Uncategorized

Que (la) grâce leur soit rendue

Je ne vous apprends rien Michael Jackson est mort. Farah Fawcett aussi.
Je ne vais pas les comparer : les gênes du talent avaient été trop injustement distribuées entre la star et la vedette même si leur fin fut d’une égale tristesse.
Je vous en parle parce que ces deux lascars ont occupé une place de choix dans mon panthéon personnel….

À l’époque, je vivais sous les cieux bruxellois. Je portais des jupes, des collants, des sous-pulls, des écharpes et des bonnets en « laine Spontex », dans des joyeux coloris allant du bleu marine, au bordeaux,, voire au vert sapin.
Nous ne connaissions pas les people. Les vedettes, c’étaient le Roi Baudouin et la Reine Fabiola, Mireille Mathieu, Adamo, Georges Brassens, Joe Dassin et Dalida pour la touche glamour. La seule touche de coolitude nous venait de Claude François et Sheila…. Aaah Sheila, son short et ses bottes en lamé rose et ce foulard si astucieusement noué autour de sa cuisse ; elle était pour moi le comble du chic distingué, un modèle !

Et puis j’ai découvert « Les drôles de dames » : la coolitude entrait dans ma vie. Cette Jill Monroe, allias Farah Fawcett Majors, avec ces 88 dents étincelantes, cette crinière blonde, ce teint de miel m’éblouissait. Et cette photo sur sa planche à roulettes (on ne disait pas encore skateboard, enfin pas moi), son jean moulant et ses baskets Nike m’obsédaient ! Ma vie en fut bouleversée à jamais.
Je tiens néanmoins à préciser que lorsque avec ma sœur, nous jouions aux « Drôles de dames », je préférais toujours jouer Kelly Garett/Jacklyn Smith (l’autre comble du chic distingué). Jill c’était une bête de sex-appeal et je me rendais bien compte qu’avec ma maigreur, mon teint pâle et petites boucles brunes, je n’étais pas du tout crédible, même pas dans ma tête. Alors que Kelly était plus accessible : ce qui donnait lieu à des discussions sans fin car ma sœur voulait aussi être Kelly !
Moi : « t’es bête ou quoi, toi t’es blonde et t’es grande, c’est toi Jill Monroe »
Ma Sœur « non c’est toi qui est bête, tu devrais prendre le rôle de Sabrina, c’est elle la plus maligne » (elle me prenait vraiment pour une conne)
Moi : « mais je m’en fiche d’être la plus maligne, je vais être la plus distinguée »
Généralement, je cédais mais sur le papier uniquement parce que dans ma tête Kelly, c’était moi !
Bref revenons-en à nos moutons : avec Jill Monroe, je découvris un autre monde, une autre planète, je savais désormais qu’il y avait une vie en dehors des kilts en laine !

Quelques années plus tard, j’ai su dans ma chair que le salut viendrait de l’Amérique (on ne disait pas les States, on disait l’Amérique comme dans la chanson de Joe Dassin, voire plus haut). Michael Jackson et son « Thriller » déboulait dans le Hit Parade de RTL et au plus profond de mon être, plus habitué à « Emmène-moi danser ce soir » et « Laisse les gondoles à Venise » : j’avais marché sur la lune.
Il y a eu ces clips, cette façon de danser, ces tenues délirantes, ces rythmes envoûtants et ces paroles auxquelles je ne comprenais rien et que j’ânonnais telle une panade en me secouant comme une sauvage (convaincue d’imiter le maître à la perfection).
Et puis, il y a eu cette mélopée inoubliable et frissonnante « We are the Wooooooorld »: comme ils étaient cools avec leurs casques, leurs t-shirts, leurs beaux sourires et cette façon de se balancer l’air de ne pas y toucher. Personne autour de moi n’avait cette dégaine, cette décontraction, cette jeunesse. C’était décidé, il fallait que je parle anglais, il fallait que j’aille voir cette planète de plus près… De mes 12 à 20 ans, je n’ai eu qu’une idée fixe partir en Amérique ! Michael Jackson m’avait montré l’horizon, l’Eldorado…..

Entre temps, il y avait eu les Jeux Olympiques de Los Angeles, il y avait eu « E.T. » et cette scène historique pendant laquelle des gamins de mon âge commandaient sur un téléphone spatio-temporel des pizzas qui arrivaient quelques minutes après : par la porte !!!!!! J’avais trouvé tout cela extraordinaire – mon téléphone était encore un lourd machin en bakélite et il fallait une force d’althérophile pour faire tourner le cadran. Et je ne vous parle même pas de leurs vélos avec leurs petites roues et leurs guidons super-cools, des modèles très éloignés du mien qui n’avait guère évolué depuis 1914 !

Bon dieu si vous pouviez nous rendre un peu de cette énergie, de cette naïveté, de cet enthousiasme et de cette créativité …..

PS pour Lili de Marrakech : tu te souviens du concert? Encore merci de m’avoir accompagnée et conduite et supportée !

Publicités

17 réflexions au sujet de « Que (la) grâce leur soit rendue »

  1. Les drôles de dames, c'était enfin une image hardie de la femme et la mort de Farrah Fawcett m'a vraiment troublée.
    Michaël Jackson, je me souviens du choc visuel et musical, je mesure son importance dans l'histoire de la musique et de la danse, mais je suis beaucoup moins troublée peut-être parce qu'il s'efforçait depuis tant d'années de s'effacer.

    J'aime

  2. Et comment, je me souviens… même que j'ai pu frimer à tout va ces derniers jours, style « ouais, j'y étais… »
    Ceci dit, la mort de la si belle farrah m'a bien plus attristée, tu te doutes pourquoi, et puis cet amour pour son homme (a-t-il eu le temps de l'épouser?) son courage, son combat pour nous montrer ce qu'on ne veut pas voir parcequ'on a peur de la maladie, son espoir et son inéluctable déchéance… elle me touchait vraiment… Des bises à toute la petite famille 😉

    J'aime

  3. Comme je t'imagine en train d'imiter M. Jackson !!! ça sera mon image drôle du matin 😉

    Malheureusement ET et le roi de la pop n'ont pas suffit à me donner le goût de l'exploration… je le regrette, moi qui suis tant casanière…

    Si j'avais su qu'à travers FF et MJ j'en aurais appris encore d'avantage sur toi…

    Take care.

    J'aime

  4. Tiens, je suis agréablement surprise de lire enfin un billet intéressant qui au delà de raconter ce que tout le monde sait déjà (bin oui fichtre ils sont morts…)permet de plonger dans la vie d'une autre époque (la tienne), au travers de tes yeux-souvenirs…

    J'aime

  5. C'est étrange, avant qu'ils ne meurent, je n'avais pas réalisé comme ils étaient si symboliques de notre enfance-adolescence… Moi aussi, j'ai vu les souvenirs revenir, et d'une image une autre, puis une autre…

    J'aime

  6. Toute une enfance belge dans laquelle je me reconnais bien;)
    Mais Sabrina, non, non, non, disputes incessantes aussi avec mes soeurs
    Et puis…je ressens plus la perte de mes belles années que de ce décès à vrai dire!

    J'aime

  7. Whaaaa, quel choc !
    Un grand hommage à Michael pour son œuvre majeure !
    Sans quoi l’histoire de la pop n’aurait pas été identique…
    Et hop je remet Dirty Diana pour la énième fois 😉

    Longue vie à ton blog!

    J'aime

  8. J'adorais Farah, mais comme toi, je sentais que sa sexitude était trop forte pour moi ^^
    Kelly était la classitude. Donc je voulais être elle.
    Et Kate l'intellectitude au sex appeal proche de 2 sur 10….
    Après il y a eu Jil, toute petite, du coup, elle devenait potentiellement possible pour moi…
    Bref, ça commence tôt, le rôle de drôle de dame. Et je trouve très vraie le commentaire de Marie-Hélène « une image hardie de la femme », même si… le générique nous rappelle quand même que si elles en sont là, elles doivent tout à un homme inconnu, une sorte de dieu qui est venu les chercher. Parce que toutes seules, il faut voir ce qu'elles faisaient…

    Tiens, je vais peut-être écrire une thèse sur le rôle de la série dans le statut de la femme dans les années 70, et son évolution au cours du XXe siècle ;o)

    J'aime

  9. Pour moi Kelly était clairement la plus belle. Tu parles d'E.T que j'ai vu au ciné avec mes parents, 3 jours à pleurer non stop devant la fenêtre en criant « E.T revient!!! » Et bien encore aujourd'hui ce film me fait pleurer, j'ai un grain je crois.

    J'aime

  10. Marie Helene : ce feuilleton, c'etait effectivement la promesse d'une vie independante, sans vaisselle, ni lessive !

    Lili : et dire qu'un jour on sera des vieilles dames indignes : on repartira sur les routes !

    Aude : trop bien – l'autre jour j'entendais une petite fille qui ne les connaissait pas : quelle perte….

    Le Chat : mais il n'est jamais trop tard, un jour tu suivras peut-etre Elisa qui sera une grande aventuriere !

    97 : à qui le dis-tu ; une autre époque….merci pour le compliment.

    Ficelle : avec ma nostalgie à fleur de peau, je me suis dit « encore une page qui se tourne » mais la vérité, c'est que la page était tournée depuis longtemps….

    Et fée mere: ah oui nostalgie de nos jeunesses belges quand tu nous tiens, j'y suis un peu abonnée

    Slydelux : moi ce sera « Billy Jean » -merci pour mon blog

    Anne-Elizabeth : petite jeune !!!

    May : tu devrais – j'avais oublié le générique, je me souviens de celle qui faisait traverser les enfants – les autres j'ai oublié !

    Wafa: je ne me suis toujours pas remise du départ d'ET, c'est pour ca que ma mémoire s'est focalisée sur les details…….

    J'aime

  11. Good day !.
    You re, I guess , perhaps curious to know how one can manage to receive high yields .
    There is no initial capital needed You may commense to receive yields with as small sum of money as 20-100 dollars.

    AimTrust is what you need
    AimTrust represents an offshore structure with advanced asset management technologies in production and delivery of pipes for oil and gas.

    Its head office is in Panama with structures everywhere: In USA, Canada, Cyprus.
    Do you want to become a happy investor?
    That`s your chance That`s what you desire!

    I feel good, I began to take up real money with the help of this company,
    and I invite you to do the same. It`s all about how to select a correct companion who uses your funds in a right way – that`s the AimTrust!.
    I take now up to 2G every day, and what I started with was a funny sum of 500 bucks!
    It`s easy to get involved , just click this link http://yfonyfibe.1accesshost.com/ejyjot.html
    and lucky you`re! Let`s take this option together to become rich

    J'aime

  12. Hello!
    You may probably be very curious to know how one can manage to receive high yields on investments.
    There is no initial capital needed.
    You may commense to get income with a sum that usually goes
    for daily food, that's 20-100 dollars.
    I have been participating in one company's work for several years,
    and I'm ready to share my secrets at my blog.

    Please visit my pages and send me private message to get the info.

    P.S. I make 1000-2000 per daily now.

    http://theinvestblog.com [url=http://theinvestblog.com]Online Investment Blog[/url]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s