Uncategorized

Que sais-je ?

Chaque mois, Oprah Winfrey écrit un éditorial dans son magazine « O ». Elle écrit ce papier sur le même sujet chaque mois : What I know for sure ? En d’autres mots « de quoi suis-je certaine ? ». Je me pose la question.

Je ne suis certaine de rien sauf d’une chose : c’est que rien, rien n’est jamais certain.
S’il y a 0,2% de probabilité de perdre, de gagner et qu’on vous dit « oh mais c’est impossible, oh mais ça n’arrive presque jamais » : non ça arrive et vous pouvez vous retrouver dans cet infinitésimal et improbable 0,2%.
Voilà, on peut planifier, organiser, lister, imaginer, visualiser, prier mais la vie aime tirer la langue, faire un croc- en- jambe, donner un coup de pied, nous faire des bonnes et des mauvaises farces.
On imagine que nos vies sont sur des rails mais on oublie un peu vite les fameux caténaires qui petent lâchent, explosent. Et après ? On ne sait pas, ce sera peut-être mieux ou peut-être pas.

Rien n’est certain, mais ce n’est pas grave car comme disait un monsieur très bien « l’expérience, c’est ce que vous gagnez quand vous n’obtenez pas ce que vous voulez »

Et vous ? Vous êtes certaine de quoi ? Une ou des certitudes ?

Publicités

18 réflexions au sujet de « Que sais-je ? »

  1. Vu qu’en ce moment ma vie c’est un peu « vogue l’incertitude complète »… je confirme tes propos!Par contre je suis sûre d’aimer ma famille, d’avoir faim tous les jours, d’avoir sommeil et envie d’un bon lit chaud… C’est que ce qui pousse, entre autres, à explorer toujours en avant pour au moins assouvir ces certitudes primaires !

    J'aime

  2. Je sais que je ne sais pas !… et ça évite les certitudes en dehors de celle qui consiste à avoir besoin d’amour, ça j’en suis sûre ! Quand je ne me sens pas aimée, je suis inexistante, même à moi-même ! Et pourtant, je sais que je ne suis qu’une virgule sur cette planète… Mais si je suis aimée, je deviens, au moins un point virgule !!…

    J'aime

  3. Certaines que la vie réserve de belles surprises… même si le tunnel est long, sombre, dangereux, effrayant… au bout, forcément, la lumière… pas forcément celle à laquelle on s’attendait, mais une lumière qui réchauffe et éclaire.Je t’embrasse fort.

    J'aime

  4. Je sais que je n’emploierai plus jamais l’expression « Y’a pas de raison ! » pour dire que tout ira bien. L’expérience… en effet. De qui est la citation d’ailleurs ?

    J'aime

  5. Un événement improbable, selon qu’il est perçu positivement ou négativement, est appelé espoir ou risque. Et selon le cas, nos esprits aveuglés de subjectivité n’y accordent pas les mêmes chances de réalisation : c’est le propre de l’irrationalité humaine.Cette soudaine réflexion sur les incertitudes de l’existence s’inscrit dans un contexte qui en justifie les raisons…

    J'aime

  6. je suis certaine de rater les Zimtsterne (Swiss cinnamon cookies)qui sont actuellement au four, et ce malgré l’heure tardive… Et ça m’énerve ! recette approximative= gâteau à l’allure identique… (et je ne suis pas trop d’accord avec le monsieur que tu cites: il parle de ce qui l’arrange?).

    J'aime

  7. Scio me nihil scire, comme dirait Socrates. Je ne sais rien, je n’ai surtout aucune certitude sur quoique ce soit…à part mourir à la fin (en espérant que cette fin soit le plus éloignée possible), je ne sais rien.

    J'aime

  8. Ilou : bon sang mais c’est bien sûr: tous les matins je suis certaine de vouloir rester plus longtemps sous la couette !MissBrownie : au boulot, j’ai quelques certitudes aussi….Aude : ben peut-être qu’ils vont trouver le secret de la vie éternelle ????Miss Trop : ce qui n’est pas toujours facile à trouver….Anonyme : ah oui c’est plutot chouette un point virgule, ça relance, ça fait respirer.G. c’est mieux ainsi, non ? Le Chat : la lumière est quelque fois capricieuse, elle s’allume et s’éteint aléatoirement…May : Randy Paush qui a écrit un assez joli livre « the last lecture » – je ne sais pas si il est déjà traduit.Marie-Helene : pour combien de temps encore ?Val : oui mais pas trop quand même sinon on devient une vieille bique…Flabber : « justifie les raisons », je m’y perds.Rosemary : c’est un monsieur qui a écrit un livre suite au diagnostique d’un cancer de l’estomac, assorti de la date de sa mort. C’est un joli livre, un peu « philo-self-help américain » mais avec de jolis passages pas trop moralisantsAnonyme : un point d’interrogation, c’est joli mais parfois les reponses sont reposantes.La bureautière : comme je le disais à Bree, c’est sans doute plus interessant ainsi ?Anne-Elizabeth : pfff si on savait ce qu’on voulait….Fauvette : c’est une bien jolie certitude !!!!!

    J'aime

  9. J’ai la certitude qu’aucun homme ne m’a fait d’enfant dans le dos… J’ai la certitude d’avoir jonché le sol de mon salon de piles de livres pas plus tard que ce soir et qu’il me faudra des mois voire des années pour les lire (parce qu’entre temps, j’en ai la certitude, j’en achèterai d’autres)… J’ai la certitude que 2008 est l’année la moins merdique (voire la mieux) depuis longtemps (pou moi je veux dire)… j’ai la certitude que ce n’est pas le cas pour tout le monde… Assez de certitudes pour ce soir

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s