Les jolis moments humeurs

Envie de Mars

De la bienveillance, de la compassion, de la douceur, de l’indulgence, de la gentillesse. S’accepter, ne pas se critiquer, se regarder avec tendresse, être fière de son chemin, oser faire des erreurs, dire ce que l’on pense posément, calmement mais le dire. Les billets de Zenopia et Wafa ont mis le doigt sur un sentiment, une émotion qui me turlupinaient depuis plusieurs semaines et que je ne parvenais pas à exprimer. Je ne supporte plus les jugements, les certitudes, l’arrogance, la condescendance : ces attitudes m’écorchent, m’irritent.  Je n’arrive plus à les digérer ou à les ignorer. Mais souvent, je suis la plus intraitable, la plus critique envers moi. Le vase est en quelque sorte déjà plein et je n’arrive plus à encaisser la complaisance, les « leçons », les opinions abrupts des autres même si elles ne sont pas dirigées contre moi.

Bref grosse envie de s’accepter, s’aimer ou du moins s’estimer, se pardonner et  rire beaucoup, foncer, oser…… « Be kind, be useful, be fearless » – disait Barak Obama à ses filles.

 

Avoir chaud.

Retrouver le chemin du jardin.
Aller nager plus souvent
Continuer de lire de la poésie : » Ispahan pour tes roses/ J’aurais fait un voyage plus long encore / Ton soleil n’est pas celui. Qui luit / Partout ailleurs…….Ispahan aux musiques du matin/ Réveille l’odeur des roses de ses jardins ».  Je trouve ça hyper apaisant de mémoriser des bouts de poème : une certaine forme de méditation, une manière de dompter mes pensées bondissantes.
Anticiper le printemps et m’acheter une nouvelle paire de baskets et une poudre de soleil
Déjeuner avec Elizabeth
Refaire mon passeport
Inviter ma cousine Denise
Trier les jouets
Organiser la visite de Claire
Profiter des multiples invitations du koala pour aller au ciné ou visiter le musée Fin de Siècle.
Commencer « Anne la maison aux pignons verts » sur Netflix.

Accepter que mon fils devienne grand……mais reste encore petit pour certaines choses.

12 réflexions au sujet de « Envie de Mars »

  1. c’est si dur de mettre des mots sur les maux. Samedi, j’ai découvert le biodecodage. J’ai réussi grâce à ça à comprendre certaines choses que me dit mon corps. Un pas après l’autre.

    J'aime

    1. Oui c’est très difficile de comprendre ce qui nous écrase, nous hante. Et comme tu dis c’est un long travail. Cet atelier avait vraiment l’ai extraordinaire…

      J'aime

  2. Etre à l’écoute de soi, je pense que c’est la clé… malheureusement on ne nous apprend pas du tout ça à la base…
    Je te souhaite une très belle journée

    J'aime

    1. Non on ne nous apprend pas. Au contraire, combien de fois ais-je entendu « il ne faut pas trop s’écouter ». Alors on enfoui, on enterre, on cache, on masque et puis tout pourri à l’intérieur et un jour ça fait très mal…..

      Aimé par 1 personne

  3. Oui, il faut s’écouter, et moi aussi, je te garantis que depuis que j’ai entamé mon travail de reconstruction, je me sens tellement mieux.
    J’aime tout dans ton billet, c’est doux et chaud pour un matin de printemps frileux…
    J’aime tes listes, tu as raison, c’est comme un guide, ça aide à structurer ses envies, ses désirs, un pas après l’autre.
    J’adore l’image de ce rayon de soleil qui entre dans la cuisine.
    Je crois que tu m’as inspiré mon poème du jour.
    Bisous ma belle miss💜
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

  4. Alller à la piscine, rien que d’enfiler son maillot c’est déjà être à la plage et se connecter à son corps comme en été. Oui nager c’est vraiment une bonne chose. Pour répondre au sujet de ton article, c’est vrai que parfois c’est pénible d’être jugé pour rien. Dans mon club de golf, il y a un type qui ne peut pas entamer une conversation sans dézinguer l’autre avec arrogance, genre « Bah! Tu portes un bonnet et pourquoi ? » Des trucs comme ça qui n’apportent rien mais alors rien.

    J'aime

  5. Nous sommes totalement sur la même longueur d’ondes. « Mais souvent, je suis la plus intraitable, la plus critique envers moi. » C’est tellement ça ! J’ai commencé à écrire un billet là-dessus, il est encore dans mes brouillons, je ne sais pas si je vais le publier, je me laisse encore quelques heures de réflexion. Comme je l’écrivais tout à l’heure sur le blog, je me relève vite, mais je sombre parfois avec une violence qui me surprend moi-même. Et même si je me relève, encore faut-il que je me pardonne d’avoir chuté, de m’être fait souffrir et surtout d’avoir fait souffrir mes proches… D’où mon envie de me replonger dans le self-love, parce que m’aimer et m’accepter comme je suis me permet d’être finalement plus disponible et aimante pour les autres. Sortir du cercle vicieux des reproches et de la haine de soi pour entrer dans le cercle vertueux de l’amour de soi et des autres, tout un programme mais j’y crois ! Je te souhaite un très joli mois de mars ❤

    J'aime

    1. Il est vrai que c’est assez usant et pas du tout productif – quand je rentre en phase « rien ne va, je suis nulle » – je tournicotte et je ne progresse pas. J’ai passé un super dimanche avec une amie, nos discussions m’ont amenées à la conclusions que je devais prendre soin de moi et me nourrir (pas seulement physiquement) : je pense que c’est ce que tu veux aussi faire en te plongeant dans le self love…..

      J'aime

  6. … Pas facile d’accepter que notre fils unique deviennent un petit Homme et s’affranchisse….
    Comme je compatis… Si tu savais…
    On ne fait pas nos enfants pour les garder pour nous mais si on pouvait les garder un peu plus longtemps contre nous quand même ….. ❤

    J'aime

    1. Comme tu le dis si bien, on voudrait qu’ils grandissent un peu moins vite et se détachent un peu plus doucement….. Et en même temps, ses marques d’autonomie me rassurent…. Va comprendre

      J'aime

  7. La bienveillance envers soi … Une très bonne envie.
    Et aller à la piscine plus souvent, aller courir plus souvent, c’est aussi mon objectif … à condition de retrouver la motivation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s