Uncategorized

Trêve

Ce soir, les volets de Noël se sont refermés. Le premier chapitre des fêtes est tourné, celui des enfants, des matins de gels, des rires, de la famille. J’en ai bien profité à mon rythme comme je l’ai rêvé.
Pédaler dans la foret pour rejoindre les filles au manège, les pieds et les mains engourdis. Coller mon nez dans l’encolure des poneys et mes mains sous leurs couvertures pour tenter de me réchauffer. Passer au bar pour boire un thé bien chaud. Me promener et laisser mes pensées filer le long de ces arbres qui ont vu tant de mes pensées s’envoler. Manger autant de gaufrettes que possible. Me blottir à côté de mon père et regarder la cheminée rougir. Louer des films « L’île de Nim » et rire aux éclats bêtement comme une enfant, puis choisir « Sex in the City » pour les petites filles de 30 ans qui rêvent encore au « Big Prince Charmant », donner quelques explications embarrassantes quand la petite déboule dans la chambre et pose des questions sur les activités de Samantha Jones.
Ouvrir mes cadeaux : la saison 2 des Gillmore Girls, « Les déferlantes » de Claudie Gallay, d’autres livres commandés à Père Noël accompagnés de quelques surprises, mon parfum et un panier à salade (don’t ask). Enfiler des gros cols roulés et des pulls 100% laine vierge, lacer mes vieux bottillons. Faire ou ne rien faire mais faire comme on le sent. Entamer mon nouveau carnet de note, un beau Moleskine rose.
Barrer « A Faire » par « Envies ».
Je vais me préparer à tourner la page 2008 avec un certain soulagement. Je jetterai tout le mauvais et le triste dans la Manche et je garderai le bon, précieusement au chaud avec mes espoirs.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Trêve »

  1. Tu jettes le mauvais et triste dans la Manche? Dans quel coin parce que je n’aimerais pas le ramasser à la prochaine marée?Je vais y jeter de bonnes pensées et des étoiles dans la Manche pour que tu puisses les trouver.

    J'aime

  2. Dans « trêve », il y a « rêve » ; mais aussi « vert » et « tree », comme le sapin, et puis encore « être », tout simplement… 🙂

    J'aime

  3. il est bien joliment tourné ce post plein de chaleur et d’espoir… exactement ce qu’il me fallait, merci miss ….et happy ¯ `·.,¸¸,.·´¨‘°º ending year !

    J'aime

  4. et ça fait comment de manger autant de gaufrettes que possibles ? 😉en ce moment à la tv, Angélique… je suis sûre que si tu étais avec moi, nous le regarderions avec un bon thé bien chaud…je t’embrasse fort Miss Zen.(dis, le panier à salade, c’est un Hermès ? 😉

    J'aime

  5. Aude : avec ce brouillard, faut encore que je trouve la Manche….j’irai voir demain pour peut-être ramasser tes étoiles.Flabber : je prends rêve et être.Gilles : merci pour ces gentils et jolis motsLe Chat : « Angélique » je ne regarde pas, je suis Angelique, je connais les répliques, je tremble dans les bras de Geoffrey de Peyrac, bref je suis insupportable. Es-tu vraiment prête ? J’arrive avec les gaufrettes…Cecile Qd9 : ce serait vraiment bien !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s