Les jolis moments humeurs

Mes meilleurs lectures de 2021

Il est plus que temps que je publie ce billet sur mes lectures de 2021…..

Je me suis inspirée du billet d’Aujourd’hui, je m’aime.

Les 3 meilleurs livres d’auteurs français 

  1. « Le parfum des fleurs la nuit ». Leila Slimani – un tout petit livre très riche, très doux,  condensé de réflexions survenues pendant une nuit passée enfermée (volontairement) dans le musée de la Douane de mer à Venise. J’ai particulièrement aimé ses souvenirs d’enfance, l’évocation de son père, de sa perte et puis ses observations sur le processus créatif.

« Mon père manque à la petite fille. Le dialogue silencieux que je mène avec lui s’emplit chaque jour de plus de colère, de rage, d’impuissance. Mais j’en viens à penser que sa mort fut généreuse….qu’il est parti comme s’éteint un feu, lentement et douloureusement. Qu’il ne fut plus à la fin qu’une clarté bleue, vacillante et fragile. »

2) « La déesse des petites victoires » de Yannic Grannec :  une brillante fiction historique  qui tisse une grande fresque du XX° siècle et les relations entre des personnages forts et originaux : Adèle, danseuse de cabaret, complexée par son manque d’éducation et méprisée par la famille de son mari , Kurt Gödel, un mathématicien génial, fragile et dépressif , ami d’un facétieux Einstein. C’est stimulant, drôle et parfois infiniment triste comme ces théorèmes qui rendent fou.

« Chaque génération croit avoir inventé la fête et la désillusion. Le désespoir ne se démode jamais, comme la nostalgie. »

3) La carte postale » d’Anne Berest : une enquête familiale palpitante écrite à partir d’une énigmatique carte postale mais aussi une quête de soi et une réflexion sur l’identité, la religion, les relations du passé avec le présent. J’ai beaucoup aimé la construction du livre qui oscille entre présent et l’histoire tragique de sa famille juive –  un mélange très réussi entre roman, essai et enquête. Très émouvant.

« J’avais atteint l’âge où une force vous pousse à regarder en arrière, parce que l’horizon de votre passé est désormais plus vaste et mystérieux que celui qui vous attend devant. »

Extrait « Le parfum des fleurs la nuit »

Les 3 meilleurs livres d’auteurs étrangers :

  1. « L’oiseau Canadeche » de Jim Dodge : cette histoire se passe aux Etats Unis dans le fin fond du Kentucky donc très loin de chez moi mais j’y ai retrouvé la saveur des histoires familiales de mon père : l’humour loufoque, le tragique qui flirte sans cesse avec le comique, des personnages improbables et fantaisistes. Une pépite de folie douce.

« C’est pas en réfléchissant à des imbécilités que j’ai atteint mes 99 ans » et « Si les similitudes des deux hommes étaient rares, elles avaient beaucoup de fond : elles reposaient sur l’amour émerveillé qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre, sur une gentillesse qui allait bien au-delà de la simple tolérance… »

2) « Les dames de Kimoto » de Sawako Ariyoshi: une histoire de femmes sur 3 générations, une belle histoire de transmission et de tradition . Un très beau roman sur la force des femmes.

« Les gens ont vécu dans le passé lointain et, pour qu’ils continuent à vivre dans les temps à venir, si difficile que puisse être pour moi le présent, je dois le vivre pour que demain existe. »

3) « Ton histoire mon histoire » de Connie Palmen: biographie romancée de la poétesse américaine, Sylvia Plath, racontée par son mari, Ted Hughes. Celui-ci fut violemment critiqué et tenu pour responsable du suicide de sa femme. J’ai aimé ce contre point de vue, cette voix dissonante.

« Tout ce qui est nié et refoulé, tout conflit escamoté et désavoué dans une civilisation ou une existence individuelle, cherche une issue et, sous un déguisement diabolique, violent et dévastateur, finit par se retourner contre la vie. »

Meilleurs lectures « doudou »

« Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin

« La chambre aux papillons » de Lucinda Riley

Je n’épilogue pas mais comme souvent dans ces coups de cœur, je retrouve tous les éléments que je recherche : une femme forte qui s’est reconstruite toute seule suite à un drame ou des drames, un décor, une intrigue bien ficelée, de délicieux et maléfiques personnages secondaires et un soupçon de romance…..

Les 3 plus grandes déceptions : 

Le blé en herbe : c’est le deuxième livre de Colette qui me tombe des mains….

Premier Sang d’ Amélie Nothomb : drôle parfois, bien écrit toujours mais léger, trop léger

Romanée Conti de Takeshi Taiko  : trop triste, trop mélancolique, trop poisseux.

Premier livre lu :

« Là où chantent les écrevisses » de Delia Owens : un très très beau livre, j’ai adoré Kya le personnage principal que l’on suit depuis son enfance dévastée jusqu’à la maturité. J’ai adoré l’intrigue, j’ai adoré la poésie, j’ai été émerveillée par les paysages, j’ai vibré au rythme de la volonté et du désespoir de Kya.

Dernier livre lu (en 2021) : La chambre aux papillons de Lucinda Riley : voir plus haut

La plus belle couverture : « Dimanche » de Fleur Oury

Le livre que j’attendais le plus :

« Trois » par la même auteure que « Changer l’eau des fleurs » – j’ai bien aimé, l’intrigue était excellente, l’écriture fluide, les personnages intéressants mais pas le gros coup de cœur non plus.

Le dernier livre que j’ai intégré votre bibliothèque : « Quand la beauté nous sauve » de Charles Pépin

Un roman que j’ai beaucoup conseillé :

« Nezida »  de Valérie Patureau. Encore une femme volontaire, déterminée, courageuse : j’adore et cela m’inspire terriblement.

Le livre dont vous avez le plus entendu parler : La carte Postale

Le livre que vous attendez le plus :

« L’indécision » de Karine Tuil . Je viens de finir « L’insouciance » que j’ai dévoré/adoré. Je découvre cette auteure qui m’époustoufle. 2022 commence bien.

Si vous avez retenu de gros coups de cœur littéraire récemment, je suis toute ouïe (même si ma PAL est un peu trop haute…..)

12 réflexions au sujet de « Mes meilleurs lectures de 2021 »

  1. Bonjour, merci pour ce billet inspirant !
    « Les dames de Kimoto » et « La carte postale » étaient déjà dans ma (longue) liste, j’ai ajouté « La chambre aux papillons » et « l’insouciance » (je viens de voir (oh joie!) que je pourrais les trouver tous les deux à la médiathèque).
    En 2021, j’ai aimé pas mal de mes lectures. Il y a eu « Americanah » de Ngozi Adichie, « Mille petits riens » de Jodi Picoult, que j’ai trouvé très intéressant, j’y pense encore souvent. J’ai aussi aimé « tout peut s’oublier » d’Olivier Adam, écrivain que j’apprécie particulièrement (mais il y a eu des exceptions!). Je citerais aussi « La papeterie Tsubaki » (à classer dans la catégorie « doudou »). Encore et toujours le Japon (et avec bonheur!) pour la lecture des « mémoires d’un chat » de Hiro Arikawa et du « meurtre du commandeur (1) » de Haruki Murakami.
    Comme toi, j’ai apprécié « Changer l’eau des fleurs » et « Là où chantent les écrevisses ».
    En BD, « baume du tigre » m’a bien plu également.
    J’ai aussi découvert Maggie O’Farrell avec « I am, I am, I am », une écriture originale et intense. Il va falloir que je lise le fameux Hamnet au sujet duquel j’ai lu beaucoup d’éloges.
    Sur ce, je vais aller me coucher avec sans doutes quelques pages du dernier Jonathan Coe, « Billy Wilder et moi », pas un vrai coup de coeur pour l’instant mais très agréable à lire.
    Bonne(s) lecture(s) !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tous tes conseils ! Moi aussi j’ai aimé « La papeterie Tsubaki » et « Mémoires d’un chat ». Et j’ai particulièrement envie de découvrir Maggie O’Farell et ce « Mille petits riens ». Merci et bonne semaine.

      J’aime

  2. J’adore ces billets récapitulatifs, ça donne toujours plein d’idées de lecture ! Et l’illustration à la fin de ton article est vraiment très chouette, c’est tellement ça ❤ Je te souhaite de faire le plein de bonnes lectures en 2022 🙂
    Gros bisous ❤

    Aimé par 1 personne

      1. Bon j’ai inversé mes réponses,je voulais répondre à Isa ! je suis particulièrement fatiguée et stressée en ce lundi matin venteux ! Je note ta reco, merci beaucoup 😀

        J’aime

  3. Je suis en train de lire « Ainsi gèlent les bulles de savon » de Marie Vareille et c’est un pur bonheur, et à chaque fois un déchirement d’arrêter la lecture parce qu’il faut continuer à vivre, quand même…
    Et j’ai hâte de commencer « Les Survivants » de Jane Harper.
    Par contre j’ai terminé il y a peu « La tache » de Philip Roth et que dire de plus que ça a été dur et laborieux… Mais j’y suis arrivée malgré tout!

    Aimé par 1 personne

  4. Hello !
    Merci pour ce partage et ces jolies découvertes. J’ai beaucoup aimé « changer l’eau des fleurs » !
    J’espère que 2022 t’apportera de nouveau de belles lectures !
    A bientôt 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s