Uncategorized

Chronique du week-end

Quelqu’un a enfin pensé à allumer la lumière. Voilà des jours que nous étions plongés dans une grisaille blafarde et terne. Le bonheur de voir le ciel et le soleil me met en joie.
Je romps ma diète d’achat par une petite tournée à la Fnac. J’ai envie d’acheter le beau livre sur les peintures de Séraphine de Senlis dont j’ai adoré la bio. J’ai envie de livres de philo, j’ai envie de sagesse, de distance. Finalement, je ressors avec une BD « Le jardin des glaces », un livre de poche « Mon individualisme » de Soseki et un livre ludique sur l’histoire de l’art pour enfants.

Ce matin au parc Monceau, je recroise cet étrange bonhomme. Une sorte de clown qui court en cercle. Il trottine toujours au même endroit, un petit sac en nylon autour de l’épaule, un bonnet enfoncé sur la tête. Il parle dans un vieux portable qu’il tient comme un micro. Je tends l’oreille : un discours incohérent, scatologique. Il a l’air inoffensif comme un Charlot contemporain, imitant nos vies hypermodernes de pantins agités, vissés à nos téléphones, nos ordis. La folie ne me semble jamais loin : ne plus rien supporter et basculer. Je repense au personnage féminin joué par Tilda Swinton dans le film « Michael Clayton » : perdre pied face au rouleau compresseur de l’entreprise, quand on devient une machine de guerre, disciplinée, ivre – quand on devient un personnage, une caricature de soi, incapable de recul, fou de pouvoir et d’apparence Que se passe-t’il quand le miroir aux alouettes se brise ?
Je cours quelques mètres à côté de lui : lequel est le plus paumé, lequel est le plus heureux ? Il me sourit.

Cet après-midi, je vais enfin au théatre, voir « Le Diable Rouge ».
J’y vais en matinée, avec le troisième âge. Ça tousse beaucoup, mais c’est reposant. Et il y a moins de risque de se retrouver assise derrière un géant….
La pièce est très classique, les décors sont inspirés, les dialogues savoureux et le très grand Claude Rich joue delicatement le rôle de Mazarin: « Colbert, vous pensez comme un fromage ». Cette semaine, je vais essayer de faire mieux qu’un fromage.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Chronique du week-end »

  1. Ephémère éclairci hélas : le temps de le remarquer et une tempête de neige lui a déjà succédé !(Tilda Swinton, c’était pas l’horrible Tatie Danielle !? Non je confonds avec Tsilla Chelton, ouf !:)

    J'aime

  2. c’est vrai que quelquefois à regarder les autres qui semblent fous on se demande si avec les vies quand elles sont minutées, speedées, organisées autour de priorités qui n’en sont pas vraiment, les plus fous ne sont pas ceux qui n’en ont pas l’apparence…

    J'aime

  3. Bonne semaine Miss Zen. Il te faudra de la lumière intérieure, car adieu le grand soleil !Tiens, moi j’ai été un peu déçue par Le Diable rouge, par le texte un peu trop facile, mais non par les comédiens.

    J'aime

  4. Tu es bien raisonnable. Moi mon souci, c’est la conjugaison de la lecture des magazines et de l’existence d’Amazon. Un clic et hop. Catastrophe. Moi, il y a un truc que je meurs d’envie de faire lorsque je cours et que je suis bloquée en attendant que le tramway traverse, agiter les bras pour imiter le petit bonhomme rouge qui pourtant ne les agite pas. Je n’ose pas bien sûr, mais qu’est ce que je suis tentée.Très bonne semaine de réflexion.

    J'aime

  5. Quand j’étais petite, il y avait un couple étrange dans ma ville, on l’appelait le « couple parapluie ». Ils portaient tous les deux des cirés, des bottes de pluies, un chapeau en ciré et un parapluie, quel que soit le temps…

    J'aime

  6. @ Marie Helène…on devrait créér un groupe de soutient contre « acheter en 1 clic » sur amazon…hum….Sinon j’ai aimé cet épisode avec le fou, un vrai scénario.Blague a part un prof m’a dit que si on avait connaissance du nombre de psycho/sociopathes déambulant dans Paris, personne ne sortirait de chez soi.C’est une très très belle note, merci.

    J'aime

  7. Tes chroniques sont semblables à une bouffée d’air!! J’aime bien ta façon de voir les choses de la vie – Cela m’arrive aussi parfois d’écarquiller les yeux pour faire le point 2mn et regarder autours … et puis tout redevient flou ! ps: Barnaby n’est pas homme à s’offusquer, le flegme anglais je suppose – je serais à mon rv dimanche prochain …

    J'aime

  8. Moins de risque de se retrouver derrière un géant mais plus de risque d’avoir un ronfleur gênant à côté 😉 et je parle en connaissance de cause : combien de fois ça m’est arrivé quand j’allais au ciné l’après midi en semaine !!!!J’aime toujours autant te lire… en ce moment tes mots sont ma petite bulle ouverte vers l’extérieur ! Encore, encore 🙂

    J'aime

  9. Aude : Merci et bon week-end à toi !Flabbergasted : ah mais c’était magique de se réveiller sous ce tapis blanc – j’aurais bien aimé rester blottie au chaud…Ficelle : des priorités qui n’en sont pas vraiment.Fauvette : pour être honnête : vu le succès de la pièce, je m’attendais à quelque chose de plus retentissant mais j’ai quand même aimé, surtout pour Claude Rich (sa voix, sa diction) et les décors.Marie-Helene : on a toutes nos tendances « borderline », je rêve souvent de me déguiser pour aller au bureau ou de me mettre à chanter quand je m’ennuie en réunion.Suffragettes : ils étaient peut-être belges ?Carobine : mais je pense que les sociopathes ne sont pas toujours ceux qu’on croit…et merci à toi.Trompoline : les apparences sont si trompeuses…Mulot : aaah la rassurante maturité et le flegme de Barnaby, le remède parfait contre les angoisses du dimanche soir….Le chat : allez hop un petit coup de pied ou de coude et le ronfleur sursaute. Disons, qu’on fait un échange de bons procèdés, tu prends des notes pour moi (au cas où) et pendant ce temps je te distrais dans la limite de mes petits moyens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s