Uncategorized

L’art de la joie

À mon tour de répondre au tag « page 123 » qui est ma fois une façon très agréable de découvrir des bouquins. Pour répondre à Mamzelle Poupée, j’ai choisi de parler d’un livre merveilleux « L’art de la Joie » de Goliarda Sapienza (en photo) : portrait d’une femme, de femmes, de la femme dans une société rigide et traditionaliste : la Sicile de la fin du XIX au milieu du XX.
Modesta est une femme libre, sensuelle, fière, intelligente, indépendante et sauvage. L’écriture galope à l’image de cette vie qui refuse tous les clichés, tous les conformismes, toutes les facilités. Il faut du souffle pour suivre Modesta – il faut du cran pour être comme elle complètement femme tout en refusant pour elle et ses sœurs tous les carcans imposés par sa condition.
Elle nous entraîne à travers les soubresauts de l’Histoire, de ses passions, de ses amours, de ses révoltes…. Ce livre vibrionne et il est bon de se laisser entraîner dans cet art d’une vie choisie et non subie à un moment où le monde semble s’écrouler autour de nous.

Je prends donc la page 123 et je recopie les lignes de 5 à 10 :

« Dans le petit cabinet de toilette, je m’appuyai au lavabo et il s’en fallut de peu que je ne vomisse. Je tremblais tout entière, mais pas de douleur, comme le croyait Béatrice…La maudite…le fiancé terrifiant, la fête des débutantes, son désarroi devant la corruption mondaine. Et même la Vierge qui l’avait éclairée sur l’horreur qu’était l’homme. La garce, la vocation ! Et en attendant, elle avait eu, elle, un homme ! Pour calmer cette haine, je me mis à me gifler à l’eau froide, jusqu’à ce que je voie dans le miroir un visage de sœur apaisé et sans sourire. »

Je demanderais bien au Chat, à Bree et Rosemary si le cœur leur en dit de nous dévoiler leurs lectures…..

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’art de la joie »

  1. Ahaha ! Alors pourquoi pas ? J’ai discutaillé avec Michel Le Bris il n’y a pas longtemps et j’ai deux trois trucs a dire en EXCLU sur son (dernier) livre: « La beauté du Monde ». En lice pour le Goncourt (je l’imagine très bien avec).

    J'aime

  2. Rosemary : tu as dicutaillé avec un auteur Goncourisable ! Allez zou, un billet presto …..Mamzelle Poupée : je ne te connais pas tres bien mais vu ton univers tu devrais vraiment aimerLe Chat : vu que je suis en retard avec mes commentaires – j’ai déja découvert ton billet ! Merci !Frieda : elle est sublime effectivement et elle illustre si bien l’esprit du livre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s