Uncategorized

Lettre à une jeune fille pas rangée

Je suis plongée dans un petit bouquin basé sur une idée formidable : écrire une lettre à la jeune fille, à l’enfant que l’on a été. Que lui dirait-on à cette petite fille, à cette ado ?
Que sais-je aujourd’hui qui m’aurait été bien utile alors ?
C’est l’idée de « Letters to my younger self » – la journaliste a interviewé des dizaines de femmes plus ou moins connues et leur a demandé d’écrire une lettre à la jeune fille d’alors.
J’ai repris l’idée et je serai bien heureuse si certaines d’entre vous reprenaient aussi ce thème….

Ma chère Bouboule,

Tu sais déjà que tu ne rentres pas tout à fait dans les cases. Tu luttes pour être comme les autres, faire comme les autres mais la vérité c’est que tu préfères t’échapper dans ta tête, dans ton arbre, dans les histoires de tes grands-mères, loin des autres, du tableau noir. Tu vas essayer de rentrer dans le rang, tu vas te rebeller, tu vas échouer et puis lasse d’être le petit mouton noir, tu vas te discipliner au-delà de tous tes espoirs. Un jour, tu ne sauras même plus comment on fait pour se rebeller. Tu seras le meilleur petit soldat.
Tu vas perdre ta route et tu passeras de longues années à retrouver ta boussole intérieure, à arrêter de te remettre en question. Tu ne rentres pas dans les cases mais c’est ta force, ne te laisse pas faire, n’essaye pas de rester sur ce chemin tracé bien droit pas les gens sans imagination. Essaye autre chose, ne sois pas timide, écarte toi de la norme, n’essaye pas absolument d’être comme les autres, n’essaye pas de devenir celle que tu crois que les autres désirent. Tu n’y arriveras jamais tout à fait et tu vas passer une éternité sur des béquilles à essayer de trouver ton équilibre !
Plus tard, on te reprochera encore d’être trop gentille, de ne pas savoir « manager » mais ce sera ton triomphe – la preuve que Bouboule est restée au côté de Miss Zen – cela ne t’intéresse toujours pas de dresser les autres, de les mettre au pas, de les faire obéir – tu préfères toujours te mettre à leur place. Ne te laisse pas faire Bouboule, avance la tête haute, tire la langue, fagote-toi n’importe comment : ne prends surtout pas le chemin le plus balisé….
Mais tu le prendras et puis tu te réveilleras et ce sera difficile mais tu arriveras ! Allez Bouboule reviens sur ton petit vélo, Giuseppe sur ton porte-bagage et emmène Miss Zen dans ton petit panier loin du grand tableau noir de l’entreprise…..

Publicités

23 réflexions au sujet de « Lettre à une jeune fille pas rangée »

  1. C’est une très belle idée.Dans le même style je me demandais ces derniers temps ce que je voudrais dire à ma fille si je devais mourir demain et que donc je n’aurai pas le temps de lui dire. Qu’est-ce que j’aimerais lui transmettre.Voici en tous cas une belle occasion de réfléchir sur ce que nous sommes devenue. Pourquoi pas faire écrire à cette jeune fille une lettre à la femme que nous sommes devenue, où sont nos rêves de jeune fille?Non, vraiment c’est une très belle idée, merci.

    J'aime

  2. Oui, c’est une excellente idée. j’en aurai des choses à me dire…des trucs du genre :-fais gaffe aux études !-apprends le Chinois…-énerves pas trop tes parents…-ne sors pas avec ce garçon, il va te rendre malheureuse…

    J'aime

  3. Je suis intimement convaincu que les gens qui se sentent différents des autres, y compris depuis l’enfance, sont en réalité majoritaires par rapport à ceux qui se trouvent parfaitement « normaux ».Mais voilà, chacun est différent à sa manière et peu en sont fiers : alors la plupart font semblant de rentrer dans le moule, contribuant malgré eux à maintenir l’inertie sociale…

    J'aime

  4. C’est terrible, je crois que je ne saurais pas quoi lui dire. Parce que lui indiquer les pièges dans lesquels elle va tomber et perdre du temps, ce qui va l’empêcher de « réusssir ».Mais est-ce que perdre du temps n’est pas parfois aussi utile qu’aller tout droit et que signifie « réussir » ?

    J'aime

  5. L’idée est formidable, tellement formidable que je te l’ai piquée !!! 😀En tout cas j’aime beaucoup ton petit texte, comme toujours, il laisse entrevoir des fêlures et des doutes, mais surtout ce qui ressort c’est que tu es devenue une femme pleine de ressources qui aujourd’hui est capable de regarder en arrière en faisant la part des choses … C’est joli de voir le bout de chemin parcouru, et tout ce qu’il reste à construire encore …De Gros Bisous ma chère Miss Zen !!

    J'aime

  6. Une belle idée mais surtout surtout un très beau texte, émouvant, limpide, touchant de sincèrité…La petite fille que nous avons été… c’est une des 1ère chose qui m’a été demandé de retrouvé quand je n’allais pas bien… je n’ia pas su, en fin pas tout de suite, puis après je me suis souvenu de certaines choses et cette lettre dont tu parles c’est un exercice que j’ai toujours fui… de peur d eme noyer dans trop d’émotion…Tu as de la chance Miss Zen d’être connectée avec celle que tu as été et je suis sûre qu’elle va t’aider… je t’embrasse fort

    J'aime

  7. Tu as souvent été le vilain petit canard, pas toujours apprecié, timide qui avait du caractere et delirait dans sa tete de sa vie future: une vie en tout cas non conventionnel.Tu as gardé ton âme de rebelle et la petite fille a y penser finalement n’est pas loin de la grande.Elle a juste un peu peur de temps a autre du futur mais est prete a bousculer tout cela pour avancer comme elle l’a toujours fait.et le vilain petit canard a pas mal de succes a y penser maintenant.

    J'aime

  8. Une belle idée, un billet subtil…J’ai tellement de mal à croire que tu as été ainsi, je te perçois autrement, mais là, chacun sait que lire c’est aussi se raconter des histoires.Bonne soirée Miss Zen.

    J'aime

  9. J’aime beaucoup ton article (que je découvre grâce à Mlle Gima :)) et cette idée d’une lettre à travers le temps. Je pense que je m’en écrirai bien une, bientôt… Merci pour l’idée, si ça se concrétise je laisserai le lien ici 🙂

    J'aime

  10. Zoe : j’aime beaucoup ton idée aussi – je me demande ce qu’elle penserait….MissBrownie : je suis certaine que ton toi d’avant va venir te murmurer quelque chose….G : « What I know now » est inégal – certaines lettres résonnent, d’autres sont franchement marrantes et puis une poignée sont so boring !Nina : apprends le Chinois je me l’écrirais bien aujourd’hui.Flabber : je suis assez d’accord- d’autant plus que les enfants sont tres cruels entre eux, pas du tout tolerants – il est donc assez facile de se sentir « différent » – apres chacun fait à sa maniere avec sa difféfence…..Marie Helene : oh non il ne faut pas essayer de la proteger, laisse la se planter, perdre son temps car elle a encore tout le temps devant elle …..Frieda : comme je le disais à Marie Helene, je ne voudrais pas effacer ou proteger mais juste donner quelques outils pour la rassurer…Trompoline : ce n’est jamais facile d’écrire sur un sujet imposé – voila que je me prends pour un atelier d’écriture !Laptitezoudesbois : je suis ravie !Miss B : merci – tu me fais plaisir….Le Chat : si tu crois que je m’arrete aux fautes – surtout avec mon clavier US – je rame pour les accents…. J’espere que nous allons nous aider mutuellement pour dénouer tous ces fils, ces noeuds….Shopgirl : non ce n’est pas facile et puis il faut trouver par quel bout la prendre…..Nina : ben pourquoi il y a peut-etre 2 ou 3 trucs que tu voudrais écrire à Nina de 12 ans ?Poetic Chelsea : tu es une sage !Fauvette : si on pouvait etre completement objectif par rapport à sa petite personne. Ceci dit, j’ai quelques bulletins scolaires qui ne sont pas que des histoires et une lettre de renvoi …..Boo : je viendrai me promener chez toi ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s