Uncategorized

Fragments de week-end


Le 1er mai dans les rues de Paris ; les petits scouts vendent du muguet, les vieilles dames portent des tailleurs à la Chanel, elles trottinent un brin à la main, les vieux messieurs croisent les mains dans le dos de leur veston de tweed, d’autres achètent des paquets de Gitane. De mon balcon, je vois le fils des voisins prendre un bain de soleil torse nu, c’est mon Coca Cola Boy qui dort la bouche ouverte….
Sur le Boulevard Pereire, les glycines joufflues prennent un grand bain de soleil. J’entends des fillettes chanter « Joyeux Anniversaire », elles rient aux éclats : ce sont des fillettes de 70 ans, elles s’amusent comme si elles en avaient 6. C’est réjouissant. Plus loin, je croise une dame âgée, je me retourne sur son élégance : sa jupe noire fluide comme faites sur mesure, son pull léger comme une plume, un vieux cabas en cuir naturel : impériale de simplicité.

Arrivée sur les Champs, le monde triomphe en t-shirts informes et autres vêtements made in China. Les rues sont jonchées de déchets des fast-foods qui pullulent. L’humanité court à sa perte à force de vouloir plus au lieu de vouloir mieux.
Je bifurque dans une petite rue. À l’ombre d’un café, je me replonge dans « Au plaisir de Dieu », des pages qui renferment la douceur mélancolique du temps passé, du temps des tables en pierre, des allées de tilleuls, des « horaires immuables», des grands-pères hiératiques, et des vêtements inusables.

J’attends l’heure de la séance au Balzac, ce cinéma de province, qui résiste au cœur de l’enfer des masses. J’attends pour « Villa Amalia » avec Isabelle Huppert. C’est un film qui commence comme une gifle et se finit comme une caresse, c’est un film extrêmement sobre mais sensuel, dépouillé dans ses dialogues, son montage, ses décors, son stylisme et qui prouve une fois encore que moins c’est plus. Tout m’a plu dans cette histoire de femme qui refuse le compromis, se débarrasse de ce qui ne lui convient plus et part loin d’une certaine partie d’elle-même.
Je suis ressortie en flottant, tout me semblait plus beau. C’est vraiment bien quand c’est mieux.

18 réflexions au sujet de « Fragments de week-end »

  1. Toi aussi, je voudrais t’avoir comme amie car tellement de choses nous rapprochent. Beaucoup de similitude dans nos goûts et nos exigences.

    De plus, je suis une fille du nord (de la France) qui adore la Belgique mais vit à Paris.

    Ton blog est une pure merveille.

    Merci d’être toi

    Signé : Un ange passe

    J'aime

  2. Oui, oui oui ! Le dernier paragraphe m’a emporté. J’ai vu ce film, seule, la semaine dernière, parce que c’est un film qu’il faut voir seule, et tu décris si bien l’essentiel de ce qu’il fait ressentir que les images me reviennent en tête… C’est vraiment bien quand c’est mieux ;).

    J'aime

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi…….la tendance actuelle est au « plus » aux dépens du « mieux » et se préoccuper de la qualité (de vie tout simplement) sans se soucier de profusion, devient presque marginal ou signe d’un manque total d’ambition personnelle…

    J'aime

  4. Quel talent Mis Zen… ton texte est à l’image de ton 1er mai… et ce film dont tu parles je le note dans ma liste des DVD à louer à défaut de pouvoir en ce moment squatter les salles de cinéma…

    Cette vieille dame impériale dont tu parles, en quelques mots seulement tu l’as décrite mais moi ça m’a suffit pour l’imaginer !

    J'aime

  5. Je viens de découvrir votre blog , une merveille d’écriture , de sensibilité et un don d’observation élégant . Je reviendrai car je reviens toujours quand la plume est belle et la personne derrière forcément aussi . Anne Chiffon

    J'aime

  6. Quelle athmosphère bien rendue, on a envie de reprendre le chemin… sans les Champs !! Merci pour ton blog et tes beaux textes. C’est un plaisir de te lire !

    J'aime

  7. quel bel atmosphère de Paris. j’avais l’impression d’y être.
    et puis je note le film.. tu me donnes envie de le voir.
    merci pour ton petit mot chez moi, vive les voyages même dans un canapé!
    bon dimanche!

    J'aime

  8. Observer les détails et l’évolution des genres et des mœurs, une balade anthropologique … les choses changent c’est indéniable !
    Ta critique de film est très juste et terriblement réaliste. J’en suis sortie aussi plein de certitudes et d’apaisement … Dans la vie, rien n’est joué, tout est possible.
    Une petite bisette =^^=

    J'aime

  9. moi aussi j’ai profité d’un presque 1er mai à Paris, en sirotant un milshake à l’ombre du luxembourg ; cette ville garde un charme secret. Dommage qu’on ne le retrouve pas plus souvent ailleurs!
    biz

    J'aime

  10. Anonyme : tu es adorable, merci mille fois du fond du coeur et vive les filles du nord !

    Plume : Tu as raison, c’est un film qu’il faut voir seule et savourer.

    Aude : ouf c’est de nouveau le week-end, je suis tellement crevée en ce moment.

    Lili : « un manque d’ambition personnelle » voila qui me fait réfléchir, c’est vrai que l’on ne sait plus où sont nos vrais désirs, ou ce que l’on veut vraiment être, faire…..

    Anne-Elizabeth : j’espère…

    Le Chat : merci, tes mots me font toujours tellement de bien.

    Cassandra : merci – tes compliments m’encouragent à continuer….

    La Bureautière : merci – j’espère que tes projets avancent bien.

    Anne Chifon : tu es une fée – moi qui doute tellement; tu as déposé un voile d’optimisme sur mes pensées.

    Carlotta : tu me donnes du courage avec tes gentils mots surtout que ces derniers temps j’ai du mal à tenir le rythme.

    Lisa : vive les voyages et les longs week-ends….

    Mulot : cela ne m’étonne pas que tu aies aimé ce film….bisette.

    Erée : je crois que l’on aime ou l’on déteste….

    MArie-Hélène : je vais tout de suite sr Amazon en apprendre plus sur ce livre.

    Ilou : miamiam du milkshake ….

    Cerises et Fraises : on n’aura pas la même chose pour ce week-end…

    Fauvette : merci…j’aime ce mot : élégance

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s