Les jolis moments humeurs·Les voyages

Le joli mois d’avril

Je vais un peu « spoiler » mon billet mais j’en ai fait un sacré tas de trucs en avril. Je comprends mieux d’où me vient  cette énorme excitation en lisant la description des soirées et week-ends d’Héloise d’Ormesson  » j’allume ma bougie AbdElKader de Cire Trudon, je mets Renaud Capuçon, Melody Gardot, Adèle ou la BO du film « Demain » et je me laisse embarquer par des histoires, un style, une écriture, un ton. C’est magique » . J’ai lu ça et je me suis dit que c’était encore mieux qu’un weekend-end dans les bras d’Eddy Redmayne  (Castor, c’est pour rire hein). Bref.

Nous avons réussi à caser deux soirées sans koala pour aller deux fois au théâtre : nous avons vu Jacques Weber dans « Hugo au bistro » et écouté la  version la plus bouleversante de «Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne…. » (j’en ai encore des frissons) et ensuite nous avons enchainé (pas le même jour) avec « Anne Franck » – c’était bien surtout que nous en avons profité pour manger un petit bout et déambuler parmi les livres chez Cook & Book.

Après cette double rasade de culture, je me suis un peu détendue sur Netflix avec une petite comédie rigolote et sans effet secondaire : « Isn’t it romantic ». Et  en écoutant « Lady in Red » de Chris DeBurgh (1986), je me suis dit qu’il était vraiment temps que je profite de Spotify (très gracieusement et gentiment offert pas mon brother in law) et j’ai créé la liste la plus totalement, génialement, diablement ringarde que je chante à tue-tête comme une débilos quand j’ai la chance d’être seule dans ma voiture.
Retour à  une petite couche de culture plus classique : nous avons participé à notre premier Family Day @ Bozart consacré à Breughel (et Van Orley). J’avais bien bassiné le koala en lui montrant à l’avance des tableaux de Breughel en lui expliquant pourquoi je trouvais ça génial sauf qu’il n’y avait pas de tableaux de Breughel. Bref. Nous avons découvert un autre peintre Van Orley (jamais entendu parlé)  et je dois dire que l’animatrice a sauvé la mise en rendant tout ça très intéressant. Le koala a participé à un très chouette atelier d’estampe et nous avons visionné à la fois fasciné et effrayé une vidéo d’animation de certaines gravures de Breughel. Ça a l’air un peu chiant mais je vous jure que c’était vraiment génial (en tout cas le Koala a autant aimé qu’un épisode de Gum Ball pour vous donner une idée). Les Family Days c’est vraiment top : on avait déjà participé avec enthousiasme  à celui du Musée d’Art et d’Histoire

IMG_1753IMG_8945IMG_8948

Comme je ne me décide pas à dire adieu à Downton Abbey , je garde  le dernier épisode comme le Saint Graal : j’ai encore regardé cette excellente Capitaine Marleau gratos sur Youtube et pour équilibrer le tout j’ai écouté un peu de Guillaume Galienne et son géniallissime « Ca ne peut pas faire de mal » . J’ai noté cette merveilleuse phrase de Rilke  » ne vous resterait-il pas toujours votre enfance, cette précieuse, cette royale richesse, ce trésor des souvenirs ? »

 

Et voila que c’était le temps des vacances : nous avons fait un saut de puce à Paris pour voir le grand frère et l’expo Toutankhamon sur laquelle le koala et moi fantasmions. J’ai regretté d’y avoir englouti mon budget « beauté, fringues, livres » du mois car ce n’était vraiment pas exceptionnel, c’était même carrément décevant. Je crois qu’ils ont mis tout l’argent dans le budget RP/Marketing/Buzz. Bref, passez votre chemin.

 

On était donc à Paris quand Notre Dame a brûlé. J’étais triste. Je ne suis ni catho, ni croyante mais j’ai toujours aimé cette cathédrale. J’étais donc triste mais optimiste parce que j’ai tout de suite pensé qu’on pouvait faire confiance aux Français pour reconstruire le tout tip top. Et donc le lendemain, j’étais enchanté d’apprendre que les milliardaires français se faisaient concurrence pour sauver cette merveille (certes un peu de discretion, n’aurait pa fait de tort, n’est-ce pas Célestine). Sauf que les Français, ils ronchonnaient. Est-ce que les montants donnent le tournis : oui mais ni plus ni moins que le fric dans le football ou les salaires des grands patrons, de certains mannequins, etc…
Est=ce qu’il y a beaucoup d’autres combats très importants, voir plus importants : oui, oui, oui. Mais comme le disait ce bon vieux Winston Churchill à qui l’on demandait de couper les budgets de la culture pour financer la guerre « Mais alors pourquoi nous battons-nous ? »
Alors, mes amis les Français, soyez fiers de vous, et chantez cocorico pour autre chose que la Coupe de Monde, chantez pour vos merveilles, votre incroyable patrimoine. Une bataille après l’autre.

 

A propos de patrimoine, nous sommes partis en Baie de Somme : là aussi c’est beau, c’est préservé, c’est sauvegardé, c’est époustouflant On a respiré des méga tonnes d’iodes pures, on a avalé le ciel bleu et le soleil, on a marché, levé la tête, on a respiré et on s’est extasié. Foncez vous promener à Saint Valery sur Somme, au Crotoy sur les plages de Fort Mahon (Plage justement). Je suis tombée amoureuse de cette lumière et je rêve d’y retourner, louer une chambre avec vue sur la mer et puis écrire (et refaire du char à voile-en option).

IMG_1817IMG_1824IMG_1836IMG_1845 (1)IMG_1893IMG_9202

Et puis, on s’est dit qu’on allait faire un crochet par Amiens pour voir une autre cathédrale et c’était beau ces vielles pierres, ces vitraux sous ce soleil printanier. C’était miraculeux et je marchais avec respect, recueillement et admiration dans cet édifice à la gloire de Dieu, des hommes, de l’espérance et de la foi. Je me sentais toute petite et ça faisait du bien.

Et j’ai fait une petite prière à ma façon pour que mon fils puisse continuer longtemps à admirer des cathédrales, des tableaux, à marcher dans une nature sauvage, à respirer de l’air pur et à s’émerveiller du génie des hommes et soyons fous de leur bonté. I have a dream.

 

 

 

10 réflexions au sujet de « Le joli mois d’avril »

  1. On peut dire que tu es dans le flux de la vie et ça c’est très bien. La baie de Somme tu vois, ça ne me viendrait pas à l’idée et en te lisant je me dis « mais pourquoi pas ?  » tu fais toujours des choses intéressantes avec ton fils 😉 j’ai pensé à toi des jours et des jours parce que lorsque j’ai commencé à te lire, ta préoccupation c’était le minimalisme dans les placards. Comme j’ai mis mon appartement sur Airbnb, j’ai dû me mettre au minimalise soit 36 jours six heures de travail par jour (dimanche et jour férié) mais au bout du compte c’est reposant de savoir ce que l’on a exactement dans ses placards et cette jubilation de jeter ce qui est moche et surtout ce qui ne sert plus. Pour Notre Dame et bien oui, comme toi de la tristesse mais aussi de la colère parce que c’est une négligence alors que nous sommes à une époque ou les normes de sécurité sont apprises et en principe, respectées.

    J’aime

    1. Même si je n’écris plus sur le sujet, je reste adepte du minimalisme mais sans me prendre trop la tête et justement ce Week-end j’ai fait un gros rangement et preparer des sacs de vêtements d’Antoine et des jouets à vendre ou à donner. Et c’est vrai que c’est jubilatoire d’avoir moins mais rien que des choses qui me plaisent vraiment : ça allège !
      Bises

      J’aime

  2. Contente de savoir qu’avril était un beau mois pour toi 🙂 J’avoue (pas taper ^^) que je fais partie de ceux que l’incendie de Notre-Dame n’a pas émus…
    Profiter du génie et de la bonté des hommes : ça me parle ! Et de l’immensité de la nature, de sa beauté…
    Belle soirée 🙂 Bisous

    J’aime

    1. Oh ben non souviens-toi je suis zen 🙂 Je ne crois pas que ça m’a ému, attristée :oui comme quand quelque chose de beau, de précieux est démoli. Ce qui m’a par contre énervée (mais légèrement) c’est ce besoin de toujours tout critiquer, de tout monter en épingle tout le temps , ce bashing presque permanent…..
      Belle fin de semaine et bisous

      J’aime

  3. Je suis heureuse que tu aies vécu un si joli mois d’avril (et je prends bonne note de ta réflexion concernant l’expo toutankhamon, tu n’es pas la première à me le dire). Pour Notre-Dame, tu sais ce que j’en pense, je fais partie des râleurs 😉 Merci pour les photos de la baie de Somme et de la cathédrale d’Amiens, elles sont magnifiques. Je te souhaite un mois de mai aussi doux, joyeux et lumineux ! Plein de bisous ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce gentil commentaire plein de douceur et de bienveillance. Lumineux c’est mal parti pour ce mois qui commence froidement mais on va faire le maximum pour qu’il soit quand même doux et joyeux…..
      Bisous et belle semaine !

      J’aime

  4. Je suis comme toi, mais en plus pire… le Français qui descend dans la rue pour casser, critiquer, bafouer, râler, que ce soit du flic, du milliardaire, du pédé ou du sauveur de pierres, il me gonfle à un point inimaginable. Mon Breton est plus posé, je crois que c’est le seul Français que je supporte pour le moment ! ^^
    Avril sous le soleil, Pâques à La Panne, du ringard dans les oreilles également, j’ai balancé (enfin) la béquille et bien que claudiquant encore un peu, je profite autant que toi, voire deux fois plus depuis que je sais que tout ne tient qu’à un fil. 🙂
    Dis-moi, c’est quoi cet imper de pervers-pépère qu’il porte, le Koala ??? :p :p :p
    Des bises.

    J’aime

    1. C’est un tablier prêté par les Bozart pour l’atelier au musée 🙂 manifestement tu n’es pas fan….
      Les Français râlent beaucoup mais ils ne sont pas les seuls. Partout, les gens ses dressent les uns contre les autres, c’est de plus en plus clivé, violent, agressif : les pro-Trump, les anti Trump, les végans qui attaquent des bouchers, les flamands-wallons (mais ça nous on a l’habitude depuis le temps)….

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s