Uncategorized

Changer

Et voila, j’y suis : retour à la case bureau, horaire, stress…Pour l’instant, je suis en mode « tortue », je n’ai pas de boss, pas de client. C’est l’effet mois d’août et ce n’est pas désagréable.
J’ai laissé mon Antoine dans les bras de la nounou. J’ai préféré ne pas trop penser à tout ce que j’allais rater, à tous ces petits moments de tendresse : les gazouillements au parc, le réveil de la sieste, les sourires, les numéros du cirque Napoloni… Il faut dire qu’à 6 mois, nous avons désormais une vraie complicité, des habitudes. J’ai peur de moins bien le connaître, de moins le comprendre.

Je voudrais faire le bilan de ces 6 derniers mois. Impossible.
Le magazine « Philosophie » titrait : Peut-on changer de vie ? J’ai une réponse toute prête « oui : faites un enfant ».
Les six derniers mois ont été un tsunami, un ouragan, un tremblement de terre dont j’ai émergé doucement, difficilement, douloureusement parfois. (Je crois qu’on passe beaucoup de temps à préparer son accouchement mais je crois qu’il faudrait préparer beaucoup plus sérieusement le post-accouchement ).

J’ai passé des moments formidables entre mes journées bruxelloises, mes « desperate mums afternoons » avec ma copine Vio, mes rêveries au parc. Et j’ai passé des moments difficiles, décourageants, fatiguants, abrutissants.

J’ai beaucoup marché. J’ai beaucoup lu.
J’avais imaginé profiter de ce congé pour avancer dans mon livre : la bonne blague.
J’avais imaginé que j’aurais le temps d’aménager le balcon, de refaire un peu de sport, de………
J’avais imaginé qu’un bébé ça dormait, mangeait, secouait son hochet et regardait ses parents béatement avant se sombrer dans un long sommeil, profond….
J’ai beaucoup appris sur moi, mes désirs, mes névroses.
J’ai compris que j’allais devoir cesser de vouloir être parfaite, que j’allais devoir demander de l’aide et ce n’est pas facile.
J’ai compris et (presque accepté) que je ne pouvais pas tout faire, pas tout avoir en même temps. Et je n’en ai plus envie.
J’ai compris qu’il fallait que j’essaye de profiter d’aujourd’hui, de cesser de me projeter, d’anticiper. Je lutte contre cette impossibilité de faire durer le contentement (penser a relire  » The Power of Now »).

J’ai compris que j’étais paralysée depuis des années par un sentiment d’impuissance sans doute entretenu par ces échecs répétés, par cette vie dictée par les traitements auxquels je me soumettais mois après mois. Je lutte désormais contre ça et je me sens libérée par cette bataille, je sens que les nœuds se dénouent…

Et je sens qu’Antoine va se réveiller et je vais l’emmener nous promener dans Paris pour cueillir la rose du jour

Publicités

12 réflexions au sujet de « Changer »

  1. C'est 6 premiers mois sont les meilleurs, jusqu'à 1 ans ou plus pour certains c'est le bonheur, après ça se gate, ça bouge, ca court c'est différent !! sois rassurée je n'ai pas lu un bouquin depuis que ma fille a vu le jour elle a 8 ans, mais suis devenue maman sportive : velo, natation, cheval, accrobranches, golf… bref j'essaye de la suivre ouf !! Merci de ton post, de bien beaux souvenirs !

    J'aime

  2. Comme j'aime ce post qui me ressemble tant.. à la différence que je ne sais pas encore renoncer au fait de ne pas chercher la perfection, d'accepter de de mander de l'aide… J'y travaille, petit à petit, encouragée surtout par mon homme et ma meilleure amie…mais c'est difficile de changer ce qui dure depuis tant d'années!
    Bonne reprise du travail, et bons nouveaux mais tout aussi beaux moments à passer avec Antoine!!
    A très bientôt..

    J'aime

  3. que des bonnes nouvelles (mis à part le retour au boulot! lol! et encore les enfants sont fiers de nous quand on a un vrai « Kravail »)
    Biz et courage tu es sur la bonne voie!

    J'aime

  4. Pinasse33 : j'ai tout entendu sur les « meilleurs ages » …. J'essaye de me dire que le meilleur est toujours à venir tout en profitant de ses 6 mois…

    Ladylaeti : je te rassure ; « la perfectionite » me hante encore…Bises

    Anonyme : c'est mon cerveau « roue d'hamster » qui mouline trop, trop vite, trop fort, trop souvent

    Trompoline : oh oui mais peut-être est-ce plus intense chez moi parceque j'ai fait mon bébé sur le tard !

    Maemoiselle : je suis flattée de me retrouver au milieu de ces blogs ! Encore merci

    Cassandra : comme disait ma niece « maman, elle boulotte »

    Comment je peux me débarasser de ces envahissants chinois, coréens, japonais et autres

    J'aime

  5. Comme je suis d'accord avec toi … On devrait nous aider à préparer le post-accouchement.
    Malgré que Sashimi soit ma deuxième grossesse, je l'ai vécue encore une fois comme un terrible renversement de mon château de cartes.
    8 ans après Doudou, j'ai tout appris de nouveau parce qu'elle est nouvelle.
    Le seul « avantage » que j'ai eu cette fois-ci, c'est que je savais que je ne serai pas plus parfaite que la première fois.

    J'aime

  6. Pas d'accord sur « les meilleurs âges » ! Tous les âges ont leurs avantages et leurs inconvénient, et il faut absolument profiter pleinement de chaque instant, car ils grandissent si vite… Les miens ont 11,9 et 7 ans et je me régale chaque jour (entre deux hurlements !)…

    Et d'accord avec toi : à bas le mythe de la mère parfaite !!!

    J'aime

  7. Fran : « un terrible renversement de mon chateau de cartes » exprime assez bien ce que j'ai ressenti. Bon courage mais heureusement chaque jour apporte son lot de petits bonheurs et de petites améliorations….

    Liliba : je suis d'accord, il n'y a, à mon avis, pas de meilleurs âges, il y a des caps à franchir avec leurs joies, difficultés et fatigues….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s