Les jolis moments humeurs

Et c’est parti !

Ce matin, j’ai un peu eu l’impression d’avoir appuyé par inadvertance sur la touche « avance rapide ».

Je me suis réveillée sous un petit 8°, les feuilles de la glycine commençaient à tomber, celles de la vigne viraient au roux et mon fils avait un cartable sur le dos. L’été se serait-il déjà fait la malle sans m’avertir ?

 

C’est fort probable car je  sens la sève de cette nouvelle saison qui fait bouillir mes envies.

J’étais si heureuse de voir que mon fils avait la pêche – ravi de son stage de hockey, de son prix du fair-play , de retrouver les copains et son meilleur pote. Je l’ai même entendu me dire « je suis content de retourner travailler à l’école », j’ai donc immédiatement pris RDV chez le pédiatre, après avoir réservé un test d’audition pour moi. Je plaisante. Mon fils adore son école, sa maitresse et apprendre. Je bénis les dieux.

C’est donc reparti pour un tour, une nouvelle année, un nouveau départ et la première rentrée très cool pour mon fils, aucune trace d’anxiété et ça c’est vraiment nouveau. Comme le temps passe vite, je me souviens si bien de sa rentrée en maternelle, de son entrée au CP  ; c’était hier et en même temps ce petit garçon a tellement changé, il a laissé la place à un petit mec formidable (avec un caractère bien trempé mais c’est mieux que pas du tout).

De mon côté, j’évolue. Je me libère de beaucoup de choses. Je pense et je réfléchis toujours autant mais c’est plus limpide, plus dégagé, moins dispersé. Je sais mieux ce qui m’importe vraiment, ce que je voudrais réellement accomplir et ce vers quoi je tends à long terme. Je suis moins sans cesse dans l’urgence, j’ose me projeter.  Même si je dois encore souvent lutter contre mes démons défaitistes et craintifs particulièrement actifs pendant mes réveils nocturnes (et assez ponctuels, ils aiment débarquer vers 3h30)

Comme dans Harry Potter, j’essaye de faire fuir ces dementors/détraqueurs avec des pensées positives et des bouquets d’envies.

Et justement, je viens de finir « Harry Potter et le prince de sang mêlé » : je vais donc regarder le film avec mon fils.

J’ai de très  grosses envies de cinéma : je me précipiterai pour voir Downton Abbey et je n’ai pas envie de rater « The little Women » avec Meryl Streep et Emma Watson (entre autres). Et soyons folle, j’irais bien voir aussi l’adaptation de Polanski du très bon livre de Robert Harris, « D. »,  sur l’affaire Dreyfus . Et oserais-je « Le Chardonneret », j’avais dévoré le bouquin mais je crains la déception : le livre de Dona Tartt et ses personnages étaient tellement bouleversants.

Et puis je vais reprendre le chemin des séries après un été très « Chat Potté » : encore du « Grey’s Anatomy », encore du « Gillmore Girl », du « Capitaine Marleau », mais aussi  un peu de nouveauté (enfin pour moi) avec « The wonderful Mrs Maisel » . Et puis sur les conseils d’Isa/Aujourd’hui je m’aime, j’ai été voir la bande annonce de Fleabag qui a vraiment l’air très, très drôle. Et là,  je me rends compte que « Mouche » avec Camille Cottin est l’adaptation de cette série british. J’hésite du coup because j’adore Camille Cottin.

Capture d’écran 2019-09-02 à 20.58.55

Côté livres, j’ai envie de nourrir mon projet d’écriture  avec quelques biographies mais j’ai aussi des envies de roman feel good à assortir avec le plaid, les chaussettes et la théière. D’ailleurs j’ai déjà repéré un pull et une paire de chaussures. Et encore quelques matins à 8° et je vais me mettre fissa en quête de ma réserve de chaussettes hivernales.

Et je vais aussi me mettre en quête d’un massage de rêve, ce qui sera ma petite indulgence de l’automne voir mes petites indulgences si je tombe sur des mains d’or. Si vous en connaissez sur Bruxelles, I’m listening…..

Mais je vais surtout continuer d’écrire et me tenir à ma page quotidienne. Au début de l’été, j’ai décidé d’arrêter de me prendre la tête avec la structure et je me suis dit que j’aillais faire un brouillon en écrivant l’histoire chronologiquement. Et bien ce week-end, j’ai lu les conseils d’écriture d’Elizabeth Gilbert et c’est exactement ce qu’elle recommande. Et je vais adopter son idée d’écrire en pensant à une personne en particulier comme si on écrivait une sorte de lettre,  je pense qu’effectivement ça doit aider à trouver le ton et à s’y tenir.

Bon je m’arrête là car il faut quand même que je réserve quelques surprises pour les billets suivants !

Bonne rentrée à tout le monde. Que la vie vous soit douce et qu’elle vous donne la force et l’envie.

 

7 réflexions au sujet de « Et c’est parti ! »

    1. Aaah tu sais le travail, les soucis n’empêchent pas de rêver. Après, je ne ferai peut-être pas le tiers du quart mais ce n’est pas grave, j’aurai eu un frisson, une exaltation de toutes ces jolies perspectives….
      Bises fort

      J'aime

  1. Je suis ravie que ton fils ait passé une si bonne rentrée. C’est vrai que ça fait du bien de voir nos enfants si bien dans leurs baskets ❤
    Et je t'envie un peu, tu vas avoir le plaisir de découvrir deux de mes séries préférées, je suis une fan absolue de Mrs Maisel et tu sais à quel point j'ai adoré Fleabag. Cela étant, petite précision, c'est drôle, mais c'est de l'humour grinçant, j'ai surtout trouvé que c'était hyper émouvant, la trajectoire de l'héroïne est hyper touchante. Je ne savais pas qu'il existait une adaptation en français, merci !
    Quant à tes envies de cinéma et de "cosiness", je les partage toutes. Je te souhaite un très joli mois de septembre ❤

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s