Les jolis moments en famille·Les jolis moments humeurs·Les voyages

Les très jolis moments

Je reviens du paradis….requinquée, énergique, remise en selle.

Six jours à la montagne :  du soleil, du vent, de la neige, du ciel bleu et gris et même quelques goutes de pluie….

IMG_8685
Toutes les photos sont gracieusement offertes par le Castor 🙂

Six jours à skier les cheveux et les joues au vent et cette sensation de liberté, de ne plus avoir d’âge, ne p »lus avoir peur, se sentir confiante, forte et cool.

Six jours à admirer mon fils : téméraire, persévérant, détendu, motivé et plus enrhumé…

 

IMG_8601IMG_8590

Je ne dirai jamais assez de bien de l’école de ski internationale (ESI) : une toute autre approche que la fameuse ESF.  Les moniteurs en bleu de l’ESI sont toujours bienveillants, encourageants, sereins, motivés et surtout souriants. Cela fait trois ans que nous leur faisons confiance et c’est toujours un bonheur.

 

 

Six jours pour lire des polars : mon premier Fred Vargas (brillant), La reine de la Baltique (bof) et retrouver Kay Scaperta dans Port Mortuary (diaboliquement efficace mais moins effrayant ).

IMG_8461

 

Six jours pour barboter avec mon fils dans la piscine, faire des cabrioles et rire.

Six jours pour manger des raclettes, du saucisson, des fromages, des oreillettes.

IMG_8730

Six jours pour se balader en famille dans les jolis villages du Grand Bornand et du Chinaillon (définitivement adopté), oublier les horaires, rêvasser  et dormir profondément.

Six jours de diète digitale, un peu de FB et rien d’autre. Pffffff ça allège.

Six jours pour oublier l’hiver …. sur la neige.

J’espère de tout coeur que vous avez passé une aussi belle semaine que moi.

14 réflexions au sujet de « Les très jolis moments »

  1. Ton récit évoque si bien les merveilleuses semaines désormais révolues, passées autrefois avec z-enfants, mari et chien, en station de ski, une à deux semaines l’hiver. Nostalgie. Je ne skie plus pour cause de genou endommagé, je n’ai pas le regret des pistes. Mais des livres sur la terrasse, des prouesses de ma progéniture, du saucisson et de la raclette exceptionnellement permis en quantité, des cimes blanches qui scintillent au soleil… ça oui, ces jolis moments là, ils me manquent ! Merci pour tes mots et tes images.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton beau commentaire plein d’une douce nostalgie.
      Peut-être y retourneras-tu plus tard avec les petits enfants ou dieu sait ce que nous réserve la vie …

      J’aime

    1. Je me souviens de ton billet 🙂
      Certaines stations sont des vrais usines à ski, avec des files énormes partout et là on a un peu l’impression d’avoir transposé la ville à la montagne. Mais dans les petites stations familiales si la météo est au RDV, c’est vraiment le nirvana (enfin avis très perso)
      Oooh tu sais mon pantone est toujours assez paresseux…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s