Les jolis moments humeurs

Nerfs en pelote : tentative de démêlage.

La semaine dernière, je suis souvent partie en vrille à m’énerver pour rien et pour un rien.  Mercredi soir, j’ai été me coucher avec les nerfs en pelote sans parvenir à comprendre pourquoi j’étais aussi à cran.

J’avais pourtant passé une bonne journée – matinée cool au boulot, hockey sous le soleil, j’en avais même profité pour prendre des notes et scribouiller quelques pensées pour mon projet « histoire de mon oncle », et j’avais enchainé des courses sympas avec le koala. La fin de la journée était un peu moins agréable mais rien de dramatique : koala fatigué et chonchon après un entrainement assez intensif, quelques trucs de ménage à faire et une quiche préparée avec amour refusée par le koala.  Je ne sais pas pourquoi le soufflé est monté petit à petit à cause de micro frustrations- et impossible de positiver et de me calmer.

Le lendemain, je tombe sur cette citation et puis sur le billet de Aujourd’hui je m’aime.

Capture d_écran 2018-10-03 à 21.09.58

Ce qui m’a fait un peu réfléchir et voila ma salade de pensées :

J’ai parfois tendance à tournicoter à faire et refaire les mêmes listes comme si la planète allait imploser si j’oubliais quelque chose : résultat inefficacité totale, énervement, oubli garanti et lassitude extrême.

J’ai aussi souvent tendance à oublier que le mieux est l’ennemi du bien. A force, je perds complètement de vue  mes vrais priorités et mes envies. Et oui,  il vaut mieux faire 3 choses bien, consciemment et en profiter que d’en faire 10 à moitié et en pilote automatique. Et je serais plus contente et satisfaite d’avoir passé un bon moment avec mon fils ou d’avoir écrit quelques lignes que d’avoir fait la lessive, vider la lave vaisselle et avoir une cuisine en ordre.  Le mode pilote automatique allié au monde jonglage est épuisant et stérile.

J’ai un besoin viscéral et de plus en plus profond d’alterner des périodes actives et des périodes de réflexions des moments de solitude, de rêverie, de calme. Sans cet équilibre, je deviens ronchon.

J’ai été beaucoup plus occupée à une certaine époque (boulot à  plus que plein temps, bébé à la maison, castor souvent en voyage, beaucoup d’intendance domestique à gérer) mais le volume de travail ou d’occupation ne change rien. C’est un état d’esprit. Parfois mon cerveau part en mode accéléré et les contrariétés, les contretemps agissent comme des coups de cravache. Au lieu de ralentir, de faire une pause, faire un pas de côté – non je fonce bille en tête. J’ai beaucoup de mal à arrêter le processus quand il s’est mis en route ….. Ce qui finit généralement pas les nerfs en pelote, un magistral « fuck the world » et un jetage d’éponge qui ne va jamais sans sa fidèle compagne la culpabilisation.

Je n’ai pas de baguette magique, j’aimerais vraiment parvenir à me recentrer plus vite , à accepter calmement certaines frustrations mais aussi à les exprimer plus sereinement.

Je crois qu’il faudrait d’abord que j’accepte, que je célèbre, que j’accueille l’imperfection, l’imprévisibilité et oui même parfois carrément le « n’importe quoi » ! Me créer un filtre contre les jugements, les reproches y compris les miens.

Capture d_écran 2018-10-08 à 21.54.19

Etre plus en phase avec mes priorités et vivre beaucoup plus intentionnellement par rapport à celles-ci. Consacrer un petit moment quotidien pour me focaliser sur mes vrais envies, mes valeurs  et vivre en accord avec elles  plutôt que de me laisser guider par mes névroses, les faux impératifs et les attentes des autres.

Comme le disait si joliment ce billet dans « Bonheur du jour » :

Savoir comment on ne veut pas vivre.
Savoir comment on veut vivre : en souriant le plus souvent possible, au ciel bleu, au soleil, ou à la pluie, …

Et vous que faites-vous pour vous recentrer, pour calmer la machine à pensées/faire, pour  « let it go  » et retrouver votre zenitude ?

Capture d_écran 2018-10-08 à 21.53.46

 

 

 

15 réflexions au sujet de « Nerfs en pelote : tentative de démêlage. »

  1. Tu décris la pleine conscience ! Enfin, ce que j’en comprends : accepter les émotions, les sensations… Pas capituler mais les accepter pour les comprendre et pouvoir agir en connaissance de cause. C’est ce que j’essaye de faire pour l’instant. Sinon, la bonne vieille méthode : s’isoler, respirer et me concentrer sur ma respiration et pas mal non plus. En général, j’en ressors beaucoup plus sereine.
    Bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est pas facile la pleine conscience ! J’essaye tous les matins ce petit moment où je me focalise juste sur mon corps, ce que je ressens mais mon esprit et mon chat bondissant ne m’aident pas beaucoup….
      J’aimais bien aussi ce que as publié sur FB hier : laisser couler de l’eau sur ses mains, se regarder….

      J'aime

      1. Je suis entièrement d’accord avec Cécile. Et comme j’ai exactement le même cerveau que toi, je compatis. En ce moment, ce qui m’aide énormément, c’est d’écouter des musiques de relaxation qui se basent sur des fréquences connues pour détendre et apaiser . Je peux t’envoyer des liens YouTube si tu le souhaites. Bon courage ❤

        J'aime

  2. Comme je regrette de ne pas prendre le temps de te lire plus régulièrement ! Tes billets m’interpellent toujours, car ils sont comme un miroir, pour moi ! Un miroir parfois bienveillant, mais souvent déroutant car ce que tu écris si bien me concerne terriblement !
    Les listes, ça me connait et je suis persuadée qu’elles me donnent l’illusion de garder le contrôle sur mon quotidien. Alors qu’il n’en est rien, puisque généralement, elles ne sont jamais accomplies à la fin de la journée. Ce qui me renvoie une image négative de moi et me conforte dans le surnom que je me donne :  » miss procrastination » !
    Lorsque rien ne va plus, j’ai remarqué que le sport m’aidait beaucoup : des longueurs en piscine, mon cours sacré d’aquagym ou simplement la marche, en respirant profondément et en admirant le paysage ( mais, ça peut être aussi en ville ! Quand on lève le nez, à Bruxelles, par ex. on découvre des beautés architecturales).
    Sinon, une petite séance de yoga.
    Ou simplement, danser sur de la musique que j’aime, en chantant comme si j’étais seule au monde !
    La semaine dernière, la Rtbf rediffusait un de mes films fétiches  » you’ve got a mail ». Je l’avais enregistré . Je l’ai regardé ce we, à un moment où j’avais besoin d’un  » doudou ». Ça m’a fait un bien fou ! Même si j’ai vidé le paquet de kleenex.
    Et, surtout, se dire que rien n’est grave, dans la vie, tant qu’on a la santé…
    Belle journée à toi !

    Aimé par 1 personne

  3. un recoucouc après une absence énorme sur ton blog !!
    J’aime beaucoup le nouveau visuel d entête !!
    J’étaia sun peu comme toi, j’étais souvent frustré de ne pas faire ce que j’avais décidé de faire ce jour là en étant parasité par tellement d’autres choses , souvent futiles qui me plombaient .
    Je n’ai pas de bullet journal loins de là, mais je programme souvent ce que je vais faire dans la semaine , en me laissant des moments de plaisir . Le boulot malgrè notre bonne ambiance devient vraiment un bordel pas possible de pesonnes dont l’ego essaye de s’exprimer et qui balaye d’un revers de main ton travail créatif et ça , c’est usant .
    alors oui je devrai faire du sport mais je trouve quand même des choses qui donne un sens et qui m’apporte du bien être . ( peinture, dessin, tricot, visite de musée quand pas trop de monde) . Je sais que tu voulais écrire et j’éspère fortement que tu as trouvé le déclic pour avancer doucement malgré la vie qui chamboule souvent les petits projets que l’on a en tête . Je t’embrasse ? Fabienne

    Aimé par 1 personne

    1. Ravie d’avoir de tes nouvelles, il est vrai que j’ai aussi un peu abandonné ma blog roll….
      Je crois qu’effectivement le secret réside dans l’équilibre avec des périodes de repos pour l’esprit trop sollicité par nos vies hyper connectées….

      Vraiment cool de te lire ici, je t’envoie des grosses bises comme on dit chez moi.

      J'aime

  4. Ton article me parle. Je n’ai pas les nerfs en pelote, mais des pensées négatives, ou la peur du lendemain. Alors ça c’est pénible ! J’écoute ça en ce moment. Plusieurs fois pour bien intégrer parce que comme toi, je suis en pleine conscience de temps en temps et c’est ce qui me met sur la bonne voie, mais ce n’est pas assez : https://youtu.be/mt0hKOjLOJM

    Aimé par 1 personne

  5. Tout d’abord, je suis contre les listes. Tu le sais, je l’ai déjà dit plus d’une fois. Les listes, c’est le mal. ^^
    Mais depuis un mois et demi, j’ai appris à me recentrer très rapidement sur l’essentiel : je me suis fait renverser par une voiture, je m’en sors miraculeusement, le reste, on s’en fout. C’est pas l’expérience la plus sympa à vivre pour apprendre à relativiser, mais ça marche ! ^^
    Bref… laisse tomber, Miss. Tu n’as qu’une Vie, vis-la pleinement. On passe souvent à côté de l’essentiel, et après, c’est trop tard. Pour toi, pour lui, pour le petit vous. 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. Et bien j’espère que tu es complètement remise.
      J’ai raté tout ça car comme je le disais à Fabienne, j’ai un peu lâché ma blog roll mais je vais y remédier : ah zut je recommence à ajouter des trucs sur ma liste :=)
      Effectivement, il vaut mieux éviter une grosse cata pour apprendre à lâcher prise.
      Des bises

      J'aime

  6. il y a un truc avec la résonnance cardiaque ou un truc comme ça qui aide je crois mais pour moi, je n’ai pas encore trouvé la formule miracle. Comme toi, je m’énerve d’un coup et tout le monde en prend pour son grade.

    Aimé par 1 personne

  7. Le truc d’Estelle s’apelle la cohérence cardiaque et c’est facile et vraiment efficace pour se détendre…et retrouver ses priorités. 😉
    Tu es sur le bon chemin ma miss. ♥︎
    Plutôt un bon moment avec ton fils que faire la lessive et la vaisselle, tu as tout compris déjà.
     •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s