Uncategorized

Miss Zen qui peste, Miss Zen qui savoure…..

Je me réjouissais de lire « L’éveil » de Kate Chopin, je l’avais précieusement gardé pour un long week-end, au chaud. Ce 11 novembre me semblait idéal, je m’étais planifié un petit doublé « RTT – jour férié ». J’ai donc ressorti, de ma pile, l’ouvrage conservé pour l’occasion et j’ai relu l’article qui m’avait donné envie de ce livre, on y évoquait des similitudes avec « Une chambre à soi » de Virginia Woolf, et même « Madame Bovary ». Déception.
Je me suis endormie sur un récit englué dans des descriptions lentes et poussives, ne parvenant jamais à me lier à ce personnage féminin qui m’a semblé si puéril et enfantin. Un classique de la littérature américaine qui ne deviendra pas l’un des miens.

Par contre, je n’attendais rien d’un DVD acheté à vil prix « Beatrix Potter ».
Je ne tiens pas Renée Zellweger pour une grande actrice, mais j’étais quand même intriguée par la présence d’Ewan Mcgregor et le texte de la pochette « il aura fallu tout son courage pour qu’elle puisse vivre, aimer et exister comme aucune femme avant elle. Elle a racheté les immenses paysages de la campagne anglaise qui l’ont inspirée pour en faire don aux générations futures…, »
Pour le coup, j’ai passé une excellente soirée girly même si Miss Renée ferait bien de contrôler ses incessantes moues grimaçantes…. Pour info, Beatrix Potter est un célèbre auteur pour enfant, très connue pour ces délicates illustrations de lapinous et autres petits animaux trop mignons….

J’ai pu remarquer que mon immeuble s’était doté du modèle « petit enfant apprenant (péniblement) à jouer de la flûte » : j’essaye de couvrir la mélopée par un CD mais les efforts désespèrés de l’enfant se soldent trop souvent par des altos aussi aigus qu’une craie sur un tableau…. J’hésite à faire intervenir « Amnesty International ». Mais finalement, je suis prise d’un fou rire, je me souviens de mes tragiques tentatives musicales tellement pathétiques que je fus la seule élève dispensée de chorale et de partition de flûte ! J’espère que cet enfant aura un professeur aussi pragmatique que le mien….

J’ai aussi eu la brillante idée de me rendre au BHV, le 11 novembre au matin, en pensant n’y trouver personne ; me voilà perdue dans le dédale des sens uniques du quartier. Je ne sais pas quel esprit foutraque a conçu le plan de circulation : il faut l’enfermer séance tenante. Grâce à un ingénieux système, vous vous retrouvez à tourner en rond pendant des kilomètres sans jamais pouvoir repartir vers les quais….
Au feu, un couple m’interpelle les yeux hagards et paniqués « vous pourriez nous dire comment retrouver la rue de Rivoli » : mes bonnes gens, il faudrait demander à Stanley et Livingstone, seuls des explorateurs chevronés pourraient nous en sortir !
Je déboule exasperée dans le grand Bazar. Je déteste les grands magasins et les grandes surfaces : les longs rayons uniformisés, la masse des marchandises criardes et l’odeur poisseuse de la foule hébetée agissent sur moi tel un puissant anxiogène…
Mais le BHV est une petite merveille de désuétude, ce joyeux bric à brac me ravit. Je cherchais depuis 3 semaines du cirage brun, un bon vieux pot de cirage à l’ancienne qui se révéla impossible à trouver : on ne vend plus que ces tubes de cirage liquide de basse qualité qui laisse des traces sans entretenir le cuir… Quelle ne fut pas ma joyeuse surprise de découvrir dans le rayon cirage un choix d’une dizaine de pots ! Quel autre magasin vous propose un « brun parisien » ou un « fauve cognac » ?
Dommage que mon gros bidon me pèse, j’aurais bien passé la journée au rayon droguerie ou à la cantine pour observer les vieux bricoleurs et les copines retraitées, montées de la province, assis autour de tables en formica, ne prêtant pas la moindre attention à cette vue magique sur les toits de Paris…..

12 réflexions au sujet de « Miss Zen qui peste, Miss Zen qui savoure….. »

  1. Sur un vide-grenier, j'ai réussi à vendre la flûte de mon fils (2€ !), et la maman d'abord ravie faisait une drôle de tête à son deuxième passage avec sa fille qui elle était aux anges de jouer avec son nouveau jouet 😉 Ma petite vengeance sur tous les profs de musique !

    J'aime

  2. Ah ah ah moi aussi j'ai été dispensée de chorale au collège 😉

    quand au BHV, je m'énerve toujours parce que je m'y perds, mais comme toi, j'aime bien y regarder tous ces trésors d'antan qui y fourmillent !

    Et j'y ai trouvé un tour de lit Barbapapa génial 😉

    J'aime

  3. Ah, le modèle immeuble avec « gamin qui démarre la musique » est terrible. Essaie de coincer les parents dans le hall et leur dire « avez-vous entendu cette cacophonie? Mais c'est atroce! Il faut faire qq chose. Vous ne sauriez vraiment pas d'où ça vient, par hasard? »…
    Je ne savais pas que le BHV avait le même plan de circulation à sens unique qu'Ikéa. C'est vrai qu'on y trouve de tout, ceci dit!

    J'aime

  4. Souvenir ému de notre petit voisin du dessous qui passait toute la sainte journée à souffler dans une flûte de façon spasmodique…
    Souvenir ému du BHV où je n'ai plus mis les pieds depuis des lustres, mais où en effet ça sent son encaustique de grand-mère, et sa caverne d'Ali baba !
    Tu me donnes envie d'y retourner, c'est pour te dire.

    J'aime

  5. Ficelle : 2 euros pour une flûte empoisonnée, voila qui vaut de l'or !

    Marie Helene : incroyable ; j'ai passe 20 minutes a comparer les robinets et les douches ….

    Anne-Elisabeth : pffff tout se perd, faut que tu fasses des pèlerinages a Paris.

    Le Chat : on pourrait se venger et créer une chorale a deux : ça ferait sans doute rire ta fille, mon petit taureau et ?

    Toute petite : c'est quand même beaucoup moins bonde que les Galeries ou le Printemps !

    Mademoiselle Bulle : tu as essaye les bougies de L'Occitane, je suis folle de celle aux fruits confits !

    La bureautiere : des les beaux jours, je vais me venger en chantant a tue-tète sur le balcon !

    May : une vraie caverne, on y voit des choses …. mais attends la fin des fêtes et des soldes.

    TardisGirl : bon film de jour de pluie

    Miss Brownie : ah ben c'est la faute a ta grippe….

    Mzelle Fraize : je me dépêche …..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s