Uncategorized

Ma petite graine

Samedi matin, un air de printemps et de poulet rôti flottait sur la petite rue pietonniere.
Je frissonnais dans l’ombre quand une femme joliment enceinte croise mon chemin, son ventre moulé dans une robe très femme-femme, je l’admire mais je voudrais toucher son gros nombril, je voudrais pousser dessus, le toucher, l’enfoncer…..
Je souris et passe mon chemin, « résident de la République en boucle » dans mes oreilles : « un jour, je ne courirai plus… ». Un jour, je perdrai ma petite graine de folie mais je crains de ne l’avoir déjà perdu ?
Mais où ? Mais quand ? Quand suis-je devenue si sérieuse ?
Ma petite graine s’est-elle fait la malle parce que j’en cherchais trop désespérement une autre ? Est-elle égarée pour toujours ? Reviendra-t’elle ? « If you ever want something badly, let it go. If it comes back to you, then it’s yours forever. If it doesn’t, then it was never yours to begin with. »
Et vous ? Votre petite graine : toujours en service ? Des idées ? Des suggestions ?

En attendant, je me prépare à embarquer pour ma deuxième semaine de formation, un truc qui n’encouragera certainement pas ma petite graine à revenir.
Je voudrais plutôt :
Marcher pieds nus sur du sable brûlant
Me saouler avec une copine et me taper des fous rires nerveux
M’allonger dans l’herbe et dormir
Visiter la maison de Karen Blixen et voir le soleil se coucher sur l’Afrique.
Nager dans la mer
Galoper sur un chemin boueux, caller ma respiration sur celle de mon cheval et le laisser filer sans aucune peur, sans aucune arrière-pensée.. Faire confiance à l’imprévisible.

Pas d’imprévisible dans la classe business, il n’y a que la certitude des mecs habitués au pouvoir, à l’ivresse du bonus, des mecs qui ne se demandent jamais où est passé leur petite graine de folie. Enfin, je n’en sais rien…. Tout ce que je sais, c’est que le printemps arrive et que c’est la bonne période pour s’occuper des petites graines.

22 réflexions au sujet de « Ma petite graine »

  1. Mmmm, moi ma graine de folie je crois qu’elle dort… Je crois qu’elle n’aime pas que je ne l’ecoute que le soir, en revenant du travail. Je crois qu’elle aimerait que je l’ecoute un peu de jour, quand y a du soleil et plein de temps pour faire ce qu’elle dit, heheheh!

    J'aime

  2. Voyons … Ma jolie ta petite graine tu ne l’as pas perdu, seulement à certain moments cette petite graine a besoin de se faire dorlotter … fini l’hibernation et wake up ! Avec le printemps souffle un petit vent de folie, pile ce qu’il faut pour réveiller ta petite graine !Pour ma part, la mienne se porte bien … elle s’entretient toute seule, j’ai de la chance (quand on a une ribambelle de frangines, ma petite graine elle se repose pas beaucoup)Bonne semaine à toi =^^=

    J'aime

  3. Mon grain de folie hiberne, il va bientôt se réveiller, j’en suis sure.Il faut dire que ls nouvelles n’aident pas …Mon conseil : t’évader dès que ta formation te le permet.Bises

    J'aime

  4. Visiter la maison de K. Blixen dans la brousse du Kenya et s’imaginer telle M. Streep les cheveux lavés par les délicates mains de R. Redford… trop bon 🙂Miss Zen, tu as le chic pour écrire des billets qui mélangent harmonieusement plein de choses qui me touchent… tout est si joliment dit, caché, à demi dévoilé, deviné… je t’embrasse fort.

    J'aime

  5. C’est pas tous les jours facile de ne pas l’oublier cette jolie graine, mais le soleil nous aide.et si ta seconde formation est encore à NY, tu as aucune excuse: tu peux faire des folies; c’est déjà excitant je trouve d’y être!!! bon voyage

    J'aime

  6. alors là tu touches un point sensible; je ne cessse de m’interroger sur ma petite graine de folie… elle est encore là pourtant mais sans doute que je ne lui laisse pas assez d’espace de liberté dans cette vie cadrée et .. sérieuse.Cultives la précieusement!

    J'aime

  7. Nous en avons probablement tous une mais certains l’ont peut-être oubliée, volontairement ou pas… La mienne se cache bien et pourtant il me semble qu’elle voudrait s’xprimer plus souvent…

    J'aime

  8. Oh oui ! Tout ce que tu « voudrais plutôt », je le voudrais tellement aussi. Surtout la mer, l’Afrique et le galop à cheval…. Ma petite graine… C’est d’imaginer qu’un jour, je ne ferai plus que ça : que ce que je « voudrais plutôt ».

    J'aime

  9. Ma petite graine de folie hiberne depuis quelques mois… Je l’ai volontairement et momentanément endormie pour la réveiller bientôt et qu’elle soit plus fertile que jamais…

    J'aime

  10. Mais non, ça ne disparait pas comme ça une graine de folie. on nait et meurt avec, c’est certain!! seulement parfois elle hiberne un peu plus longtemps que d’habitude..elle se laisse aller au train train quotidien.mais en persévérant, en écoutant son instinct, ses envies plutot que sa raison, elle refait surface et quelle bonheur quand son petit grain de folie est vraiment épanouie!!! 🙂moi, j’y travaille tout les jours, petit à petit et je sais qu’il y aura forcément un moment où elle sera là pour de bons.

    J'aime

  11. La mienne, la pauvre, doit être complètement écrasée, compactée étouffée dans les replis de mon cœur, ceinte de mille nœuds de tourments de boulot qui me bouffe. Pauvre chérie… tiens, je vais aujourd’hui tâcher de retrouver sa trace et de la laisser prendre un peu la parole… ouh, je sens qu’il y a de la rééducation dans l’air !

    J'aime

  12. Euh … je viens de lire les autres commentaires et je me sens un peu nouille, je n’avais pas compris que c’était la graine de folie … Parce que chez moi on dit  » un grain de folie « , et que quand j’étais petite, il y avait la théorie de la petite graine du papa et de l’oeuf de la maman et euh … Bref voilà, quoi, inconsciemment c’est remonté, je suis horriblement gênée, toutes mes excuses, Miss Zen !

    J'aime

  13. Quel délice ce billet Miss Zen !Le Chat a raison, tu as le chic pour écrire des billets qui touchent…Je me sens toute chose maintenant…Côté petite graine, je me demande si j’ai été un jour un peu fofolle, je n’en suis même pas sûre ou alors c’était il y a bien longtemps !Des bises ma chère, Et bon retour !

    J'aime

  14. La graine est toujours là! Le pouvoir, l´ argent et la reconnaissance n´étant pas au RV(faut pas non plus se plaindre, mais bon…), j´ai la chance de rêver éveillée, de vouloir réaliser, créer…Si le monde de l´argent et de la fumisterie ne volait pas les graines des Hommes…

    J'aime

  15. Anne-Elizabeth : merci, on verra bien d’où elle viendra…G. je lui mets de l’engrais….Marie Hélène : soleil, plus un peu de rosé et elle devrait re-fleurir ?Dicey : on dirait que tu as le même modèle que moi !Aude : voila ma résolution de printemps, vu que j’ai déjà oublié celles de janvier…Mulot : c’est vrai qu’au contact de mes nièces, elle se réveille : le truc serait de rester en contact avec son « enfant intérieur ». merci et ma semaine a été super !Shopgirl: tu as raison; sortir du train-train, ça aide énormément.Le Chat : toi, tu connais tous mes vices…on partirait bien ensemble mais Arthur M et Castor pourraient se révolter, sans parler de Malabarette…Stefoo : oh oui ce soleil me donne une de ces pêches même si il joue encore beaucoup à cache-cache.Ilou : c’est tout à fait ça, ce qui anéantit la petite graine, c’est la vie trop cadrée, trop règlée.Trompoline : c’est certain, elle est là quelque part, oublièe comme un vieux vêtement dans le fond d’un placard…un bon nettoyage de printemps ?Plume : laissons notre petite graine jouer au Loto ?Poetic chelsea : c’est tellement vrai, il faut donc accepter toutes les occasions de sortir des sentiers battus mais ce n’est pas évident avec la fatigue des journées de travail.Wafa : alors je prie pour toi aussi.Cécile Qd9 : bonne stratégie !Lisa : il me semble que as trouvé le mode d’emploi de la petite graine…je vais suivre tes conseils.May : ré-éducation me semble tout à fait approprié, je sens éffectivement qu’il faut y aller en douceur, c’est un travail de longue haleine ou plutôt un plaisir….Anne-Elizabeth : chez moi aussi on dit « petit grain » mais je l’ai féminisé exprès pour parler de 2 choses à la fois donc tu avais bien lu et aucune raison dêtre genée ou de se sentir nouille….bien au contraire et vivre les grains et les graines ! Bisous.Fauvette : merci, c’est gentil tout plein…Quand je lis tes billets, il me semble au contraire que tu as ce petit grain dans la regard que tu portes sur le monde, sur tes souvenirs…Cerise et Fraises : je rêve beaucoup, tout le temps, j’en ai plein la tête mais parfois j’aimerais avoir ce petit zeste qui me ferait oser.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s