Les jolis moments humeurs

Les jolis moments

Me voila de retour. Tout d’abord, je voudrais vous souhaiter une douce et joyeuse et légère nouvelle année. Il y a beaucoup de choses que j’ai envie de vous raconter : faire la longue liste des jolis moments des dernières semaines (malgré la fatigue, quelques tensions et d’encombrantes douleurs cervicales). J’aimerais aussi  faire un petit bilan de 2021 (avant le mois de mai), un bilan lecture (inspiré par Isa) et puis la liste de mes envies pour 2022 mais j’attends d’abord de passer ma mammo annuelle avant de tirer des plans sur la comète (superstition ma chère amie).


Mais commençons par les jolis moments qui ont ponctué ces dernières semaines :
Familles et Amies

La visite du grande frère et pour la première fois de son amoureuse : la belle complicité entre les frères malgré  ou grâce au grand écart d’âge. Et les retrouvailles avec mes nièces qui sont les filles les plus cools du monde.

-Les cousinades en pagaille 

-Papoter avec mon amie Gigi et nous marrer (ne surtout rien prendre au sérieux).


Un voyage à Paris :    

-Retour chez le coiffeur : ça fait du bien de ne plus voir tant de gris. J’adore ce salon qui me ressemble si peu. Si on ne m’avait pas fait découvrir cette adresse, je n’y serais évidement jamais entrée mais ça fait du bien de sortir de ses petites habitudes et de ses préjugés.

 

-Passer une  journée grise et pluvieuse au hammam Pacha avec Claire qui m’offrait ce délice pour mon anniversaire (elle aussi fait partie du club des filles les plus cools du monde et je ne dis pas ça parce qu’elle m’a gâtée) : on a commencé par une délicieuse Tajine et puis on a été suer et roupiller dans les vapeurs orientales avant de nous faire récurer au savon noir. Résultat une peau toute douce : si on pouvait tout gommer si facilement…. . Promis, juré, on remet ça au printemps (et je penserai à prendre mon maillot parce que je ne suis pas encore prête psychologiquement pour gambader dans mon plus simple appareil )
    -Une visite à la Cité de l’architecture avec Antoine. J’ignorais complètement l’existence de cet endroit situé au Trocadéro. Mon fils est un fan de construction : on a donc tenté l’aventure avec une visite guidée pour les familles. Et on a appris plein de choses. 


    -Un peu de shopping et dans ma besace : deux nouveaux pulls et une blouse Mais pas trouvé la doudoune chaude et élégante (dans laquelle je n’aurais pas l’air d’une vielle anglaise à bigoudis retirée dans une bicoque délabrée dans la campagne anglaise au milieu de ses chiens et de ses chevaux – bref vous voyez le tableau)  que je cherche désespérément. Mais peut-on être élégante avec une doudoune : that is ze question.

– Pour le Réveillon du 31, j’avais acheté des pochettes de jeux de chance (grosse ambiance chez nous). Et nous avons gagné la somme astronomique de 17€ (pour 30€ d’investissement). A ce rythme là, je devrais gagner le gros lot en 2082, soit longtemps après ma mort.


    -Retour des cousins qui venaient passer quelques jours à Paris. On s’était donné RDV au musée Carnavalet qui retrace l’histoire de la ville de Paris. Le musée a été entièrement rénové, c’est splendide et gigantesque, et un peu difficile à appréhender. Je retournerais bien en réservant une visite-atelier ou une visite conte.


-Une promenade à Montmartre, écourtée par une manifestation : Antoine a peur de la foule (moi aussi). On s’est réfugié dans la charmante librairie des Abbesses : le genre d’endroit digne d’un roman dans lequel une jeune libraire célibataire au bord de la ruine rencontre son prince charmant après moults rebondissements. Bref, le genre d’endroit que je rêverais de posséder.

 
Prendre soin de soi :

Trop mangé et trop mangé.

Pas assez bougé : sauf une belle balade avec mon fils (au milieu des champs et des chiens et tout ça à deux pas de chez moi, vous voyez que je risque de ressembler à cette anglaise mentionnée plus haut) et une séance ploufplouf .

Je n’ai donc même pas osé ouvrir mon appli WW.

Dormir : j’avais imaginé de longues nuits de sommeil mais les douleurs cervicales en ont décidé autrement (plus quelques ronflements Emoji) . J’ai trouvé un peu de réconfort avec le thé Kumsi et les gommes Zzzzquil Sommeil qui n’abrutissent pas du tout (mais semblent provoquer un peu de constipation Emojivous voila averties)

Lecture :

Un recueil de nouvelles autour du thème de Noël : j’ai adoré une très jolie nouvelle de Truman Capote intitulée « Un Noël »

« Les strates » de Pénélope Bagieu et l’impression de passer un bon moment avec une vieille copine.

Un super roman doudou dans lequel je me suis vautrée avec un immense plaisir  : « La Chambre aux papillons » de Lucinda Riley.

Films: une bonne rasade de « noëllerie »

Holidate sur Netflix : charmant et divertissant.

The Holidays, : un de mes classiques de Noël.

Tout sauf en famille : première partie franchement drôle et puis ça s’essouffle.

Christmas Flow: mini série sur Netflix -gentil et amusant + coup de cœur pour l’actrice principale.

OSS 117 : cet humour franchouillard fait toujours le boulot et mes rires bien gras me font un bien fou- que voulez-vous j’ai été biberonnée aux De Funes et autres Bebelrie. 


La période ne fut pas de tout repos. J’étais très loin de mon rêve de chalet au cœur de la montagne avec cheminée, canapés moelleux, piles de livres, masseur et cuisinière à demeure. Mais ça fait du bien quand même et mon cerveau a presque fait une trêve rumination. C’est vous dire.

Allez, RDV la semaine prochaine après l’épreuve des seins écrabouillés et des longs silences pesants de la radiologue . Que dieu vous bénisse et moi aussi.

8 réflexions au sujet de « Les jolis moments »

  1. Il y a beaucoup d’humour dans ces jolis moments et j’aime beaucoup!
    Sympa ce salon de coiffure, pas sûre que je me serai lancée non plus. Mais c’est important d’oser sortir de sa zone de confort. Et merci pour l’idée de la cité de l’architecture! Ca me fait bien envie.
    Il y a certaines doudounes assez féminines je trouve mais ça ne se trouve pas à tous les coins de rue on est bien d’accord!
    Toutes mes ondes ++++pour la mammo.
    Prends soin de toi.

    Aimé par 1 personne

  2. Wouaou le salon de coiffure! Comme ça, à première vue, vite fait, de loin, sans lunettes, on dirait….. un lupanar! 😂
    C’est toujours un moment savoureux de te lire et de voir que tu as passé de belles fêtes de fin d’année.
    Bonne mammo.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ou une boite de nuit mal famée quelque part sur une route déserte ! Et mon coiffeur il a un look très biker mais c’est le plus gentil des Parisiens.
      Merci pour tes gentils mots et bonne semaine

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s