Les jolis moments humeurs

Miscellanées

Comme vous l’avez sans doute constaté, j’ai du mal à reprendre mon rythme d’écriture. Je ne publie plus très régulièrement pourtant l’envie est là. C’est un peu le désordre dans ma tête et j’ai du mal à me retrouver. Ces derniers mois, j’ai remué beaucoup de choses, j’ai ressorti pas mal de vieux souvenirs, de vielles caisses au propre comme au figuré. Et, je me retrouve au milieu de tout ce désordre sans trop savoir comment tout remettre en place, comment choisir ce que je remets. Je cherche.


Les derniers remous à l’école du koala ne m’ont pas aidée à m’apaiser. Les parents ont appris dix jours avant la fin de l’année scolaire que dorénavant les classes de 5 et 6 primaires (soit CM2 et 1er année collège – en Belgique les enfants font 6 ans en primaire) allaient être mélangées et que donc la classe de mon fils allait à nouveau être séparée. J’étais révoltée d’apprendre par mail un tel changement de pédagogie, un tel manque de psychologie après les épreuves de la pandémie et très inquiète quant au sérieux de la préparation pour le CEB (examen que les élèves belges passent à la fin des primaires). La réunion avec la directrice n’aura fait qu’aiguiser ma colère et mes angoisses. Et tout cela venait s’ajouter à la maladresse, la bêtise et sans doute la paresse de sa maîtresse qui ont provoqué un début de phobie scolaire chez mon fils pourtant jusque là, élève très enthousiaste.


Il était donc urgent de se changer les idées et de lancer les activités estivales malgré une météo qui ressemble plutôt à un début d’automne.

Nous avons opté pour une séance pédalo au Bois de la Cambre qui est vraiment un magnifique endroit avec un petit air de Central Park (malgré les velléités écolo de le transformer en une sorte de gigantesque Woodstock). 

Nous sommes retournés avec une joie délirante à la piscine que nous avions désertée pendant près de 18 mois.

Ensuite, nous avons disputé une partie endiablée de mini-golf où j’ai enfin pu venger mes défaites cuisantes aux rares jeux vidéos que je parviens péniblement à manier.

Avec l’ami Jules et son adorable maman, nous sommes partis visiter le Musée de l’Afrique à Tervuren :  grosse déception mais chouette après-midi à papoter (je vous en reparle).

Sur Netlfix, on a beaucoup aimé « Wish Dragon / Le dragon Génie » – une bonne capsule de bonne humeur.

Je me suis plongée avec beaucoup de plaisir dans la lecture de :

« La Calanque » de l’aviateur – Annabelle Combes : une très belle histoire de renaissance, pleine de poésie et de douceur.

« Ton histoire-Mon histoire » : retrace l’histoire d’amour des deux  poètes Ted Hugues et Sylvia Plath qui finira par se suicider, laissant son mari dans l’éternelle position du  coupable idéal. C’est la voix de Ted Hughes que l’on entend ici , raconter sa vie avec sa femme bipolaire (il ne l’a, en réalité, jamais fait). C’est magnifiquement écrit et analysé.

Sinon à défaut de mettre de l’ordre dans ma tête, j’ai commencé un méga rangement de la maison (sans doute boostée par la série Home Edit sur Netflix) et cela me fait grand bien. Je suis enchantée de mes nouveaux rangements et j’avance piano ma non tropo. Après la petite terrasse, la cuisine, le petit débarras, la bibliothèque du salon, ma garde-robe, je me suis attaquée à transformation du bureau du castor en petit salon. Et je me suis inscrite à une brocante en espérant du beau temps et la vente d’au moins 60% du brol/bazar accumulé (principalement des vieux jouets, livres et vêtements du koala).

Là, je fais (encore ) un break car nous partons à la mer du Nord, en espérant pouvoir enlever pendant quelques jours/heures pantalons, bottes et Kway.

On va retrouver avec bonheur la maison louée l’année passée. J’ai bien l’intention d’y rebooster mon mojo. J’ai déjà entassé magazines et livres avec au programme :

– la création d’un nouveau Bujo

-la lecture de :    

– Trois de  Valérie Perrin (gentiment prêtée par ma cops Isa)
    -Le pur et l’impur de Colette
    -Une jeunesse à l’ombre de la lumière de Jean-Marie Rouart
    -Une biographie des Mountbattens (séquelle de « The Crown »)
    -The butterfly room de Lucinda Riley 
    -et certainement un petit polar que je prends toujours plaisir à acheter sur place.

Voila c’est le programme pour les deux prochaines semaines. Je refais donc une pause. Je reviens le plus vite possible en esperant avoir reconnecté tous mes cables de mon GPS interne ou presque.

Et vous des projets pour les vacances ? Des lectures en vue ?

14 réflexions au sujet de « Miscellanées »

  1. Quel plaisir de te lire. Tu fais plein de choses positives ! C’est ça que j’aime en toi et même si tu te tourmentes. C’est dommage pour Antoine ces bouleversements, et je lisais l’autre jour que les bons et beaux lycées de Paris devaient se mettre aussi à la diversité mais Le Petrus n’aura jamais le même goût si on le mélange avec de la bierre 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Il est assez affligeant de constater à quel point la médiocrité infiltre notre société. J’ai parfois l’impression d’assister à la fin d’une civilisation…..
      Bon je ne vais pas repartir en croisade ici, je me suis déjà suffisamment énervée 🙂
      Et pitié non ne mélangeons pas le Petrus !

      J'aime

  2. Bonjour, tu fais bien de publier sur le blog qui est toujours aussi agréable à lire. J’aime beaucoup ta joie délirante pour aller à la piscine. C’est exactement ce que j’ai ressenti en y allant récemment avec Antoine:) Du coup le pédalo de la cambre est en cours de planification.
    Nous avons déjà maximisé ces derniers jours : promenade à l’esplanade en passant par une partie de kicker au bois des reves. Ballade guidée en bateau mouche a Gand(top), creperie bretonne a Louvain-la-Neuve, Je crois que toutes ces choses faites en 3 jours m’ont permis d’envoyer Antoine en stage l’esprit un peu plus léger,
    Brocante de Fort Jaco? J’y vais chaque année…pour m’encombrer mais je devrais en faire aussi pour vendre.
    En lecture j’ai prévu « arroser l’eau des fleurs » et « je te promets la liberté », j’espère que ce n’est pas prise de tete, j’ai envie de lecture reposante.

    Aimé par 1 personne

    1. « Changer l’eau des fleurs » est une très bonne lecture estivale, un peu tristouille par moments mais pas plombante.
      Et oui brocante du Fort Jaco que j’évite d’habitude car un peu chère mais comme la brocante des enfants n’est toujours pas confirmée , je voulais être certaine pouvoir me débarrasser de mon brol !
      J’espère que le stage plaira à Antoine, celui du mien a été annulé à la dernière minute : pas cool.
      Bel été et peut-être nous reconnaitrons-nous à la brocante ?!

      J'aime

  3. Profite de la mer ma jolie Véro
    J’espère que tu auras un peu de sunshine
    Ton énergie m’épatera toujours
    Je suis admirative
    Vivement se revoir et papoter en août
    Gros gros bisous 😍

    J'aime

  4. Profite bien de tes vacances. L’été va bientôt s’installer. On croise les doigts.
    Pour ton Antoine, je comprends tes inquiétudes de maman. Même combat pour la prochaine rentrée de ma petite fille. Pourquoi tant de bêtises? Peur que les gamins soient trop bien ensembles?
    Bon, fais confiance à ton fils. Je crois les enfants adaptables.
    Je fais la surprise à l’une de mes filles de l’emmener piquer une tête dans les eaux thermales de Lavey les Bains, pas loin de chez moi. Même si il fait moche, on s’en fout, l’eau est à 34 degrés.
    On va traîner la savatte en peignoir, totale grandouille.
    Faisons nous du bien chère Miss. Bises helvètes.

    J'aime

    1. Je lui fais confiance mais il n’avait vraiment pas besoin de ça comme la plupart des gamins d’ailleurs.
      Et puis comme toujours, les parents vont devoir compenser !
      J’aime beaucoup ton programme « traine savatte et totale glandouille » : trop bon !
      Bises belges et belles vacances.

      J'aime

  5. Je suis contente de te lire même si je suis bien désolée d’apprendre tes soucis au niveau de la scolarité de ton fils. Je compatis ❤ J'espère que ces deux semaines de vacances vont te faire le plus grand bien et surtout te changer les idées. Je t'embrasse fort ❤

    Aimé par 1 personne

  6. Je me souviens avoir très mal vécu la fin de primaire de la poulette l’année dernière… Son institutrice n’a pas brillé par sa bienveillance et sa motivation. Je me suis fait entendre et j’ai constaté avec beaucoup d’amertume qu’il était vain de s’exprimer négativement face à l’éducation nationale, qui, clairement, prend ton gosse en otage si tu n’es pas content et que tu oses l’ouvrir… J’appréhendais un peu le secondaire et… tadam ! tout s’est bien passé : une plus petite structure, des gens compétents et ouverts, une direction qui assure… et quand Nell aime moins un prof, ben, elle ne passe plus 28h avec lui 🙂 le bonheur 🙂 J’espère sincèrement que cela va s’arranger pour le koala ❤
    Je t'embrasse 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Les soucis scolaires des enfants sont vraiment compliqués car effectivement on se sent si souvent totalement impuissant face à l’administration.
      Je dois dire que jusqu’à présent il avait eu des profs formidables mais cette année ce fut vraiment la bérézina ! Au moins je serais soulagée de quitter cette école et pas trop nostalgique….
      Merci pour tes encouragements et grosses bises hein…..

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s