Uncategorized

Songes d’une nuit d’été

La chaleur s’est abattue sur Paris ….
Je cherche des coins de fraîcheur, je cherche des endroits pour me cacher du monde, des nids pour caresser mon bonheur…
La paix, le calme, le silence, les piaillements des oiseaux, le bruit des pages et au loin des rires….
Ce soir un petit vent frais se lève et je rêve à ça :

Publicités

11 réflexions au sujet de « Songes d’une nuit d’été »

  1. La chaleur est étouffante. Je rentre à peine de mon île. Je m'acclimate de force.
    C'est violent, je manque d'air, et du cri des mouettes.
    mais je m'accommode très bien du silence depuis que les marteaux-piqueurs ont cessé leur office !

    J'aime

  2. 97 : pourvu que cela dure 😉

    Anne ELizabeth : et oui bientôt, profitons encore de ces quelques semaines

    Mulot : Merci – je te retournerai cette pensée quand ce sera mon tour au pays des cigales

    Plume : mon ventilateur est mon meilleur ami !

    May : les mouettes contre les marteaux-piqueurs : pffffffff

    Le Chat : une petite terrase oh oui, je t'écris.

    Jerry Ox: bel été en prenant la vie du beau côté

    Pödane : quelle belle idée !

    Plume : hélas non pas encore, je dois attendre septembre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s