Uncategorized

Mes 10 merveilles : épisode 2

Ma deuxième merveille : l’assiette de ma grand-mère
Cette assiette est moche, elle ne correspond pas du tout à mes goûts… Je n’aime que la vaisselle blanche, simple, immaculée, celle-ci est totalement dépareillée.
Elle a atterri chez moi après le décès de ma grand-mère maternelle. Je ne sais pas comment, je ne sais pas pourquoi. Je n’ai aucun souvenir de cette assiette, je ne suis même pas certaine que ma grand-mère s’en servît.
Je ne doute pas qu’elle aimait ces fleurs, ces dorures : elle adorait les bibelots, les souvenirs, les Saintes vierges et les poupées folkloriques.
De premier abord, c’était une femme simple, très croyante, très traditionnelle, presque rigide.
Mais elle était étonnamment moderne. Elle bravait avec aplomb tous les tabous parentaux : elle adopta très vite le fast-food et m’emmena dans le premier Mac Do bruxellois, puis au Pizza Hut où elle se régalait autant que moi. Elle me gavait de bonbons, de biscuits et malgré tout j’étais maigre à faire peur.
Elle construisait ses journées autour de mes envies, de mes plaisirs. Elle sacrifiait même la messe et les visites au cimetière…. Elle était passionnée de foot et de cyclisme. Elle aimait follement la variété. Elle tutoyait tout le monde….
Elle était toujours en vadrouille, toujours curieuse.
Cette assiette me rappelle ma grand-mère parce qu’elle est tout aussi incongrue qu’elle. Cette assiette est un hommage, un rappel à célébrer nos multiples facettes sans craindre les dissonances. Elles sont notre richesse.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Mes 10 merveilles : épisode 2 »

  1. Ma grand-mère a des assiettes à dessert illustrées des fables de la fontaine … j'aimerai les récupérer mais je crois que tous les petits enfants aimeraient les avoir …

    Déjà presque 3 mois qu'elle nous a quitté et rien n'a été retiré de chez elle.

    J'aime

  2. Parfois on s'attache étrangement à des objets qui nous rappellent certaines personnes… moi ce sont des pots de cuisine qui me rappellent mes vacances d'été passées chez mes grands parents… c'est bon de garder un lien avec ses souvenirs… sans toute fois devenir esclave des objets….

    J'aime

  3. Ce deuxième épisode de tes 10 merveilles est très touchant, tout comme l'était le premier. Malgré tout ce que l'on peut lire concernant le fait de ne pas s'attacher aux objets, je crois qu'en choisir un pour les personnes ou moments qui nous ont été chers est une belle façon de célébrer, d'illustrer ce qui a tant compté pour nous.
    La beauté peut être dans le souvenir et non dans le goût personnel.
    Mes grands-parent maternels avaient une façon bien à eux d'écrire cartes et lettres et c'est très précieusement que je conserve ces mots doux.

    J'aime

  4. J'ai aussi quelques objets de mes grands parents, qui me rappelle mes origines.Ta grand mere avait l'air d'etre formidable et très moderne d'esprit!
    C'est ca aussi qui te faconne, juste ces petits moments de grande complicité et d'ouverture sur le monde.

    J'aime

  5. Ma grnad-mère, encore en vie du haut de ses 103 ans, toute sa tête a eu la bonne idée de m'offrir – de son vivant – son service à vaisselle, année 30, rose ourlé d'argent ! Je suis émue à chaque fois que je dresse la table avec car, j'ai toute l'histoire qui va avec le choix, les goûts de mon grand-père, leur décision pour ce service là, le nombre faramineux d'assiettes car mon grand-père voulait un grand service pour recevoir et qu'il ne supportait pas l'idée d'un service dont une assiette cassée suffirait à le rendre inutilisable…
    Ton assiette fleurie m'a touchée, amusée, étonnée… J'aime ton écriture !

    J'aime

  6. Ta grand-mère avait l'air en or! La mienne avait des assiettes à soupe avec un légume différent au fond de chaque assiette. Pour me faire accélérer lorsque je boudais la ration de soupe, elle m'encourageait à découvrir quel légume était au fond 🙂

    J'aime

  7. Miss Brownie : nous avons mis des mois et des mois à vider l'appart de ma grand-mère paternelle : il est toujours inoccupé pour plein de raisons mais longtemps je n'aurais pas du tout aime voir des « étrangers » y vivre….

    Aude : j'adore cette transmission d'objets à l'époque du tout jetable….

    Le Chat : difficile équilibre, n'est-ce pas : surtout quand on devient adepte de plus de « simplicité » !

    Miss Maia : c'est très juste ce que tu écris sur le souvenir….

    Poetic Chelesea : c'est effectivement formidable cette relation qui se tisse entre les grand-meres et les petits enfants : un cocon d'amour, une autre forme d'amour que celle des parents, plus tolerante peut-etre?

    Claire : c'est marrant j'ai aussi un service ourle d'argent que je tiens de ma grand-mere paternelle : il est un peu use mais je l'utilise qd même pour les grandes occasions : j'aime son histoire. Ce service est bien plus précieux que n'importe quelle nouveauté ! Merci pour le compliment.

    La bureautiere : trop smart ta grand-mere ( je note le truc pour mon fils). Tu me redonneras le code de ton blog à l'occasion ?

    Mademoiselle Bulle : je note ta nouvelle adresse. Les plages de sommeil nocturen s'allongent doucement avec parfois de brutaux retours en arriere…..

    Fauvette : nous étions mignonnes : elle toute blonde et en rondeur et moi petite brunette toute maigre : Laurel & Hardy en qq sorte !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s