Les jolis moments humeurs

Ma vie comme elle va….

Le rythme de mes billets devient totalement aléatoire. Il faut dire qu’il n’est pas facile de trouver l’inspiration quand chaque jour est un remake du précédent…

Je passe beaucoup de temps à m’intéresser aux « écrivaines » : le journal de Virginia Woolf, les carnets de Goliarda Sapienza, la Master Class de Joyce Carol Oates, le « Carnet d’or’ de Doris Lessing et les interviews de Leila Slimani. J’avoue ; je suis en train de développer une fascination quelque peu obsessionnelle pour cette femme. J’ai découvert qu’elle adorait les listes et qu’elle faisait des listes de tout. J’étais un peu surprise car j’ai toujours pensé que les personnalités très créatives étaient plutôt des rêveurs, des poètes, des distraits… Donc, j’étais ravie de me découvrir ce point commun avec Leila Slimani même si j’aurais préféré avoir son talent de conteuse plutôt que celui de « listeuse »….

Je n’ai pas eu la main très heureuse dans le choix de mes lectures :

-le journal fictif de Charlotte Perriand par Virginie Mouzat m’a laissé totalement froide : le style nerveux, rapide, sec me semblait très éloigné de cette femme, de son époque et pour tout dire a rendu ce récit assez artificiel et superficiel. Dommage, le titre est si beau : « Et devant nous, la liberté ».

-j’ai enchainé avec une enquête historique qui m’intéressait beaucoup « Histoire des grands parents que je n’ai pas eus », Ivan Jablonka, historien, est parti sur les traces de ses grands parents disparus à Auschwitz. Evidement, le sujet, la démarche m’intéressaient au plus au point et c’est tout à fait fascinant mais assez déprimant. Et en ce moment, j’ai besoin d’optimisme, de souffle, de romanesque. J’y reviendrai à un autre moment.

Sinon, j’ai fait du vélo avec mon fils. Je suis donc sortie de mon petit quartier et j’ai été assez stupéfaite de constater à quel point tant de gens se comportent en parfait égocentrique/je m’en foutiste . Il m’en vient des idées de représailles dignes du plus pervers des dictateurs.

Capture d’écran 2020-05-05 à 21.41.12
Penser à me faire imprimer un t-shirt…..

 

On a suivi un chemin que je prenais beaucoup quand j’avais 12 ou 13 ans. Comme, j’étais confiante, téméraire et audacieuse  : je me revois à fond dans la descente, lâchant le guidon, les bras grands ouverts comme Kate Winslet sur la proue du Titanic. Mais c’était bien avant le film et je n’avais pas besoin de Leonardo pour m’envoler.

Capture d’écran 2020-05-05 à 21.18.11

 

Question série, j’aime beaucoup « Anne with an E »,  son enthousiasme et sa verve sont un parfait  antidote à notre époque anxiogène (mais je suis la seule à apprécier dans la famille). Avec le koala, on adore « Normal Street » sur Amazon ; si vous cherchez une série sympa pour les 10-13 ans. Et sinon avant, on avait adoré « The Inbestigators » (7-11 ans) sur Netflix.  Voila quelques idées si vous êtes à court.

Je me réveille la nuit. J’évite les pensées lugubres en pensant à mon histoire de quête, j’ai toujours plein de bonnes idées, de bonnes tournures mais pas de crayon et pas de lumière. Le matin, je ne me souviens plus très bien de mes éclairs de génie….mais au moins je me suis rendormie.

Bonne conversation avec Clarinette et son petit truc « don’t break the chain » me trotte dans la tête. Gentils messages de Gigi qui me ramènent aussi à mon adolescence. J’y pense décidément beaucoup en ce moment

Capture d’écran 2020-05-05 à 21.49.02

J’ai perdu un tout petit peu de poids :  merci mes douleurs à l’estomac qui m’empêchent de siffler mon rosé à l’apéro et mes promenades quotidiennes avec mon koala.

Quelques collages. Une commande à la bibliothèque qui a mis au point un système très performant de commande à distance et de « take away » .

Et le tout début de mon déconfinement avec une reprise graduelle du boulot. Ce nouveau changement de rythme est à la fois bienvenu  et à la fois compliqué. Rien n’est simple. Et j’espère que cela le redeviendra un jour.

Et vous ça va ?

 

 

 

 

 

 

 

9 réflexions au sujet de « Ma vie comme elle va…. »

  1. Véro, je viens de finir « Big Magic » (« Comme par magie » en VF) d’Elizabeth Gilbert, je m’apprête d’ailleurs à en rédiger une courte critique, mais si tu ne l’as pas encore lu, je te le conseille, je pense que cela t’aidera dans ta démarche d’écriture et ça s’inscrit parfaitement parmi les œuvres que tu cites au début de ton article.

    J’aime l’idée que tu marches dans les pas de l’adolescente que tu étais, moi aussi, je pense beaucoup à cette période de ma vie en ce moment et j’ai l’impression d’avoir réussi à bâtir un pont vers mon adolescence, comme si ma vie était un chemin continu plutôt qu’une série d’épisodes épars et disjoints. Ça fait du bien…

    Pour les idées de génie au cœur de la nuit, je conseille le carnet de notes sur la table de chevet ou même la fonction « mémo » du téléphone, mais ça n’aide pas à se rendormir, c’est là le seul problème…

    « Don’t break the chain », ça m’évoque le conseil de Gretchen Rubin à propos de son objectif de 20 minutes de marche par jour. Bon, pour la marche, on repassera, par contre là je suis sur une super série yoga/méditation et je n’ai effectivement pas envie de rompre la chaîne…

    Oh, tiens, tant que j’y pense, puisque je parle de Gretchen Rubin, je te conseille de jeter un coup d’œil à cette vidéo qui récapitule son dernier livre sous forme de dessin animé. J’y ai trouvé un conseil d’écriture qui m’a scotchée et va probablement m’aider à aller au bout du (court) roman que j’ai envie de terminer d’ici 6 semaines : « Stare or write ». Je ne t’en dis pas plus, je te laisse découvrir :

    J’espère que la reprise du boulot se passe le mieux possible, que tes douleurs d’estomac vont te laisser en paix et que tes prochaines lectures te plairont davantage.

    Je t’embrasse fort !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai lu ce livre et je l’ai adoré. Je crois bien que cela me ferait du bien de le relire.
      Le conseil « write or stare » est effectivement très très intéressant, surtout pour quelqu’un comme moi qui sautille tout le temps (dans ma tête seulement). J’avais bien aimé aussi le conseil de Joyce Carol Oates d’écrire tous les jours minimum 6 minutes, même et surtout si on est crevé car le résultat peut être surprenant.
      Si avec tout ça, on y arrive pas 😉
      Moi aussi je t’embrasse fort et merci pour tes conseils.

      J'aime

  2. Sois prudente puisque tu retournes au travail. La pandémie est plus féroce qu’il y a deux mois, et si le nombre de réa et de décès sont en baisse c’est parce qu’il y a eu le confinement. J’ai aimé cette période, j’en avais besoin. Même si financièrement je vais perdre cette année, j’y ai gagné autre chose. De bien plus précieux. Je ne sais pas comment s’opère le déconfinement en Belgique, dans ma région tout ou presque sera ouvert et je ne sortirais pas sans masque. Je suis sidérée de voir les gens sortir sans masque, et de ne pas respecter les distances à l’approche du déconfinement, comme si ça voulait dire que le virus n’avait plus prise. Déconfinement, un mot qui est même devenu un argument marketing. En ce moment je regarde la saison 2 de L’Amie Prodigieuse, si ça t’intéresse, il y a une offre sur la VOD Canal +
    Excellente semaine !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu sais je retourne travailler dans de très bonnes conditions : pas de collègue, bureau individuel, pas de transport en commun. Mais malgré le déconfinement, je ne sortirai pas plus : je n’ai pas du tout l’intention d’aller faire du shopping ou me balader en ville. Deux entorses prévues : un examen médical dans une petite clinique privée et le coiffeur (mais je la connais bien et je sais qu’elle sera au cordeau sur l’hygiène).
      Comme tu l’auras constaté, mon confinement était un peu en dents de scie et parfois très cool et parfois très pénible.
      Merci pour tes conseils « série » et je suis contente de lire que tu as traversé cette période avec sérénité.
      Excellente semaine à toi aussi. Bises

      J'aime

  3. Donc, Anne t’a conquise 🙂 Je note les 2 autres titres… Avec la poulette on a regardé Locke & Key et, honnêtement, on a bien aimé. Il y a du rythme, ça vide bien la tête. Bref, c’était ce qu’il nous fallait (Nell a 11 ans pour info).
    J’ai bien aimé cette phrase « Il m’en vient des idées de représailles dignes du plus pervers des dictateurs. » Elle me rassure. Le « je m’en foutisme » de la population m’entraîne dans des cheminements mentaux que je n’aurais jamais cru imaginable auparavant. Savoir que je ne suis pas la seule a un côté réconfortant.
    Chez nous, on attend que ça passe… la poulette décompte les jours avant de rentrer à l’école tellement elle n’en peut plus d’être isolée de ses copines. Les enfants s’en prennent plein la tronche…
    Take care ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’aime beaucoup cette série : j’ai un peu/beaucoup besoin de bons sentiments en ce moment. Je note Locke & Key.
      Ici aussi l’absence d’école, de sport, de copain commence à peser vraiment et je remarque aussi que les What’sapp avec les copains ont du plomb dans l’aile :beaucoup de chamailleries. Je crois qu’ils sont tous à cran.
      Et sinon je crois qu’on va avoir de nombreuses occasions d’imaginer des revanches atroces dans les jours qui viennent : l’occasion d’écrire un roman un peu gore ? 🙂
      Toi aussi prends bien soin de toi.

      J'aime

  4. Ça va ma miss ! Dans les travaux de peinture et de jardinage, plus le temps de lire ni de regarder quoi que ce soit…
    Ce matin premier jour de déconfinement, on est allés tranquillement faire un tour un peu plus long que d’habitude, mais sans forcer les contacts avec les gens…
    Anne avec un E j’avais adoré, te souviens-tu j’en avais fait un billet
    http://celestinetroussecotte.blogspot.com/2017/12/anne-avec-un-e.html
    Je t’embrasse fort
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  5. Je m’en souviens très bien, c’est toi qui a mis cette série sur mon radar. Mais je n’avais pas Netflix à l’époque et puis c’est toujours resté dans ma tête. Je savais que ton enthousiasme serait mérité !

    J'aime

  6. Ici on continue encore au moins 4 mois… École fermée, télétravail, pas le temps de souffler ni de s’ennuyer. C’est épuisant.
    Bon courage pour la reprise et tant mieux si cela peut se faire sans risque !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s