande – me voila coconne à mon tour mais en silence.Mousse : c’est absolument certain que la coconne ne se limite pas à une seule profession – ce serait bien trop facile et beau !Cel : bon si je gagne au loto, je sais ou t’emmener pour ton anniversaire …. mais tu es une vraie journaliste donc tu fais tout chez toi, tu testes, tu t’appliques, tu expérimentes !Miss Brownie : ton fameux épilateur qui m’intrigue beaucoup !Sophie : la séquence épilation est pour moi purement utilitaire – je reve d’une épilation définitive au laser mais c’est cher et je n’aime pas cette idée de laseriser mon corps…La bureautiere : te voila « ecrivaine » le temps de mon billet – tres bonne définition de la coconne – elle n’hésite jamais a l’ouvrir pour propager son vide – mais qui mieux que toi peut définir la coconne vu que tu l’as inventée !Le Chat : bonne idée allons boire un thé – j’espere que les hommes en blanc sont inspirés ! Je pense tres tres fort à toi.Anonyme : oh oui je sais bien qu’elles ont des consignes mais si tout le monde se mettait à suivre les consignes- ce serait juste insupportable – nous sommes en pays gaulois quand meme !Flabber : toi tu commences à parler comme ma mere….ne te vexe pas : ma mere est une personne pleine de bon sens et tres intuitive.Nina : on sent que tu as vecu la meme experience que moi……Elsa : c’est bien vrai : que ferions- nous car finalement elles nous mettent en valeur et nous rassurent…

    J'aime

  10. Hello Miss Zen, j’adore la réplique de l’Ajax! Les coiffeuses sont « pas mal » aussi dans le genre « coconne », elles te disent:« Rohhhhhhh! votre cheveu est sensibilisé!!!! » Alors qu’elles ont sur leur tête en + d’une couleur improbable (bah ces mêches tricolores! beurk) du crin de cheval bien souvent!!!! Enfin, si on pouvait faire par nous mêmes ces corvées esthétiques!!!!

    J'aime

  11. bon mon excuse c’est de pas avoir de castor, mais là c’est plus possible ! faut que je passe par une coconne 😦bon c’est quoi le truc en 10mn ou personne ne dit rien ?pis bon merci pour les astuces !!!

    J'aime

  12. Ah Ah j’adore !! C’est tellement ça ! Violette qui est belle et qui parle avait fait il y deja un moment un billet sur son esthéticienne qui lui parlait systématiquement d’astrologie 😉

    J'aime

  13. salut, je suis une lectrice assidue de tes billets et je l’étais aussi de ceux d’Eloge de la pipeautique mais je n’arrive à entrer sur son blog car ma vilaine machine me demande un nom d’administrateur et un mot de passe. Pourrais-tu m’aider ou faire passer ce commentaire à Eloge ? Merci et continue… à bientôt de te lire. steph

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s