Les jolis moments humeurs

Les jolis moments

J’ai passé une journée formidable avec Claire.

Nous nous sommes rencontrées à NY, nous étions jeunes et étudiantes – depuis, nous avons passé de longs moments sans nous voir, sans nous parler mais on reprend toujours le fil. Il faut dire que nous avons quelques solides points communs : un côté très terre à terre, no bullshit qui masque une certaine sensibilité, une grosse aversion pour les minauderies.
Claire est épatante, entre autre parce qu’elle a déjà nagé avec des requins sans faire de crise de tachycardie mais surtout parce que malgré les chagrins, les épreuves, les difficultés – elle n’a jamais baissé les bras, elle a fait mieux que survivre. Je ne vais pas vous raconter toute sa life – Claire étant assez discrète mais j’en viendrai au fait.
Claire a traversé le monde merveilleux des grandes entreprises en se prenant comme tout le monde quelques sérieux uppercuts, elle a connu tous les charmes du wonderful corporate world : management par la peur, boss master-pipoteur, licenciements, burn out, etc.
Moi, j’ai fait ma valise fissa, tourné les talons sans me retourner et hasta la vista.
Claire a retroussé ses manches, a retourné le problème moult fois dans sa petite tête de zèbre, suivi des formations et elle est désormais chargé de disséminer du bien être dans une de ces grosses boites. Elle le fait évidemment avec enthousiasme, sincérité, curiosité et sa bonne dose de recul. Mais elle le fait.
Après une journée passée avec elle, j’étais prête à intégrer sa boite, juste pour pouvoir suivre son programme.
Une demi-journée et vous êtes remontée comme après 3 semaines aux Seychelles ou 5 ans de bonne thérapie : elle m’a inoculée un bombe d’énergie, d’envie sans jamais jamais me donner le moindre conseil, me donner son avis juste en me parlant de méditation, de bien être, de bouquins*, de barre au sol (et d’épilation permanente).
Elle m’a donné envie d’être bien, de me sentir bien, de prendre soin de moi, de me nourrir l’esprit.

Depuis peu et petit à petit, j’arrive à changer de vitesse. Je ne reste plus si longtemps coincée en mode « faire-efficacité » et j’arrive à passer en mode « rêve-créativité ». Tel est d’ailleurs l’objectif de l’appli « Trello » (dont je vous parlais la semaine dernière) :  évacuer de ma tête les choses à faire pour faire de la place aux mots, aux idées, aux images. J’ai encore besoin d’entrainement, d’encouragement, de confiance. Mais en y allant pas à pas, quelques phrases quotidiennes, quelques notes,  les idées arrivent, les rêves flottent, l’audace fleurit.

Je vous souhaite une jolie semaine, créative, inspirée, et légèrement printanière….

*Search inside yourself. The unexpected path to success, happiness (and world peace).
La fabrique des miracles. James R. Doty

Capture d_écran 2018-03-19 à 21.25.21

6 réflexions au sujet de « Les jolis moments »

  1. « Une demi-journée et vous êtes remontée comme après 3 semaines aux Seychelles ou 5 ans de bonne thérapie : elle m’a inoculée un bombe d’énergie, d’envie sans jamais jamais me donner le moindre conseil, me donner son avis juste en me parlant de méditation, de bien être, de bouquins*, de barre au sol (et d’épilation permanente).
    Elle m’a donné envie d’être bien, de me sentir bien, de prendre soin de moi, de me nourrir l’esprit. »
    Il est des êtres comme ceux-là. je le suis un peu aux dires de mes amis.Des petits soleils sur pattes…
    Voilà le genre de personne dont on s’entoure quand on veut être heureux…
    Bisous ma miss
    Tu m’as donné la pêche avec ton récit
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s