Les jolis moments humeurs

Les jolis moments : Septembre

La gentillesse de mon fils, son humour – le voir en pleine forme , de nouveau heureux et confiant  à l’école et au hockey. Le voir pousser et s’affirmer et s’envoler. Lui, si craintif a demandé la permission d’aller à l’école en vélo.
La nouvelle équipe de hockey est vraiment sympa et j’étais contente de retrouver les terrains pour les matchs du samedi matin. J’aime être à l’extérieur, papoter avec les parents, encourager mon fils.


La mort de Bebel – il était l’acteur de mon enfance (avec Louis de Funès) – mon père l’adorait – je le trouvais beau et drôle – je rêvais d’une vie pleine de panache comme dans ses films que nous regardions à chaque diffusion. Comme on a ri devant » l’As des As », le « Guignolo », « Le magnifique ». Alors quand son cercueil a quitté les Invalides sur la musique d’Ennio Morricone, je crois qu’on a tous pleuré sur cette joie de vivre qui s’en allait, sur notre enfance et sur notre jeunesse qui semblaient s’en aller à nouveau.


J’ai retrouvé une bonne partie de la bande de mon adolescence chez notre prof d’équitation; notre coach comme on dit de nos jours. On a changé mais pas vraiment. C’était comme hier. C’était chouette .C’était chouette aussi de boire un thé avec mon amie Gigi qui revenait de Stockholm pour l ‘occasion.

J’ai écouté avec beaucoup d’attention cette conférence de Glennon Doyle sur la peur et je crois que j’y reviendrai tant ses mots m’aident. Ceci dit je la préfère vraiment à l’écrit parce que j’ai parfois du mal avec le côté très américain de sa manière de présenter, de raconter. 

J’ai généralement bien dormi, d’un sommeil lourd et profond. J’ai souvent rêvé de mon père.


Nous sommes retournés à Paris pour soutenir le castor suite à son intervention chirurgicale: je n’y étais pas allé depuis quasiment un an. Le soleil était au rendez-vous sauf pendant notre matinée au Jardin d’acclimatation ! On s’est baladé, on s’est assis dans le Parc Monceau et le koala me racontait tout ce dont il se souvenait et je lui racontais nos petites habitudes. Au jardin d’acclimatation et malgré la pluie, nous avons suivi notre petit rituel : commencer et finir par un tour sur la barque de la rivière enchantée. On a fait un peu de shoping : le koala devient coquet :-). Je suis retournée dans cette petite librairie de la rue Bayen que j’aime beaucoup et j’ai trouvé une belle histoire de femme (Nezida-voir plus bas).
Et j’ai papoté avec mon amie Claire qui m’a bien gâtée : c’était bien, c’était chouette, c’était sincère. Pas de bluff, pas de blabla, Presque 30 ans d’amitié.


A la maison, j’avance dans mes projets. J’ai acheté des nouveaux rideaux pour séparer le salon de l’entrée : des rideaux beiges tout simples qui changent vraiment la pièce. J’avais repéré une jolie petite table chez Maisons du monde, j’attendais un peu pour l’acheter. Bien m’en a pris, j’ai trouvé quasiment la même à 30€ chez Aldi et le koala l’a monté en deux temps trois mouvements (merci les Legos). La salle de jeux est rangée, il me manque encore quelques jolies boites et ce sera vraiment chouette !


Je me suis pomponnée chez le coiffeur : pas mal. Avec mon amie Lili, on a enfin été se faire masser : un cadeau que je lui devais depuis 2 ans ! On a bien rigolé, on a un peu souffert – c’était bien mais je ne recommanderais pas cette adresse. Ce n’est pas donné et le décor est un peu cheap. Pour le même prix, je préfère un endroit plus luxueux, c’est mon côté pouffe….Mais je suis contente d’avoir partagé ce moment girly avec ma very dear friend !


J’ai fini avec plaisir « La cuisinière de Castamar » et « Le bazar de la charité » . J’ai commencé « L’alliéniste », je ne suis pas certaine de poursuivre : j’avais lu le livre mais la version Netflix est particulièrement glauque et anxiogène.

 J’ai lu :

-La confiance en soi de Charles Pépin : très bien – pas un « feel-good » plein de trucs et astuces mais une réflexion plus profonde et enrichissante sur le sujet.

-« L’oiseau Canadèche » de Jim Dodge : j’ai beaucoup aimé ce petit livre qui m’a souvent fait penser à certaines anecdotes que mon père me racontait à propos de son grand-père. Un chouette moment entre rires et émotions.

-« Nezida » de Valérie Paturaud     : un très beau portrait  d’une femme déterminée et émouvante dans un petit village de la Drôme au XIX siècle – son histoire est racontée par plusieurs protagonistes, ces différentes voix forment un portrait très réussi et très attachant d’une femme, d’un monde, d’une époque. 

Et maintenant, je vous souhaite un magnifique mois d’octobre et un bel automne…..

13 réflexions au sujet de « Les jolis moments : Septembre »

  1. Merci pour cet article, Véro, j’ai beaucoup aimé. Quelle énergie, je t’admire!Et une super maman aussi. A bientôt, Hélène

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    Aimé par 2 personnes

  2. Hé hé moi aussi j’adore les folles soirées du samedi soir en mode cocooning 😉
    Merci pour le partage de ces doux moments, tu m’as donné envie d’aller me faire masser, tiens !
    Par contre, le lien de la conférence de Glennon Doyle ne fonctionne pas, tu voudras bien me redire laquelle c’était ?
    Je t’embrasse fort et je te souhaite un beau mois d’octobre !

    Aimé par 1 personne

    1. Surtout que l’automne c’est vraiment la saison du cocooning ☕
      Et voici le lien enfin j’espère que ca marche !

      Moi aussi je t’embrasse et te souhaite un mois d’octobre avec beaucoup de bonnes nouvelles

      Aimé par 1 personne

      1. bon çe ne marche pas 😏 Voila le titre
        Glennon Doyle Melton: First the Pain, Then the Rising | SuperSoul Sessions | Oprah Winfrey Network – YouTube

        J’aime

  3. Un très très beau bilan de ce mois de septembre, riche en émotions je trouve.
    Tu m’as rappelé des souvenirs avec le jardin d’acclimatation, on aimait beaucoup y aller quand mon fils était petit.
    Merci pour la découverte de cette librairie, j’irai y jeter un coup d’oeil à l’occasion.
    Très belle semaine et beau mois d’octobre à venir.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est vrai quelques belles émotions et ça fait du bien.
      La librairie s’appelle « Comme une orange », elle est petite mais j’y trouve toujours quelque chose qui n’était pas sur tous les radars…
      Beau mois d’octobre à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

  4. Le koala a réussi sa rentrée scolaire haut la main. Quel ouf de soulagement pour la douce maman que tu es.
    Sur le thème de la peur, tu as aussi le livre de Thich Nhat Hanh. Lecture accessible titrée: « La peur, conseils de sagesse pour traverser la tempête ».

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s